Tendance : les bars à chats vont-ils conquérir la France ?

Les propriétaires et amoureux de chats le savent bien : il n’y a rien de plus relaxant qu’un petit félin qui ronronne sur ses genoux. Mais pour ceux qui ne peuvent (ou ne veulent d’ailleurs) accueillir des chats chez eux, il existe ce nouveau concept venu du Japon : les cafés des chats.

Rédigé par Annabelle, le 26 May 2013, à 16 h 48 min

Les bars à chats sont des lieux accueillants, où en plus de boire un thé et de déguster une collation, on peut câliner et jouer avec les chats qui y résident.

Des bars à chats pour être zen

La ronronthérapie, vous connaissez ? Les propriétaires de chats s’accordent tous à dire que les ronronnements de leur petit compagnon ont un effet des plus apaisants. Cette sensation de bien-être partagée par la plupart a d’ailleurs fait l’objet de sérieuses études depuis les années 1950. Dès cette époque, des scientifiques américains soutiennent pour la première fois les vertus thérapeutiques du ronronnement des félins. Depuis, l’idée fait son chemin.

neko-cafe

CC localjapantimes

Et notamment au Japon où les bars à chats, les Neko Café sont très populaires. L’idée a émergé pour la première fois à Taïwan à la fin des années 1998. Elle a séduit les touristes nippons qui ont importé le concept chez eux. Le premier café des chats a ouvert ses portes à Osaka en 2004.

Aujourd’hui, il en existe près d’une centaine dans tout le pays. Ce succès s’explique en partie par le fait que les citadins habitant en appartement, de surface réduite la plupart du temps, ne sont très souvent pas autorisés à posséder un chat. Le fait de pouvoir « louer » un animal de compagnie pour quelques minutes est la solution que les japonais ont trouvé pour diminuer leur stress. Vu le succès, cela a bien l’air de fonctionner !

Ces lieux, véritables temples dédiés aux félins, appliquent des règles très strictes en matière de bien-être animal : les chats ne doivent pas être dérangés pendant leur sieste par exemple, et les règles d’hygiène doivent être respectées.

Lire page suivante : un café des chats bientôt à Paris ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. je suppose que ce service ne sera pas gratuit. J’ai du mal avec cette vision de l’animal objet, à l’attente du client et de ses caresses tarifées.

    Pour ceux qui veulent apporter du réconfort et se faire plaisir à caresser des chats, le bénévolat en refuge est possible et gratuit !!Ces chats en ont vraiment besoin.

    • Vous m’otez les mots de la bouche !!!

    • Je suis d’accord avec vous Alexandra .. Sauf que là , les gens se donnent bonne conscience car ils ne sont pas responsables de ces chats .. Dans un refuge, on sait que ces pauvres petits poilus sont abandonnés et on s’investit plus , on s’attache à eux , on suit leur parcours … C’est beaucoup plus difficile et surtout beaucoup moins chic !!!

Moi aussi je donne mon avis