Mon défi COP21 #7 : je réduis mes déchets alimentaires

Mon défi COP21 #7 : je réduis mes déchets alimentaires

Au niveau mondial, ce sont 280 kg de produits alimentaires par an et par personne qui sont jetés chaque année. Entre la production à la ferme et votre estomac, quelque 1,3 milliard de tonnes de déchets alimentaires sont ainsi perdus. Chaque Français jette à la poubelle ainsi, en moyenne, 20 kg d’aliments par an : 7 kg d’aliments encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés.

Sans déchets alimentaires, le monde mangerait à sa faim. Mais ce n’est pas inéluctable : relevez votre 7ème défi de nos défis pour la COP21, et apprenez à éviter le gaspillage alimentaire ! A vous, et aux autres.

Les déchets alimentaires : vous pouvez agir

En France, les pertes sont générées principalement au niveau du consommateur et de la distribution. Vous pouvez donc agir, d’autant que chaque kilo jeté équivaut à des émissions de gaz à effet de serre importantes, lors de la production, de la distribution et de la conservation, mais aussi lors du traitement des déchets.

Vous pouvez éviter les déchets alimentaires inutiles

Comment ?

En mangeant à votre faim : d’après les nutritionnistes, nous mangeons en moyenne beaucoup plus que nos besoins. Être plus raisonnable sur nos apports caloriques permet de réduire les besoins en production et distribution alimentaires ;

Chez vous, en étant attentif aux dates limites de consommation, en veillant à bien conserver les aliments, en n’achetant pas plus que ce dont vous avez besoin, en cuisinant les restes : pain rassis, fanes, choisissez les légumes bio et ne les épluchez pas systématiquement, etc.

A la cafétéria, évitez de vous servir plus que ce dont vous avez besoin ;

Au restaurant, demandez un« doggy bag » pour récupérer les restes qui peuvent être mangés.

En privilégiant au niveau de la production les modes de ventes directes de type AMAP qui permettent d’acheter des produits qui seraient plus difficilement vendables – fruits et légumes moches notamment – sur des rayonnages de grande distribution et donc jetés.

Comment recycler les pertes inévitables ?

On ne peut pas éviter qu’une partie des aliments ne soit pas mangée : épluchures, trognons, notamment. Il est toutefois possible de les valoriser en compost. Chez soi, on pourra mettre en place un compost individuel, ou un lombricompost si l’on est en appartement. Dans sa cantine ou son quartier, il est possible de participer ou d’inciter à la mise en place d’un compost collectif.

Sur le sujet, nous vous conseillons de consulter :

Illustration bannière : Compost de déchets alimentaires – © Pixavril Shutterstock