Bonnes résolutions : 10 conseils pour vous y tenir, cette fois

Tourner la page symboliquement d’une année à l’autre est un moment propice à l’introspection, au bilan et à l’engagement. Et pourquoi effectivement ne pas adopter de meilleurs gestes pour vous et l’environnement ? Ce n’est pas consoGlobe qui vous en découragera ! Mais est-ce que ça marche ? Et comment faire pour que ça marche mieux ?

Bonnes résolutions : 10 conseils pour vous y tenir, cette fois

« A partir du 1er janvier, je vais mieux manger, faire plus de sport, donner plus de temps à mes amis, être plus à l’écoute de mes collègues et manger végétarien… » En cette période de passage d’une année à une autre, nombreux d’entre nous – au moins 50 % des Américains par exemple(1) – nous promettons à nous-même de nouveaux comportements, généralement plus vertueux, pour les mois à venir, les bonnes résolutions.

Des bonnes résolutions aux réalisations : peut (beaucoup) mieux faire

Le psychologue Richard Wiseman s’est penché sur la question. Il a constaté un taux de mise en oeuvre très bas(2) : environ 22 % des bonnes résolutions seraient traduites dans la réalité. Son collègue John Norcross aurait identifié un taux de succès plus encourageant de 40 % à 46 % de mise en oeuvre après 6 mois.

Quoi qu’il en soit, les études psychologiques nous ont appris de longue date que changer ses habitudes est l’une des choses que nous avons tous du mal à faire(3).

La science établit en effet que les habitudes sont imprimées très profondément dans nos circuits neuronaux, à tel point que nos réflexes opèrent en-deçà de notre perception consciente.

Nos vies sont en effet composées de millions de choix à faire au quotidien, infimes ou importants. Notre cerveau cherche donc des raccourcis, ces habitudes qui simplifient le quotidien. Mais qui parfois ne sont pas optimales pour nous ou les autres.

Surtout, rappelle le Dr. Nora Volkow, directrice du National Institute on Drug Abuse (institut national américain pour l’abus de stupéfiants), que « les mauvaises habitudes sont plus fortes, parce que vous luttez contre la force d’une récompense immédiate. »(4) Dis plus simplement : grâce à notre cerveau, le chocolat partira toujours gagnant face au broccoli…

La science des bonnes résolutions : 10 conseils pour qu’elles durent plus longtemps

Notre cerveau étant donc plutôt programmé pour ancrer les habitudes, voici quelques enseignements tirés des études sur le sujet.

1. Donnez-vous du temps

Benjamin Franklin, l’un des premiers présidents des États-Unis, raconte dans ses mémoires comment il s’était donné un plan de 13 vertus à réaliser. Mais il s’était donné pour règle de ne consacrer chaque semaine qu’à une nouvelle habitude. Il avait vu juste sur deux plans : changer prend du temps, et mieux vaut ne pas essayer de tout changer en même temps. Vous avez toute la vie pour progresser.

remise-en-forme-cible-bonnes-resolution-nouvelle-annee-fitness-00-b-ban

2. Soyez stratégique : pas tout à la fois

Donnez-vous donc un seul objectif à la fois, qui va vous permettre de canaliser votre énergie sur un comportement. Et réfléchissez, prenez le temps d’envisager ce qui compte pour vous, ce qui vous correspond vraiment, pas ce que à quoi tout le monde prétend aspirer.

3. Des comportements concrets, pas des idées abstraites

Ne cherchez pas à « perdre du poids en 2015 », mais à « prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur ». Ne vous imposez pas « d’être moins stressé », mais de « méditer 3 minutes chaque matin avant de partir au travail ». Plutôt « remplacer les pâtisseries par un fruit » plutôt que « manger sain ». Etc : pensez aux comportements spécifiques qui vous aideront sur la voie de votre objectif.

4. Evitez les bonnes résolutions ratées du passé

Dans le même esprit, ne revisitez pas les (pas si) bonnes résolutions passées, mais inventez-vous en de meilleures, plus efficaces.

remise-en-forme-yoga-nature-femme-bonne-solution-nouvel-an-02

5. Des étapes modestes qui vous permettront de réussir

Souvent, nos résolutions ne sont pas réalisées, parce qu’on se donne des objectifs trop ambitieux et la seule chose qu’on réussit, c’est à se frustrer : « je vais courir tous les jours », « je vais arrêter de fumer », « je ne vais plus manger de dessert ». Si pour certains le changement radical peut fonctionner, pour beaucoup, il sera plus efficace de se donner un plan d’action, fragmenté en étapes faisables, avec un calendrier, ce qui aura le bénéfice de vous permettre de constater vos progrès.

6. Sauvez le monde et/ou vous-même, mais savourez aussi la vie

En progressant de succès en succès, même petits, vous pourrez vous satisfaire et même vous récompenser chemin faisant. Cet engagement vis-à-vis de vous-même ne doit pas être un chemin de croix, ce doit être un processus qui vous apporte de la satisfaction.

7. Associez vos proches

Informer ses proches de son plan d’action permet de surmonter la peur de l’échec et de renforcer le soutien moral que l’on peut recevoir dans l’effort.

remise-en-forme-cible-bonnes-resolution-nouvelle-annee-02

8. La vie n’est pas une bonne résolution tranquille : soyez indulgents avec vous-même mais persistez

Vos habitudes antérieures reprendront certainement le dessus à un moment ou l’autre. Voyez les oublis ou retours en arrière comme naturels et temporaires. Tirez-en des enseignements utiles puis reprenez votre programme.

9. Identifiez et rappelez-vous les bénéfices

Listez très explicitement les bénéfices pour vous de votre nouveau comportement et revisitez-les régulièrement : il y a de bonnes raisons derrières vos bonnes résolutions, il faut se rappeler pourquoi la vie sera meilleure avec celles-ci.

10. Alors en selle : en 2016, prenez de bonnes résolutions pour de meilleures bonnes résolutions !

Bonne chance, que 2016 soit une année, quoi qu’il arrive, pleine de satisfaction.

Sources : (1) Canaan Mashonganyika, It’s Do-Able ! Power to Unleash Your Dream, AuthorHouse, 2013
(2) http://richardwiseman.wordpress.com/
(3) Daniel Kahnemann, Thinking Fast and Slow, Farrar, Straus and Giroux, 2011
(4) http://www.nbcnews.com/id/40893205/ns/health-behavior/t/cant-kick-bad-habits-blame-brain/#.VKEkHMAALs