Cosmétique : le thym et les produits de beauté

Apprécié depuis toujours pour ces propriétés aromatiques et médicinales, le thym, cette plante vivace synonyme de soleil qui pousse à l’état sauvage sur les collines arides et rocailleuses des régions méditerranéennes, trouve aussi sa place dans les cosmétiques. Découvrez tous ses usages pour vos soins de beauté.

Rédigé par Mark, le 31 Jul 2016, à 8 h 02 min

Le thym ne sert pas seulement dans l’alimentation, à manger ou à boire : il y a plus d’un usage en cosmétique aussi. ConsoGlobe.com vous présente cette plante miracle.

Les 3 formes les plus courantes du thym en cosmétique

  • L’extrait de feuille : Thymus vulgaris leaf extract
  • L’huile essentielle : Thymus vulgaris flower oil
  • L’hydrolat de thym : Thymus vulgaris leaf water

thym-vrai-plante-cuisine-cosmetique-04Quelle que soit la forme utilisée, ce sont toujours pour les mêmes propriétés, qui se retrouvent dans chacun de ces ingrédients.

Le thym est un agent aux vertus :

  • antiseptiques et purifiantes ;
  • antifongiques  : il aide à lutter contre les champignons et moisissures ;
  • et antibactériennes.

En cosmétique, il est utilisé dans les déodorants, (contre les bactéries responsables des mauvaises odeurs de la transpiration), pour les  soins des peaux et cuirs chevelus gras, dans les démaquillants (aspect assainissant de la peau) et aussi dans les dentifrices et les bains de bouche.  Il sert aussi pour réguler la production de sébum,

Le thym est également un antioxydant puissant : ses extraits sont aussi utilisés dans les  soins anti-âge.

Attention tout de même aux allergies

thym-vrai-plante-cuisine-cosmetique-02On ne saurait le rappeler trop souvent. Les huiles essentielles sont des substances actives. Des précautions d’usage sont donc à appliquer – se retenir notamment d’utiliser l’huile essentielle pour les jeunes enfants ou les femmes enceintes.

Un risque d’allergie n’est également pas à exclure complètement. L’huile essentielle de thym est dermocaustique et ne doit donc pas être appliquée directement sur la peau sous peine d’irritations probables.

L’huile essentielle de thym comprend des limonène et linalol, molécules aromatiques potentiellement allergisantes dont la mention est d’ailleurs obligatoire sur les étiquettes.

Les problèmes ne se posent pas de la même façon avec l’extrait de feuille et l’hydrolat.

 

Lire page suivante : à chaque forme de thym son usage

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis