Une nouvelle ‘journée nationale’ improbable au Canada

Entre les jours dédiés aux personnages historiques, au souvenir des guerres ou encore à la sensibilisation aux différentes maladies, le Canada vient de doter son calendrier d’une nouvelle célébration, pour le moins surprenante, pour ne pas dire controversée.

Rédigé par Séverine Bascot, le 15 May 2017, à 11 h 30 min

La Chambre des communes a instauré par la loi S-208, discutée depuis 2015 mais largement passée inaperçue, un nouvel événement à sa liste des Journées nationales. En effet, début mai 2017, le Parlement canadien a appelé les citoyens à célébrer le National Seal Products Day, autrement dit la Journée nationale des produits du phoque, le 20 mai…

Au Canada, une journée nationale glorifiant un massacre !

À l’origine, le National Seal Products Day se veut une célébration de l’importance de la chasse au phoque pour les populations autochtones et les communautés côtières du Canada. Toutefois, l’intitulé « Journée nationale des produits du phoque » montre bien la volonté politique de se concentrer sur les produits dérivés provenant de cet animal, plutôt que sur les personnes, la culture et les traditions qui ont été historiquement impliqué dans la chasse au phoque(1).

Le Fonds international pour le bien-être animal (IFAW) dénonce les mensonges avancés comme prétexte pour la création d’une telle Journée nationale : « Bien que le gouvernement affirme valoriser la science, plusieurs députés semblent avoir manqué cette note et continuer à affirmer qu’il y a une surpopulation de phoques du Groenland (ce qui n’est pas avéré), qu’ils menacent les stocks de morue (également faux), et que l’écosystème est ‘complètement détraqué’ (ce n’est pas vrai non plus : en fait, les stocks de morue se redressent assez bien en présence de phoques – peut-être même grâce aux phoques) ».

IFAW critique le Canada quant à la protection de la vie sauvage

Le Canada est clairement en désaccord avec la communauté internationale en ce qui concerne la protection des animaux. Au-delà de l’annonce de cette nouvelle journée nationale, le projet de loi S-203 visant à mettre fin à la captivité des baleines et des dauphins, est contesté par les sénateurs allant jusqu’à affirmer que les baleines captives vivent plus longtemps, plus saines et plus heureuses et moins stressantes que leurs homologues sauvages. De même, un projet de loi pour mettre fin à l’importation d’ailerons de requins reste en attente au Sénat, sujet à discussions.

La chasse au phoque jouit d’une image terrible à cause des procédés horribles se produisant au cours de l’abattage annuel. Tout le monde a déjà vu les images de jeunes phoques au crâne brisé, agonisant dans leur propre sang, alors que leurs congénères tentent de s’enfuir…

Plusieurs députés canadiens ont déclaré que les nombreux pays ayant interdit les produits du phoque, adoptaient un « jugement négatif » contre la culture canadienne. Mais après avoir vu les vidéos de cette chasse ‘traditionnelle’ et lu les rapports scientifiques qui font état des populations en décroissance, ne serait-ce pas plutôt parce que tous ces pays ne veulent pas de ce type de produits, tout simplement ? De plus, l’Organisation mondiale du commerce a tranché pour le droit d’interdire les produits du phoque…

Illustration bannière : Phoques – © Tim Zurowski
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Toute les scientifiques canadien on été par le précédant gourvernement soit licencier, soit selectionnée pour faire de l’antiscience. Le gourvernement actuèle a beau avoir l’air, RIEN N’A CHANGER!

  2. Je suis scandalisée par cette nouvelle! Honteux de la part du Canada!

  3. Un geste facile pour défendre la cause animale : écoutez et faites écouter « Cause animale » de Marc Vanhove. https://www.youtube.com/watch?v=xVRfRak317U

Moi aussi je donne mon avis