SOA, l’assurance 100 % destinée aux femmes

Rédigé par Jean-Marie, le 22 Nov 2012, à 13 h 47 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

Ce n’est pas la première fois que consoGlobe vous parle de ce fléau que représente le cancer du sein pour les femmes.  Il existe bien sûr des astuces et des précautions pour essayer de prévenir cette terrible maladie, mais cela n’est pas toujours possible. De fait, en France, 54 000 nouveaux cas de cancers du sein se déclarent chaque année. Autant de femmes qui doivent faire face dans leur vie quotidienne et notamment sous l’angle financier.

Le cancer du sein – Repères :

  • Plus de 11 % des Françaises sont affectées  par un cancer féminin (cancer du sein, cancers de l’appareil génital).
  • Parmi ces maladies, le cancer du sein, avec 54.000 nouveaux cas  par an, représente à lui seul près de 34 % des nouveaux cas de cancer chez la femme en France(1).
  • Les chances de guérison des cancers féminins augmentent heureusement tous les jours ; mais la maladie reste très perturbante pour la femme qui se voit atteinte au-delà de sa santé, dans son intimité et sa féminité.

 Comment gérer le cancer du sein du point de vue administratif

Les cancers font partie des « ALD » (Affections de longue Durée) et à ce titre, les frais médicaux sont pris en charge à 100 %. Mais ce cancer est la cause d’un nouveau rythme de vie voire une pause dans l’activité professionnelle. Cela peut entraîner des baisses de revenus et des difficultés financières

Ainsi, ce n’est pas que la vie pratique qui est bouleversée mais aussi le budget familial. Pas de quoi rester serein(e) ! Or comme chacun le sait, pour optimiser ses chances de guérison, mieux vaut conserver un environnement serein et une situation personnelle stable.

Un contrat d’assurance pour faire face au cancer

C’est de ce constat qu’une compagnie d’assurance est partie pour proposer un contrat d’assurance spécialisé, évidemment 100 % destiné aux femmes.

Ce contrat, SOA, proposé par www.soassure.fr est ouvert à toutes les femmes de 18 à 65 ans qui n’ont pas été préalablement atteintes d’un cancer. Une des caractéristiques de SOA est d’être le plus simple possible car dans le cas où se découvre un cancer, on a d’autre chats à fouetter que des formalités : SOA  ne nécessite ni formalité médicale ni questionnaire sur les antécédents familiaux.

On aime : les femmes peuvent accéder à SOA jusqu’à l’âge de 65 ans mais, une fois assurées, elles seront couvertes par le contrat jusqu’à l’âge de 80 ans si elles le veulent.

Comment fonctionne ce contrat ?

Le principe est simple : en cas de diagnostic d’un cancer féminin (cancer du sein, de l’ovaire, des trompes de Fallope, de l’utérus, du col de l’utérus, du vagin, de la vulve), l’assurée déclare le diagnostic à SOA qui lui verse immédiatement :

  1. Un capital fixe de 12 000€ à 48 000 €, versé en 1 fois ou en 24 mensualités égales (soit 500 à 2000 euro par mois), choisi à l’avance. L’utilisation de cette somme est totalement libre
  2. 1000 € en chèque Emploi Service Universel (CESU) pour pouvoir payer des services à la personne à domicile

En pratique sur l’assurance

En pratique :

L’assurée bénéficie d’un contrat personnalisé ; la cotisation dépend uniquement de son âge à la date de l’adhésion et du montant du capital qu’elle choisit. Par exemple, pour une femme de 35 ans la cotisation mensuelle est fixe à partir de 4,90€ TTC, en fonction de l’option choisie ; pour une femme de 45 ans la cotisation mensuelle est fixe à partir de 9,90€ TTC, pour une femme de 48 ans la cotisation mensuelle est fixe à partir de 13,50€ TTC…. Tous les tarifs sont disponibles sur le site www.soassure.fr

Un délai de carence de 60 jours s’applique à compter de la date d’effet de la souscription. Tout diagnostic confirmé dans les 60 jours suivant la date d’adhésion ne pourrait être pris en compte. Dans ce cas, les cotisations versées seraient remboursées à l’assurée.

Le montant des cotisations mensuelles reste inchangé pendant toute la durée de vie du contrat. La personne bénéficie d’un délai de rétraction d’1 mois après la date d’adhésion au contrat. L’assurée a enfin la possibilité de modifier le montant du capital quand elle le souhaite, en prenant contact avec l’une des conseillères SOA.

Bon à savoir sur le capital

En cas de diagnostic d’un cancer féminin, l’assurée peut disposer de son capital en toute liberté. Quelques exemples d’utilisation du capital :

  • Compléter son traitement par des soins complémentaires non couverts par la Sécurité Sociale (médecines douces, dépassements d’honoraires, séances de sport et de relaxation adaptés etc.)
  • Faire face à des baisses temporaires de revenus,
  • Toute autre utilisation dont l’assurée pourrait avoir besoin, en fonction de sa propre situation personnelle, professionnelle et familiale.

Précisions sur le Chèque Emploi Service Universel (CESU)

Le CESU permet de régler une palette de plus de 20 services à domicile (garde d’enfants, soutien scolaire à domicile, assistance informatique et administrative, entretien de la maison, petits travaux de jardinage, de petit bricolage, livraison de courses et de repas, soins esthétiques, …). Le CESU permet de régler toute personne intervenant à domicile et acceptant d’être rémunérée par ce moyen. SOA propose également une mise en relation avec des intervenants à domicile, si l’assurée ne dispose pas de contacts.

Comment souscrire au contrat ?

Facile : appelez  gratuitement le numéro vert 0 800 20 30 24 (du lundi au vendredi de 10heures à 20 heures ou le samedi de 10heures à 17 heures) ou allez sur le site www.soassure.fr. L’adhésion est rapide : quelques clics et quelques minutes et vous recevez votre contrat par La Poste sous quelques jours.

*

Références :
  • INSERM
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Prendre une assurance ciblée sur un risque de cancer ou autre, qu’il soit masculin ou féminin, je ne trouve pas ça normal et m’insurge contre vos méthodes.

Moi aussi je donne mon avis