Pourquoi la Zoé peut encore réussir en 5 points

Rédigé par Mark, le 22 Feb 2014, à 12 h 42 min

La Zoé a un an ! Si les ventes n’ont pas forcément démarré comme Renault l’aurait espéré, la voiture présente quelques caractéristiques intéressantes qui la placent comme un choix sûr.

Renault : l’electrique Zoé s’améliore

Premier anniversaire de la voiture de ville 100 % électrique de Renault. Pour l’instant, le bilan n’est pas extraordinaire : 5500 voitures vendues en France, et un peu plus de 10.000 en Europe.

Le constructeur travaille la Zoé de manière à la rendre compétitive.

Renault et Nissan en partenariat

Renault-Zoe-PreviewNissan et Renault ont lancé en parallèle des véhicules électriques, Nissan Leaf et Zoé en tête, avec un objectif commun de vente certes repoussé à 2021.

fleche-suiteLe fait que les deux grands groupent travaillent prochainement ensemble leur donne néanmoins un avantage considérable sur la concurrence : fabriquer des véhicules plus fiables mais moins coûteux à produire. Cela permettrait notamment de faire baisser les prix des véhicules, toujours un frein considérable à l’achat.

Renforcer l’attractivité de la Zoé

Renault annonce une nouvelle offre commerciale, et faire évoluer l’abonnement batterie.

Des câbles compatibles

renault-zoePour recharger la Zoé, l’utilisateur dispose de prises dédiées. Problème : l’incompatibilité avec les prises classique, rendant obligatoire la wall box installée à domicile ou une borne. Renault proposera prochainement un câble compatible avec les prises classiques.

Une meilleure batterie

Renault a également annoncé continuer sa recherche d’une meilleure batterie. Celle-ci restera donc en location, de manière à ce que l’utilisateur voie évoluer le modèle sans avoir à racheter un modèle différent.

Améliorer les infrastructures

autolibC’est toujours le point noir de l’électrique : le manque d’infrastructures. Pour palier au manque de bornes publiques, Renault a donc fait le choix de s’associer à Autolib en proposant un abonnement d’un an aux acheteurs d’une voiture électrique. Bien entendu, cela ne concerne que l’Ile-de-France…  mais des solutions d’autopartage pourraient bientôt voir le jour.

*

Je réagis

 

ventes-voitures-france2013

Lisez aussi sur la Zoé et les voitures électriques :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Renault se fout de notre gueule !!!!

    Il prétend que cette voiture coute 20000 euro et que l’état finance 7000 euro. Mais 13000 euro est le prix d’une clio thermique.
    Sauf qu’une voiture électrique coute beaucoup moins chère qu’une thermique quand la batterie est louée a l’utilisateur.
    Quand la ZOE sera proposée à son juste prix soit environ 6000 euro pour l’acheteur on pourra envisager d’en acquérir.

  2. Super…se passer du pétrole, peut-être !!! mais…. justifier un peu plus le nucléaire !!!! ATTENTION..

    • 7% de la consommation d’électricité en France va à internet et aux “fermes” de serveurs, soit de 5 à 6 tranches de production d’électricité nucléaire. C’est beaucoup plus que la consommation d’un million de voitures électriques. Si vous êtes contre le nucléaire, commencez par arrêtez de surfer!

    • Il suffit d’installer des bornes solaires.

  3. … à l’instar de la Twizy et du catastrophique flop d la Fluence, avec le gag-arnaque de la batterie interchangeable de Better Place qui aura coûté plus de 700 millions d’euros à Renault…

    Bon courage pour les “early adopters”, vous avez une future voiture de collection en mains. Dans 25 ans, vous pourrez même la vendre aux enchères. Gardez bien votre prise standard, si elle vous arrive un jour…:)

    • Ridicule votre analyse. Du bon pessimisme à la française. 10000 ventes en 1 an pour un véhicule précurseur. La petite Zoé ne peut que s’améliorer en terme d’autonomie. D’ailleurs, le nombre de stations de recharge augmentent chaque jour.

  4. Que de bonnes nouvelles. Elle mérite de réussir car elle a tout les atouts pour répondre aux besoins d’utilisateurs qui recherchent un bon compromis entre économie, respect environnement, qualité routière, capacité en adéquation avec les besoins. Et en plus, elle est plaisante tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Elle déclenche une sorte de “Zenitude”, on en vient à oublier les coups d’accélérateur rageurs pour une conduite soft, on oublie les freins, profitant de la récupération d’énergie moteur et de l’anticipation. Pas besoin de pousser le volume musical. Que du bonheur…Et si en plus, les prochaines batteries apporteront plus d’autonomie. Le pied!

  5. Bientôt 15 000 km en moins d’un an avec ma Zoé et je suis très satisfait à tout point de vue. Une vraie réussite !

    Cette voiture (et les véhicules électriques en général), n’ont pour l’instant pas le succès qu’ils méritent. La principale barrière psychologique qui est l’autonomie sera dépassée avec l’évolution des batteries, comme évoqué dans l’article, qui permettra au plus grand nombre de se passer de pétrole.

    • Vivement que la concurance s’y mette, il y a beaucoup de progrés à faire au niveau de ce type de véhicules. Vers une autonomie totale par exemple.

  6. Pratiquement tous les possesseurs de cette voiture en sont satisfait et elle leur procure beaucoup de plaisir à conduire tous les jours. Nombreux sont ceux qui l’utilisent comme voiture principale. Essayez et vous comprendrez…

Moi aussi je donne mon avis