Faire un engrais bio à la consoude

Rédigé par Guillaume, le 21 Mar 2011, à 17 h 58 min

Le purin de consoude est un engrais très prisé des Britanniques pratiquant le jardinage biologique. Il est un peu aux jardins britanniques ce qu’est le purin d’ortie aux jardins français. Voici quelques conseils pour que cet engrais on ne peut plus naturel ne reste pas l’apanage de nos voisins d’Outre-Manche.

La consoude, un engrais diablement efficace

La consoude est une plante vivace de la famille des borraginacées, proche de la bourrache ou des myosotis. Autrefois très prisée pour ses qualités thérapeutiques (elle permet une cicatrisation rapide), son usage s’est peu à peu déplacé des officines pharmaceutiques vers les jardins.

consoude-rugueuse-fleur-bleue-symphytum-asperum

Il est aujourd’hui très prisé en temps qu’engrais et insecticide (en particulier contre les pucerons).

Il est tout d’abord extrêmement riche en potasse, ce qui permet une croissance accélérée des plantes, en particulier pour les tomates et pommes de terre.

Il est aussi riche en azote (certes, moins que le purin d’ortie, mais quand même).

Son usage permet également de réussir son compost sans effort. On peut ainsi l’associer avec des orties ou d’autres mauvaises herbes pour obtenir un compost des plus efficaces.

Le purin de consoude : secrets de fabrication

herbes-03-consoude

Le purin de consoude se fabrique fort simplement.

Il suffit juste de laisser macérer 1 kg de consoude avec 10 litres d’eau dans un récipient non métallique puis de recouvrir ce même récipient.

Deux semaines de macération suffisent, en n’oubliant pas de remuer de temps à autre.

Cette mixture sera très riche en nutriments : magnésium, fer, manganèse, cuivre, potassium, calcium. Elle sera également utilisable dans un délai de trois semaines.

Il suffira juste de pulvériser cet engrais bio sur le feuillage des plantes et d’arroser également les pieds de ces plantes. Voilà, votre potager devrait bientôt ressembler à la forêt amazonienne.

*

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Jean-Marie

    La consoude se trouve dans la nature, mais il n’est pas vraiment conseillé de la cueillir soi même, sauf à s’y connaitre. En effet, il ne faut pas se tromper. La a Consoude pousse le long des anciennes routes dans de nombreuses régions, La consoude la plus répandue est la consoude officinale : cette consoude a un inconvénient ; elle envahit facilement votre jardin (faut faire attention en la plantant).

    Il existe aussi 2 autres consoudes utilisables : la Consoude Hérissée ou la consoude asperinum, qui a des clochettes bleu de cobalt, assez jolies. La Consoude de Russie est plus rare.

    Les graines de consoude reviennent à la mode chez les jardiniers bio mais ne se trouve pas partout : il faut la chercher soit via des revues spécialisées, sur les marchés ou sur internet.

  2. Bonjour,

    Ou trouve-t-on de la consoude ? où comment vraiment la reconnaître ?
    et la grande consoude ? quelles sont les propriétés de la consoude églt.
    merci pour ces précisions.
    cordialement.

    • J’utilise chaque année jusqu’à 20 kg de consoude dont j’en fais du purin de consoude pour tout mon jardin.C’est le meilleur en grais bio qui puisse exister, principalement pour mes tomates,haricots,framboisiers,céleri,courgettes.

Moi aussi je donne mon avis