L’activateur de compost, rapide et efficace

Faire son compost soi-même est devenu le b.a-ba de tout jardinier éco-responsable qui se respecte.

Mais seulement, il n’est pas toujours aisé de produire un compost aux propriétés réellement efficaces, surtout lorsque l’on a pas toujours sous la main les bons composants (un peu de déchets ménagers, un peu de déchets du jardin, etc.).

N’est pas alchimiste de jardin qui veut. C’est pourquoi certains produits sont là pour aider le jardinier démuni.

Faire un compost naturel grâce à un activateur

Le compost n’est donc pas toujours chose aisée à réaliser.

D’autant que les délais peuvent être fort longs avant d’obtenir un compost de bonne facture : de 2 mois jusqu’à 2 ans, en fonction des déchets plus ou moins longs à se décomposer. Et ce, même s’il existe des facilitateurs naturels pour produire un compost de qualité, comme la consoude.

Mais il existe des solutions naturelles et efficaces qui peuvent accélérer un tel processus.

L’activateur de compost est une solution qui s’offre au jardinier.

Avec sa haute teneur en azote, il permet de gagner énormément de temps grâce à des bactéries très actives. Cela permet de considérablement accélérer le processus de compostage sans grands efforts.

Le processus de décomposition se voit accélérer et les éléments les plus longs se dissolvent et ce, de manière naturelle, car l’activateur est souvent issu de déchets végétaux qui, associés à l’azote, sont de véritables accélérateurs de décomposition organique.

L’activateur de compost, un procédé simple et rapide

Faire son compost grâce à un activateur est une chose très simple et qui ne nécessite pas un grand nombre d’interventions.

Il suffit d’épandre une fine couche d’activateur de compost sur les déchets.

Puis un arrosage du tas s’impose pour aider à la décomposition.

Il suffit ensuite de renouveler l’opération pour chaque couche de déchets de 10 cm d’épaisseur.

Niveau quantité, 100 grammes suffisent par couche de 10 cm.

Bref, un bon moyen de faire un compost de bonne qualité, que l’on peut avoir plus rapidement sous la main, dès le retour des beaux jours.

*

Je réagis

Sur le compost :