52 clés pour l’amour éternel : entretien avec Arouna Lipschitz

Enthousiaste et infatigable, Arouna propose aujourd’hui un jeu de cartes pour célébrer la joie d’être amoureux : un parcours initiatique sur un an, qui semaine après semaine, nous enseigne 52 clés du bonheur, notre quête à tous.

52 clés pour l'amour éternel : entretien avec Arouna Lipschitz

Dans son livre qu’elle a fait suivre d’un jeu de cartes, Arouna Lipschitz nous donne quelques clés pour (re)mettre l’amour au coeur de nos vies.

Rencontre avec Arouna Lipschitz, professeur ès-amour

Comme le trajet de tous les êtres merveilleusement vivants, vibrants, intègres et passionnés, celui d’Arouna Lipschitz est atypique. Élève de Lacan, licenciée en lettres, philosophe, professeur de yoga, elle fait dix ans de psychanalyse, tout en passant de la mystique hindoue à la Kabbale, avant de porter, pendant dix autres années, la robe orange de swami, assortie de voeux de chasteté. Elle, qui ne parle que d’amour dans ses livres ? Oui, elle…

Vient ensuite la question de savoir comment incarner la spiritualité. Elle range alors la robe orange et c’est l’heure des retrouvailles physiques et corporelles : elle se remet, selon ses propres termes, sur le marché de la vie amoureuse. Tout cela, elle le raconte dans trois romans autobiographiques et, disons-le, initiatiques.(2)

Son livre « 52 Clés pour vivre l’amour » sort en 2007 et maintenant c’est le tour du jeu des « 52 Cartes pour vivre l’amour ». C’est à cette occasion que nous l’avons interrogée.

En savoir plus sur Arouna Lipschitz

consoGlobe.com – Arouna, que représente pour vous la Saint-Valentin ?

Arouna Lipschitz – Comme tous les rituels, la Saint-Valentin a d’abord une fonction symbolique. C’est le symbole de la fête des amoureux. N’est-ce pas une joie d’être amoureux ?

Maintenant, pour moi, être amoureux c’est un état qui va bien plus loin que juste avoir un amoureux dans sa vie. C’est presque un choix identitaire, philosophique en tous les cas. De la même manière que Simone de Beauvoir disait que l’on ne naît pas femme, mais qu’on le devient, je pense qu’on ne naît pas amoureux, mais qu’on le devient.

Reste encore à faire ce choix pour notre vie.  Faire ce choix, c’est dire que l’on considère la qualité de nos relations comme primordiale, et que vivre un grand amour est hautement désirable pour nous.

En attendant la grâce d’une telle rencontre, quelqu’un qui fait ce choix est un amoureux, au même titre qu’il est avocat, plombier, vendeuse, dentiste… Il porte en lui cette énergie amoureuse qui s’enracine dans le fait qu’il est d’abord un amoureux de la vie, il apprécie tous les jours d’être vivant, ce qui lui donne, au sens étymologique du terme, de la joie de vivre. C’est cette joie qui caractérise un amoureux, et c’est cette joie qu’il partage avec ses proches, et son environnement de manière générale.

Donc la Saint-Valentin est une fête pour plus de gens qu’on ne pense…  C’est une manière pour chacun, en couple ou non, de dire qu’il croit à l’amour et que plus il y aura d’amoureux pour la fêter, mieux ce sera pour le monde !

consoGlobe.com – Comment est né le projet « 52 Clés pour vivre l’amour » ?

AL – C’est Luc Templier qui m’a approchée. Il avait fait cinq ou six très belles calligraphies sur l’amour et m’a demandé si je voulais bien en faire les textes… Je me suis prise au jeu et lui aussi.

De fil en aiguille, nous sommes arrivés à cette idée de manuel du parcours amoureux, une sorte de Carte du Tendre moderne, qui décrit les passages obligés, les difficultés à contempler, les obstacles à lever pour mieux  vivre l’amour sur terre.

On est arrivé à 52 calligraphies et 52 textes, comme les 52 semaines dans l’année, un clin d’oeil pour dire que chaque année, un amoureux peut refaire le tour de son monde amoureux pour voir ce qu’il lui reste à faire pour toujours aimer mieux et être mieux aimé… à l’infini.

consoGlobe.com – Avons-nous vraiment besoin de clés pour apprendre à aimer ?

AL – Peut-être que certains n’en ont pas besoin mais je pense vraiment qu’il y a des clés de sagesse et de bon sens qui peuvent nous aider à ouvrir les portes de nos prisons intérieures en nous indiquant comment mieux repousser nos limites, en nous montrant comment certaines de nos croyances blindent nos coeurs.

J’ai reçu beaucoup de témoignages, dont celui-ci dernièrement qui semble confirmer que mes clés peuvent être utiles sur le chemin amoureux : « J’ouvre ce livre au hasard quand je perds le fil de l’Amour et je me remets joyeusement à aimer l’homme que j’aime ».

Qu’est-ce qui vous tient le plus à coeur de transmettre à travers ce livre ?

AL – D’abord que l’Amour incarné dans de belles relations amoureuses et ultimement dans un couple conscient et ouvert à un grand amour est la plus belle des aventures humaines. Une aventure qui participe à la paix et à plus de joie dans le monde, car quelqu’un qui aime est naturellement dans la pulsion vie, pas dans la pulsion de mort.

Mais je tiens aussi à rappeler que l’amour le plus sublime ne garantit pas la compétence relationnelle et que pour conjuguer l’Amour en verbe aimer, il faut comprendre qu’aimer ça s’apprend et qu’il y a beaucoup de choses à savoir pour mettre la réussite de son côté.

Pour être tout à fait honnête j’aimerais donner envie à plein de gens dans le monde de faire ce choix amoureux pour leur vie, de leur donner envie de cultiver cette façon d’être au monde. Comme je le dis dans mon introduction au livre :

En ces temps de consommation rapide, le moment n’est-il pas venu d’accorder un véritable statut aux amoureux ? De prendre au sérieux l’éros, la pulsion amoureuse qui nous habite, de trouver sage finalement d’ajouter un parfum d’infini au plaisir ?

consoGlobe.com – Après le livre, pourquoi les cartes ?

AL – Je crois à la synchronicité, ces clins d’oeil que nous fait le « hasard ». Alors pourquoi pas une sorte de tarot pour les amoureux, pour laisser la synchronicité jouer avec nous, inviter un message de l’univers à se manifester.

Chaque carte a son mantra amoureux et cela suffit certainement comme bâton de pèlerin pour la journée, mais si on veut approfondir, il y a du texte à méditer sur le « travail » amoureux qu’on pourrait faire pour ouvrir plus son coeur, débloquer son éros ou régler plus facilement un sac de noeuds en cours. C’est ludique mais les cartes sont accompagnées d’un livret bien « sérieux » et ainsi chacun peut jouer sa partie entre ludique et sérieux !

Le tarot des amoureux

Chaque carte, illustrée par de très belles calligraphies de Luc Templier, est accompagnée d’un petit mantra et renvoie à une page du livret qui accompagne le jeu. Ensemble, elles couvrent cinq grandes étapes du parcours amoureux : avant la rencontre, de la rencontre à la relation, la relation choisie, vers plus de plaisir et du bon usage des crises.

Une vraie carte du tendre, mais aussi un parcours initiatique pour inviter chacun/e, qu’il soit en couple ou célibataire, à aller vers une plus grande ouverture du coeur.

Luc Templier est calligraphe et auteur, on lui doit notamment 52 Méditations pour Vivre, aux éditions Dervy. Son travail est soutenu par de nombreuses expositions et des stages qu’il anime sur la créativité et l’écriture. Ses ouvrages de calligraphies font référence. Il nous a gracieusement permis de reproduire celle ci-dessous.

Calligraphie © Luc Templier

Calligraphie © Luc Templier

Belle fête de Saint Valentin à tous les amoureux … et qu’il y en ait de plus en plus sur terre.

Illustration bannière : Couple amoureux – © djomas Shutterstock