Soins des animaux : des alternatives naturelles intéressantes pour eux aussi !

Nous sommes nombreux à apprécier les médecines douces : aucune raison que nos compagnons à quatre pattes n’en profitent pas aussi ! Des clients de tous poils, et parfois même à plumes…

Rédigé par Véronique Desarzens, le 5 Nov 2017, à 14 h 00 min

Les médecines alternatives pour les animaux de compagnie

Une autre vétérinaire, une femme cette fois, vit elle aussi une expérience passionnante. Après plusieurs années de pratique en médecine allopathique puis de formation en médecine complémentaire, elle s’est installée comme indépendante. À la médecine vétérinaire classique, elle associe selon les besoins spagyrie, phytothérapie, fleurs de Bach, massages et même… kinésiologie !

reflexologie

Le massage pour les animaux aussi © Gumpanat

À la base de sa démarche, un constat : « La médecine universitaire est très bonne dans le diagnostic, mais elle offre peu de possibilités de traitement. Pour un vieux chat souffrant d’insuffisance rénale, par exemple, il n’y a que deux ou trois médicaments en médecine classique, alors qu’avec la spagyrie on n’a que l’embarras du choix ».

En grande partie autodidacte, elle apprend donc par les livres, mais aussi beaucoup dans la nature de quoi élargir sans cesse la palette des réponses possibles.

« Les fleurs de Bach, notamment, sont très utiles. Chaque animal reçoit le remède d’urgence quand il arrive. Ces élixirs floraux sont précieux dans de nombreux cas : un chien qui se gratte sans cesse, à cause d’une allergie cutanée par exemple, développe de l’anxiété et de l’irritabilité ; il va se gratter et s’énerver d’autant plus. Un judicieux mélange de fleurs de Bach peut l’aider à sortir de ce cercle vicieux. Ces élixirs permettent aussi de rectifier les petites erreurs de certains maîtres, notamment lorsqu’ils sont pessimistes ou qu’ils ne laissent pas assez d’espace vital à leur petit compagnon. En fait, les indications sont très nombreuses ! »

Réflexologie pour quatre pattes

Ce qu’elle aime plus que tout, c’est le massage.  » Dans un hôpital, quand on examine un animal il vit un stress énorme, et quand les gens repartent avec lui on n’a même pas le souvenir de son regard… Ici, j’utilise la réflexologie et le massage des méridiens, aussi bien pour diagnostiquer que pour détendre et soigner. En plus je peux montrer au propriétaire où et comment masser, et ainsi il participe activement à la guérison de son animal. C’est bien ! « 

Encore plus étonnant, elle utilise également le test musculaire de la kinésiologie. « C’est très pratique pour choisir le bon remède, pour voir s’il y a une allergie ou, en fin de vie, pour voir s’il faut encore tenter quelque chose, et si oui quoi « . Pour tester, c’est tout simple, elle pratique comme on le fait avec un bébé : c’est le maître qui sert de relais.

Lire page suivante : le vétérinaire-ostéopathe : tout près du « chuchoteur »

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis