Tabac : révélations sur l’holocauste planétaire

Rédigé par Jean-Marie, le 21 May 2014, à 10 h 51 min

La cigarette, un produit de très haute technologie

tabac-luckyEn retraçant plus d’un siècle d’évolution, Proctor nous démontre combien une cigarette est le résultat d’un processus ininterrompu d’améliorations techniques et de recherches scientifiques. « La  cigarette est l’un des petits objets les plus soigneusement conçus de la planète ».

Tout au long du siècle, des chercheurs ont été payés pour sophistiquer le papier, les ingrédients, les filtres, la fumée, la communication de la cigarette. C’est la manipulation de la chimie du tabac afin d’accroître la puissance, les propriétés excitantes et le pouvoir d’accoutumance du tabac qui a ont fait l’objet du plus grand effort de recherche. Tout a été mis en oeuvre de manière systématique pour apprendre aux gens à fumer, pour rendre la cigarette aussi banale que le jus d’orange ou les carottes.

La seconde invention la plus meurtrière

L’explosion des ventes mondiales de cigarettes s’est appuyée sur l’utilisation de machines à fabriquer des cigarettes dont la productivité s’est littéralement envolé, faisant baisser le coût d’une cigarette à des niveaux ridicules (moins de 1 cent) . A tel point qu’aucun bien de consommation, aujourd’hui encore, ne rapportte autant de recettes. Comme le disait Warren Buffet, administrateur de RL Reynolds, en parlant de la Camel :« elle coûte 1 cent à fabriquer, et elle se vend un dollar. Il y a de quoi être accro… ».

Qui a visité une usine de cigarettes ? Personne !

La longue mise au point des machines tout au long du siècle s’est faite dans le plus grand secret. Personne n’a jamais visité une usines de cigarettes, ni même vu en photo. C’est l’entreprise allemande, Hauni AG qui a remporté la triste palme avec des machines vendues une fortune mais capables de sortir 20.000 cigarettes à la minute ! Arriver à cracher des cigarettes à une telle vitesse a exigé des prodiges de technicité et d’innovation, aujourd’hui maîtrisés.

Allumettes et cendriers

Le rôle des allumettes, comme des briquets, a été crucial pour rendre facile l’acte de fumer en tout lieu et à tout moment. Et pour aller au bout de leurs efforts de promotion, les fabricants de tabac ont réussi à convaincre l’industrie automobile à installer des cendriers dans toutes les voitures. Ils ont si bien réussi que les cendriers ont envahi notre quotidien et qu’on en trouve encore dans les endroits non-fumeurs.

La conquête de tous les publics

Avec un cynisme tout à fait conscient – comme le prouvent les archives internes – les industriels du tabac se sont attaqués à la conversion d’un public après l’autre : tout d’abord les jeunes mâles américains, puis européens. Puis les femmes. Puis ce sont les enfants, qui ont fait l’objet de troubles stratégies de marketing avec des pseudos campagnes de prévention ou bien la promotion de cigarettes en chocolat.

Des cigarettes en chocolat destinées aux enfants

Des cigarettes en chocolat destinées aux enfants

Dès 1953, la conspiration s’était mise en place.«Le 14 et le 15 décembre 1953, au Plaza Hotel, dans le centre de Manhattan, sous la présidence du président d’American Tobacco, toutes les compagnies sont là, réunies. Et tombent d’accord.» Les industriels du tabac confie à l’agence de relations publiques Hill and Knowlton la noble mission négationniste destinée à dissiper les craintes des consommateurs et des pouvoirs publics «en communiquant sur le fait que le secteur fait tout ce qui est en son pouvoir pour cerner la vérité et corriger les défauts des cigarettes». Pendant des décennies cette détestable agence utiliserait des budgets énormes pour son travail de désinformation à l’échelle planétaire.

Conquérir tous les pays du monde

Et maintenant, que la législation se durcit aux Etats-Unis et en Europe, ce sont les pays d’Asie et les pays les plus pauvres dans lesquels sont déployées toutes les techniques désormais interdites en Occident : distribution gratuite de cigarettes au cinéma, publicités en tous genres, sponsoring, embauches de médecins, etc ;

La guerre contre le tabac bientôt gagnée ! ?

tabac-kissComme le démontre  Golden Holocaust, on peut douter de la réelle détermination des pouvoirs publics à éradiquer le tabac et à stopper au plus vite l’hécatombe qui s’annonce, en Inde, en Chine, aux USA, en Indonésie, …

Car, comme le démontre le livre, on sait depuis longtemps qu’il suffirait que la Loi impose quelques changements clés pour réduire de manière drastique les méfaits du tabac.

Et pourtant, les Autorités américaines (la FDA) et européennes, les Parlements nationaux ne prennent pas ces décisions. Pourquoi ?

L’ampleur des recettes fiscales qui met les Etats sous dépendance n’explique pas tout. «La taxation du tabac par les gouvernements va rendre les Etats de plus en plus complices». Et Robert Proctor y voit bien le résultat de la « conspiration » mondiale des industriels du tabac, dont l’habileté et le cynisme n’ont d’égal que la puissance et le manque de scrupules. Alors que faudrait-il faire pour arrêter l’hémorragie ?

10 solutions évidentes mais ignorées

Ces solutions mettent en cause la conception même de la cigarette : nous les décrivons ici brièvement, mais nous pourrons revenir dessus si vous le souhaitez.

Des mesures qui ne surprennent pas vraiment :

  1. Interdire de fumer dans tous les lieux publics fermés et tous les espaces publics extérieurs fréquentés par la collectivité.
  2. Augmenter les taxes sur le tabac
  3. Interdire tout marketing sur le tabac, y compris toute publicité et toute promotion
  4. Imprimer sur les paquets de cigarettes des avertissements de grand format, illustrés et repoussants
  5. Interdire la vente de cigarette partout, sauf dans les points de vente étatiques
  6. Modifier la classification des longs-métrages où l’on fume
  7. Supprimer toutes les subventions et tous les soutiens au tabac
  8. Augmenter les financements pour la prévention et l’arrêt du tabac
  9. Enseigner très tôt la prévention du tabagisme
  10. Ecouter la voix des fumeurs qui vont, pour la plupart, mourir de leur addiction.

Méthodes écolo pour arrêter de fumer

et des mesures étonnantes :

11- Il suffirait de rendre les cigarettes non inhalables en augmentant le pH de la fumée : elles seraient beaucoup moins létales et cette simple modification en ferait une habitude non addictive »

12 – Réduire le taux de nicotine légalement autorisé : la nicotine est la condition sine qua non de toute addiction tabagique. Aux Etats-Unis, rien n’empêche la FDA d’instaurer un seuil maximal de 0,5 mg par exemple, au lieu des 10 mg actuels. « Cela permettrait aux fumeurs d’avoir « le goût » et leur procurerait le plaisir qu’ils retirent à caresser l’objet ou à en contempler la fumée ».  Pourquoi, les législateurs ne s’attaquent-ils pas à l’addiction avec cette si simple mesure ?

13 – Taxer ou interdire la machine à rouler les cigarettes (de Hauni et de G.D.), qui sontles plus meurtrières de l’histoire de l’humanité.

Le calcul est simple, « comme il meure 1 personne à chaque million de cigarettes fumées, cela signifie que par tranches de 8 huit heures, chacun de ces engins provoque la mort de 10 personnes ». Taxer ou ralentir ces machines serait un excellent moyen de réduire la mortalité par le tabac

14 – Mettre un terme à la recherche financée par l’industrie dans toutes les facultés et universités.

15 – Poursuivre les trafiquants en justice

La mort mondialisée

Evidemment, si ces 14 mesures sont proposées, c’est qu’elles ne sont pas appliquées aujourd’hui. Alors que penser d’un tel ouvrage, dont nous n’avons oublié de grands et passionnants passages ; notamment « La mort mondialisée« , chapitre de clôture, qui fait froid dans le dos.

Golden Holocaust fait partie de ces livres coup de poing dont on sort un peu sonné, enrichi de connaissances nouvelles et si révoltantes parfois, qu’on a envie de les partager. On a envie de prêter le livre à ses proches, aux fumeurs, en leur disant, lisez, lisez et vous ensuite vous fumerez en connaissance de cause…

*

 Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

27 commentaires Donnez votre avis
  1. la France et l’union européenne SONT DESORMAIS COMPLICE D’EMPOISONNEMENT VOLONTAIRE DU TABAC et sont donc complices d’homicides de masse, pour ne pas dire génocide massif des fumeurs, qui payent un prix d’or un tabac meurtrier. Les photos choc sont une ruse criminelle du ministre de la santé pour se couvrir en cas de plainte massive des victimes de ce tabac empoisonné.

    Pour cette raison, j’ai décidé de déposer plainte devant le tribunal pénale international de la haye contre la France et l’union européenne pour génocide des fumeurs et des pauvres, par ailleurs empoisonnés par les médicaments, les vaccins, les chemtrails……;

  2. Bel article ! Seul bémol, la comparaison avec l’alcool qui tue, lui aussi abondamment ( 45000 personnes par an en France). L’alcool est tout aussi addictif, tout aussi rempli de symboles de bien-être, tout aussi trafiqué et il a des inconvénients supplémentaires majeurs : la perte de la maîtrise de soi qui peut aller jusqu’à l’oubli de ce que l’on a fait la veille, la perte de la santé, d’un travail, de la vie sociale et familiale.
    À quand un article sur la puissance des alcooliers ?

  3. « LE TABAC C’EST TABOU, ON EN VIENDRA TOUS A BOUT » !

  4. La grande toxicité du tabac est connue et reconnue depuis des décennies et cet article finalement ne fait que le rappeler.
    Il existe aujourd’hui un substitut qui fonctionne très bien, c’est la cigarette électronique,seulement on s’aperçoit que la e-cigarette qui malgré tout arrive à ce développer, doit se battre contre l’état qui risque de perdre de beaucoup l’argent, les Lobis du tabac qui sont extrêmement puissant et les anti tabac qui préfère ignorer ou diaboliser ce substitut de risque de perdre leur raison d’être.

  5. Rien ne sert de stigmatiser les fumeurs, c’est le laxisme de notre cher Etat bienveillant qui est à mettre en cause.

    En tant qu’ancien fumeur je me suis interrogé mainte fois sur le fait du pourquoi ne pas interdire la vente de cigarette ?

    Réponse simple, le fric.

    • Mais biensûr, accuser simplement l’état français (ou autre d’ailleurs) est bien plus simple que de se responsabiliser soi-même.

      Avant d’accuser les autres, commencons par balayer devant sa porte.

      Les armes à feu tue? NON, le détenteur tue!

    • à jrn
      demadez vous à qui celà profite ?
      A l’état ? non les cigarettes si elle rapporte auourd’hui plus de 10 milliards à l’état (ce qui n’a pas toujours était le cas), l’économie des retraites anvirons 5 milliards…
      les soins la prise en charge des malades du tabac coute beaucoup plus cher à l’état…
      Vous avez raison pour le fric…les cigarettier font des bénéficent énormes mais aussi l’industrie pharmaceutique…traitement des cancers du poumons dépasse parfois les 100.000 euros par an…

      vous pouvez donc stimagtiser les fumeurs, mais demandez vous pourquoi les labos pharmaceutiques spécialisé dans l’étude des produits toxiques n’a pas démontré l’effet addictif de la nicotine ,ni l’effet cancérigène du benzopyrène…etc pourquoi ces labos nt produits des études pour l’industrie du tabac…

      Oui l’atat est responsable, bien plus que le fumeur, parce qu’il n’a pas imposé à l’industrie de retirer les additifs, accepteriez vous de boire un verre de vin contenant de l’arsenic, du polonium, du cyanure non et si un tel produit était commercialisé il serait immédiatement retiré de la vente…

      Tandis que pour le tabac pas de problème…l’industrie peut même en rajouter, son but était de faire inhaler le plus profondement possible ces poisons respiratoires..dernière manipulation la cigarette anti-incendie qui permet d’inhaler encore plus profondément la fumée, prenez un cigarette posée là dans un cendrier avec un angle de 45° la cigarette ne séteindra pas…à moins qu’elle soit à plat ou ou posée verticalement le foyer en haut et le filtre en bas… là elle s’éteindra.

      Et croyez vous que le tabac consommé par les Indien d’Amérique était aussi nocif, croyez vous qu’ils moorraient de cancer du poumon.?

      Puis l’ultime stratégie opposer les fumeurs contre les non fumeurs

    • jnr!
      Vas donc dire la même chose aux million de morts victime de cette merde! Vermine..

  6. Il y a surpopulation sur la planète… et un problème de prise en charge des pensions… Un fumeur vit en moyenne un bon 10 ans de moins qu’un non fumeur. Il vaut mieux le tabac qu’une guerre qui tue aveuglément… Au moins, ceux qui fument le font par choix, ce qui n’est pas le cas des gens impliqués dans une guerre. Le tabac fait partie de la sélection naturelle : ceux qui savent résister aux assuétudes et à la mal-bouffe, ceux qui font du sport, vivent mieux et plus longtemps… Quand il y a trop de rats dans un navire, ils se mangent entre eux. Les comportements suicidaires font partie des mécanismes de toute société sur-peuplée. Si on éradique le tabac, il sera remplacé par d’autres comportements auto-destructeurs tant que nous ne résoudront pas le problème de sur-population de la planète.. C’est du moins mon point de vue…

    • Je me demande si vous avez lu l’article…utiliser un concept Darwiniste et en plus le justifier,comme vous le faites c’est une honte !!!
      Le tabac ou plutôt la cigarette est un produit défectueux…
      Le tabac ne doit pas être inhalé, les fumeurs de pipes ou de cigare n’inhale pas pas ou très peu conséquence pas ou peu de cancer du poumon, idem pour les problèmes cardiaques, il reste le cancer du larynx, pharynx,de la bouche…bref beaucoup moins nocif, beaucoup de grands hommes fumés le cigare ou la pipe Eintein par exemple.

      Cet argument Génétique est le pire des arguments, utilisé par l’industrie pour réfuter les études expérimentales, et épidémiologique…si les fumeurs ont le cancer c’est à cause de la génétique, si ils fument c’est à cause de la génétique…….

      La génétique c’est pratique mais pas automatique……mais cette odeur malthusienne avec un arrière gout d’élitisme est insuportable……

      Je ne sais pas quel est vôtre âge, mais il est facile pour ceux qui ont put profiter de la prévention et non de la propagande des années 30 aux années 80 de cracher sur les fumeurs…

  7. merci beaucoup
    pour avoir fait ce résumé si complet de ce livre si précieux
    au vue de toutes les données mentionnées (scientifiquement validées)
    concernant l’addiction induite , »améliorée » par les loby de jour en jour
    ( ils viennent de sortir les cigarettes estivales « rafraîchissantes »!!!)
    Il devient indispensable que vos données fassent l’objet d’une grande campagne à échelle mondiale de « contre-information »/à ce que les états publient.il doit être possible que vous vous en donniez des moyens pour « frapper fort »
    les » vilains fumeurs » soumis uniquement à des méthodes répressives..
    et les répresseurs continuant à alimenter ce « marché mortel »
    je souhaite être tenue au courant des actions possibles pour mettre fin
    à ce cercle vicieux.
    bravo et courage

  8. Dans le monde, 25 peronnes meurent chaque année d’une attaque de raquin et on en fait « des tonnes » chaque fois. Dans le monde ce sont 6 millions de personnes qui meurent chaque année du tabac ! Cherchez l’erreur !
    N’oublions pas aussi que la faim dans le monde en tue autant chaque année.
    N’est-ce pas deux causes qui méritent effectivement que l’humanité se mobilise pour lutter contre ces fléaux.

  9. acculé a m’arrêter suite a des syncope répétitive et problèmes cardiaques graves (Mise en place d’un Pace Maker)
    J’ai fume de manière intensive entrecoupée d’arrêt de plusieurs années.
    Je connais donc les pièges de la reprise qui peut intervenir jusqu’à 14 ans après comme cela a été le cas dans ma jeunesse.
    Je vous demande de transformer les commentaires en pétition
    je vous demande de monter un dossier mondiale quitte a demander au pétitionnaire un euros ou un dollar et de monter avec cet argent une ou des actions en Justice pour faire arrêter cette industrie
    Je suis joignable a cette adresse pour un engagement.

  10. Le tabac nous tuera. Je proscris.

  11. je voudrais remercier l’auteur pour cet article très intéressent.
    J’ai réussit à sortir de cette addiction il y a 5 ans, mais cela ne ma pas empêché encor hier d’avoir eu envie …

  12. bonjour,
    et merci de votre engagement. Fumer c’est choisir un risque qui crée un dangerpour soi-même et les autres.Interdire de fumer en lieu public c’est à encourager. lorsque le mal se manifeste sur l’individu, celui-ci va recourir aux assurances pour payer les dommages qu’il a choisis de se faire à lui-même, mais il va les faire payer à ceux qui, cependant, ont refusé ce risque imbécile.
    Une MAJORATION conséquente , (justifiée par les sommes englouties pour les soins, hospitalisation, interventions chirurgicales et suivis post-chirurgicaux etc.) de cotisation d’assurance s’impose à tous ceux qui fument.
    Inversement, une attestation médicale certifiant l’état de non fumeur permettant une réduction des cotisations S.Sociale aux Non fumeurs. Frapper au portefeuille, quand la sagesse s’est éteinte… c’est le plus efficace..;et c’est urgent !L. Bourry

  13. J’adhère évidemment. Mais on me fait remarquer « qu’une cigarette pollue autant que 10 moteurs au ralenti pendant 30′ « … Ça me semble beaucoup et les amateurs de clopes se ruent sur une erreur de ce type.

  14. Le tabac est une économie et comme toutes les économies a besoin de croissance et de compétitivité. Voilà pourquoi c’est toujours vendu, autorisé, favorisé. Bien entendu cet exemple s’applique à beaucoup d’autres fléaux (pesticides, armement, nucléaire, automobiles,…)
    Consommez braves gens !

    • +1

    • si l’ont arrêtais de cultiver le tabac l’ont pourrai utiliser cette espace pour l agriculture d aliment se qui contribuerait a réduire la faim dans le monde et de crée d autre emplois connex.

  15. Commentaire très égoïste car si vous ne tenez pas à votre santé c’est votre choix mais sachez qu’en fumant vous empoisonnez aussi les autres personnes ce qui n’est pas le cas lors de cos courses alimentaires. Fumer est un manque de respect vis à vis des citoyens.

  16. on nous empoisonne meme avec les aliment et la personne n’en parle alors laisser nous fumer car la on ses avec quoi on s’empoisonne et arreter de nous prendre con.

    • pour répondre à Haout: si vous ne voulez pas être pris pour un con, commencez par écrire correctement. Des commentaires dans le genre du votre ont le don de m’agacer par leur manque de pertinence, la nullité du message délivré  » si on ne résout pas TOUS les problèmes, on ne doit s’attaquer à aucun ».
      Allez fumer vos clopes et foutez la paix à ceux qui veulent en parler, en sortir, changer les lois, etc

    • 1)la cigarette est un piège à cons
      2) le pire: ça marche!..

    • met toi un bocal sur la tete et fume ta clope a l’interieur, empoisonne nous pas avec.

    • Des émissions ont été réalisées montrant la nocivité des pesticides et sur l’encouragement à manger bio même si c’est encore trop cher. Mais quand vous fumez, vous empoisonnez les poumons et la peau de votre voisin, c e qui n’est pas le cas quand vous mangez des aliments malsains ! Vous subissez une addiction dont vous faites porter aussi les conséquences à d’autres. Je pense que vous êtes une victime en même temps qu’un coupable, c’est pourquoi je ne vous insulterai pas mais sachez regarder la réalité en face !

Moi aussi je donne mon avis