Zara va renoncer aux produits toxiques

Rédigé par Alan, le 29 Nov 2012, à 15 h 18 min

Le leader mondial de la mode Zara a annoncé renoncer à l’utilisation de tout produit chimique dangereux dans la production de ses vêtements. Cette mesure sera effective d’ici 2020.

Les vêtements toxiques de Zara

Zara était l’une des marques concernées par la campagne Detox de Greenpeace. L’organisation avait analysée les vêtements de bon nombres de marques connues et y avait relevé des substances toxiques. Greenpeace avait poussé les sympathisants à cette cause à militer contre Zara, afin de faire pression sur le leader du marché.

Manifestations contre Zara

masqueUne action symbolique qui a été suivie : à Bruxelles, le week-end du 24 novembre, des militants de Greenpeace Belgique ont organisé une action devant les magasins de la rue Neuve. En France, de faux défilés de mode ont eu lieu dans 19 villes de France, et notamment devant un magasin des Champs Élysées à Paris et un jouxtant la place Bellecour de Lyon. Les manifestants portaient des masques de protection contre les produits chimiques. Même chose à Nice avec des étiquettes noire “Toxic”, idée reprise à Toulouse par le slogan “Zara toxique”.

Zara renonce aux substances toxiques

pollution de l'eauLa pression a visiblement été efficace puisque la maison-mère de Zara, Inditex, basée en Espagne, a communiqué immédiatement. Elle a annoncé sa volonté de supprimer les substances toxiques de ses vêtements. Il s’agira de bannir tout produit dangereux de la chaîne de production des vêtements d’ici 2020, et donc de supprimer les rejets industriels de ces produits dans la nature. Zara supprimera tout d’abord les colorants azoïques et les perfluorochlorures, particulièrement dangereux. L’entreprise demandera également à ses fournisseurs un rapport détaillé concernant la pollution de l’eau, avant d’avoir une information précise sur les rejets polluants des usines dans l’environnement.

Zara, un exemple pour les autres marques de mode ?

tissu noirBien entendu, ce n’est qu’un début et les autres marques doivent suivre cet exemple. Selon Jonas Hulsen, responsable de campagne pour Greenpeace Belgique, “si ce leader mondial de la mode peut entreprendre une telle démarche, les autres marques n’ont plus d’excuse et doivent à leur tour lui emboîter le pas.

Depuis le début de la campagne Detox en 2011, Zara est la huitième marque à promettre de supprimer les produits toxiques de la chaîne de production de ses vêtements. En espérant que l’action fasse suite à la parole.

*
Je réagis

Première partie de l’article : Zara, Lango, Levi’s … la mode tendance toxique

Sur le même sujet :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Solennellement, je déclare que j’achèterai des habits Zara à partir de 2020.

  2. … Et quand vont-il cesser d’inonder le marché de vêtements en pétrole “texturé” (polyester) !

  3. Tous les fabricants de vêtements peuvent annoncer qu’ils suppriment les produits dangereux, mais le dire c’est bien, le faire et rapidement c’est mieux pour la santé des clients.
    Comment savoir si l’annonce sera suivi d’effet?
    Quant on veut vendre tout est bon pour tromper les acheteurs!
    Moi, quant je rentre dans un magasin type ZARA ou autres, je sens les produits, et croyez moi, je me sauve sans rien acheter!!!

  4. pourquoi attendre 2020 ?
    C’est se foutre de ses clients ! quand on sait que la mode change tous les 36 du mois .
    pfff je n’irai pas chez Z.faire mon shopping

  5. ZARA annonce supprimer ces produits toxiques d’ici 2020 !!! et puis quoi encore!!! cela signiie que pendant 8 ans encore nous risquons d’être intoxiqués, nous , nos enfants, les rivières, la planète!! De qui se moque t-on?

Moi aussi je donne mon avis