Chasse en Alaska : les citoyens dénoncent une décision cruelle et gratuite

Les réseaux sociaux et les associations de défense des animaux se mobilisent contre le nouveau décret signé de l’administration Trump.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 13 Apr 2017, à 9 h 23 min

Les chasseurs d’Alaska ont désormais l’autorisation de chasser sans limites, et notamment les femelles et leurs petits. Une décision récemment votée par le Congrès américain qui soulève l’opinion populaire.

Chasse en Alaska : retour en arrière de l’administration Trump

Cette décision était redoutée par les défenseurs de l’environnement, elle est désormais actée. Depuis mercredi 12 avril 2017, les chasseurs des réserves naturelles d’Alaska peuvent traquer ours et loups avec beaucoup plus de libertés puisque cette loi autorise de chasser les espèces qui hibernent ainsi que les femelles et leurs bébés. Les chasseurs d’Alaska retrouvent également, par la promulgation de ce décret, le droit de chasser depuis un hélicoptère.

Autant de pratiques qui avaient été interdites sous l’administration Obama et qui viennent d’être à nouveau autorisées à la suite d’un vote au Congrès, remporté par 52 voix contre 47. Si les chasseurs de l’État de l’Alaska se félicitent de cette nouvelle qu’ils interprètent comme un juste retour du droit des États fédéraux de gérer, comme bon leur semble, leurs ressources naturelles, les citoyens américains et défenseurs des animaux n’ont pas dit leur dernier mot.

Des milliers de citoyens se mobilisent sur Internet

Depuis le vote de cette mesure, les réseaux sociaux se soulèvent contre ce qu’ils qualifient de « cruauté gratuite » de l’administration Trump. Derrière eux, les associations se mobilisent. La Humane society marche en tête et son président, Wayne Pacelle, a dénoncé sur son blog un « vote cruel et insensible », « choquant la conscience de tous ceux qui aiment les animaux aux États-Unis ».

Sur Internet, de nombreuses pétitions circulent pour faire reculer le nouveau président américain et l’une d’entre elle, diffusée sur le site Change.org, a déjà récolté près de 150.000 signatures, tandis qu’une seconde, publiée sur le site MesOpinions.com, devrait bientôt atteindre le cap de 55.000 signataires.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Si l’attitude de Trump concernant les animaux et le climat me révolte,je m’étonne très fort que ces sujets soient totalement absents des programmes des candidats à la présidence française! C’est quand même de notre survie qu’il s’agit. Monsanto, Bayer, Syngenta et autres pollueurs sont infiniment plus dangereux que Daesh et l’Etat islamique, parce qu’ils vont parvenir à détruire toute la population de notre planète. Il y aura des milliards de victimes empoisonnées ou mortes de faim.
    L’écologie, c’est-à-dire la protection de notre planète, devrait faire partie du programme de TOUS les partis.

  2. Apparament Trump a indiquer qu’une guerre nucléaire ne fesait pas de mal! Il est bien capable de tout faire pété. Ces gens ne veulent absolument pas que les femmes avorte au nom de la vie, mais peuvent tout détruire, et faire eux même avorter les femmes éradiquant toute fome de vie. Alors madame, accoucher vous aurez ni droit à des soins, la nature sera détruite, les villes seront détruites, raser par le feu nucléaire et vous aurez rien a manger! TOUT CA AU NOM DE LA VIE BIEN SUR!

  3. Mon dieu, cette merde de Trump va vraiment détruire tout l’environnement et les espèces qui ont le malheur de vivre aux USA, si seulement cette pourriture de milliardaire cinglé et sans éthique pouvait démissionner ou alors le destituer de son pouvoir comme Dilma au Brésil!

    Ily a la mê version en France avec Macron,Filon et Lepen qui sont pour la chasse pour les corridas et pour le nucléaire, l’horreur!!!

Moi aussi je donne mon avis