Cameron Diaz, la belle plante californienne

Cameron Diaz, la belle plante californienne

Grande, blonde, souriante et enjôleuse, Cameron Diaz a mis Hollywood à ses pieds, ainsi que pas mal d’hommes… Mais si la belle pouvait se contenter de son statut d’icône glamour et sympathique auprès du grand public, Cameron a préféré révéler au grand public toutes les facettes de sa personnalité, de son élégance sur le tapis rouge, à ses convictions en termes de protection de l’environnement et des espèces menacées.

Portrait d’une star californienne souriante… Et engagée !

Cameron Diaz, passionnée de cinéma et de sport

Née le 30 août 1972 en Californie d’un père d’origine cubaine travaillant dans le pétrole et d’une mère travaillant dans l’import-export, la belle Cameron commence une carrière de mannequin avant de se lancer dans le cinéma.

Cameron Diaz, une aura sympathique

Est-ce son sourire en toute circonstance ou les différents rôles qu’elle a joué dans sa carrière, mais Cameron Diaz apparait aujourd’hui aux yeux du public comme une célébrité simple et sympathique, belle sur les tapis rouges, mais aussi drôle et détendue.

Dans la plupart de ses films, Le Mariage de mon meilleur ami, Mary à tout prix, Charlie et ses drôles des dames, Allumeuses, Gangs of New York, In Her Shoes ou Bad Teacher, Cameron Diaz nous fait rire, nous donne l’impression d’être l’amie de tous, nous attendrit…

Des rôles qui lui confèrent une aura sympathique partout dans le monde, où elle est à chaque apparition saluée par ses fans et les journalistes comme étant une jeune femme simple et accessible, drôle et sans chichis.

Et si Cameron Diaz est connue pour être une mangeuse d’hommes, papillonnant d’une histoire à une autre, on ne lui en veut pas de se revendiquer comme une femme libre qui ne veut pas d’enfant, tellement on l’apprécie.

Cameron est comme ça, elle séduit tout le monde d’un simple sourire…

La star et la passion du surf

Et si l’actrice ne rechigne pas à jouer le rôle de jolie femme blonde dans ses films, très touchante mais pas toujours intelligente, la belle n’est pas qu’une poupée qui se pavane sur les tapis rouges ultra-maquillée et bien habillée.

Cameron est une fille simple qui le revendique. Aucun problème pour elle à sortir sans maquillage dans la rue. Sa passion à elle, c’est le surf, et pas besoin de rouge à lèvre et d’un brushing pour pratiquer cette activité.

Pour elle, surfer, c’est comme “tutoyer les dieux“, se retrouver entre terre et mer. Une passion qui explique sans doute un peu ses revendications écologiques. Comment peut-on ne pas défendre la Planète lorsque l’on adore glisser sur l’un de ses éléments ?

*

La suite p.2> Cameron Diaz, caméra au poing pour défendre la planète