Substances toxiques : attention à bien choisir votre tapis de yoga

Dans notre quête incessante du bien-être, nous nous tournons souvent vers des pratiques holistiques telles que le yoga. Reconnu pour ses bienfaits infinis sur le corps et l’esprit, il est devenu l’outil numéro un pour combattre le stress et améliorer notre état de santé général. Mais, avez-vous déjà pris un moment pour réfléchir à ce que contient votre tapis de yoga ?

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 9 Sep 2023, à 10 h 28 min
Substances toxiques : attention à bien choisir votre tapis de yoga
Précédent
Suivant

Le yoga, une pratique ancestrale, est aujourd’hui salué comme un remède miracle pour de nombreux maux du quotidien. Cependant, il est crucial de se pencher sur un aspect souvent négligé : le tapis de yoga. En effet, ce dernier peut être une source de substances nocives tant pour votre santé que pour l’environnement.

Des substances nocives dans votre tapis de yoga

Les tapis de yoga conventionnels peuvent être de véritables nids à substances toxiques. Microplastiques, métaux lourds, perturbateurs endocriniens… la liste est longue. Ces éléments, inhalés ou absorbés par la peau, ne nuisent pas seulement à notre santé, mais ont également un impact dévastateur sur l’environnement, contaminant l’air, l’eau et les sols pour des siècles.

Les conséquences sur la santé sont alarmantes. Les substances toxiques présentes dans les tapis peuvent causer des troubles hormonaux, des problèmes de reproduction et même augmenter le risque de cancer. De plus, elles contribuent à la pollution environnementale, exacerbant ainsi les problèmes de santé à une échelle plus large.

Des substances nocives dans votre tapis de yoga

Les PVC et phtalates : des produits toxiques à bannir

Le PVC, largement utilisé dans la fabrication des tapis de yoga en raison de son coût économique, est en réalité un plastique hautement nocif. Il libère des produits chimiques toxiques qui s’accumulent dans l’environnement, causant des dommages irréparables. Il est donc essentiel d’éviter les tapis contenant du PVC pour protéger notre planète déjà asphyxiée par la pollution plastique.

Les phtalates, responsables de la flexibilité des tapis, sont également des perturbateurs endocriniens potentiellement cancérigènes. Ils s’accumulent dans le corps, interférant avec la régulation des hormones et causant divers troubles de santé. Malheureusement, ils ne sont pas recyclables, ajoutant à leur liste de méfaits environnementaux.

Lire aussi – L’exposition aux phtalates augmente le risque de naissance prématurée

Quelles alternatives éco-responsables ?

Heureusement, il existe des alternatives plus saines et écologiques. Les tapis en caoutchouc naturel, en liège ou en coton bio offrent une option biodégradable, réduisant ainsi l’empreinte écologique de votre pratique du yoga. Ces matières, bien que moins techniques, promettent une expérience de yoga qui allie bien-être et respect de l’environnement.

Plusieurs marques se démarquent en proposant des tapis éco-responsables. Bonjour Mantra, par exemple, propose des tapis fabriqués à partir de caoutchouc naturel et de suède microfibre recyclée. D’autres marques, comme Maatï Maatï et Saudade, offrent des tapis en liège et en coton upcyclé, conjuguant esthétique et éco-responsabilité. Ainsi, en choisissant un tapis de yoga éco-responsable, vous faites un pas de plus vers une pratique du yoga qui nourrit non seulement votre corps et votre esprit, mais aussi notre belle planète.

Lire aussi 

Ces substances que nous cachent… les matelas

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice dans la finance, l'économie depuis 2010 puis l'environnement. Après un Master en Journalisme, Stéphanie écrit pour plusieurs sites dont...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis