Les toilettes à l’école : zéro pour la santé des enfants !

Deux études publiées récemment dénoncent le manque d’hygiène des toilettes à l’école et ses conséquences sur la santé de nos enfants. Un sujet tabou et longtemps ignoré qui préoccupe de plus en plus les parents d’élèves.

Rédigé par Marie Mourot, le 22 Nov 2017, à 7 h 15 min

Des élèves qui préfèrent se retenir des heures plutôt que d’aller aux toilettes à l’école, c’est le constat alarmant qui est fait aujourd’hui. En cause : la saleté des sanitaires. Les conséquences de ce manque d’hygiène peuvent être dramatiques pour la santé de nos enfants.

Saleté des toilettes à l’école : les élèves obligés de les éviter

À l’occasion de la Journée Mondiale des Toilettes qui a eu lieu le 19 novembre dernier, un sondage sur l’hygiène des toilettes à l’école a été réalisé par OpinionWay auprès de parents d’élèves. Parmi ceux interrogés, seulement 10 % se déclarent satisfaits de la qualité des sanitaires de l’école de leurs enfants.

Un parent sur deux préoccupé par l’hygiène des toilettes à l’école

L’étude réalisée par OpinionWay recense les avis de 1000 parents d’enfants français concernant leur perception des toilettes à l’école. Parmi eux, près d’un sur deux affirme être inquiet quant à l’hygiène des toilettes scolaires. Les soucis les plus récurrents : le manque de papier toilette pour 45 % des sondés, les toilettes sales et souvent bouchées pour 41 % et l’absence d’un essuie-main ou sa saleté repoussant 34 % des enfants. Les parents déplorent également l’absence d’intimité pour les enfants aux toilettes : pas de séparation entre les WC, promiscuité entre les filles et les garçons, impossibilité de verrouiller les portes…

toilettes à l'école

© ChiccoDodiFC

Des risques d’infections et des problèmes psychologiques

Selon l’étude réalisée au mois d’octobre dernier par le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), un tiers des élèves évitent d’aller aux toilettes de leur école, collège ou lycée.

Une attitude qui n’est pas sans conséquence pour leur santé et leur bien-être : se retenir d’aller aux toilettes peut notamment entraîner une infection urinaire ou plus grave, une pyélonéphrite lorsque les reins sont atteints. Les filles sont les plus touchées par ce problème. Les douleurs abdominales et la constipation sont également des risques auxquels s’exposent les enfants ne se rendant pas assez régulièrement aux WC.

Quant au manque d’intimité dans les sanitaires, il entraînerait chez les enfants des complexes ou encore un manque d’estime de soi.

Dans 53 % des établissements, le nettoyage des sanitaires n’est réalisé qu’une seule fois par jour, les moyens étant limités. Pourtant, il devrait être effectué 3 fois par jour, comme dans les lieux publics.

Des problèmes d’insécurité dénoncés par les élèves

L’étude réalisée par le Cnesco dénonçait non seulement manque d’hygiène mais aussi des problèmes de sécurité : pour 16 % des élèves, la crainte du harcèlement est bien réelle dans les sanitaires. Les toilettes d’une école étant le lieu le plus difficile à surveiller, les débordements y sont inévitables.

toilettes à l'école, harcèlement

Le harcèlement commence souvent aux toilettes de l’école © patat

De nombreuses actions pourraient être menées pour que ce problème des toilettes scolaires ne soit plus simplement une fatalité. Mais tout cela a un coût. Certains établissements essayent déjà de trouver des solutions : service de nettoyage après les récréations, surveillant dans les toilettes, installation de sèche-mains électriques… Des exemples à suivre pour améliorer le bien-être des enfants à l’école, tout en limitant les risques sur leur santé.

Illustration bannière : Toilettes d’école primaire – © ESB Professional
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis