Le sixième sens existe, des chercheurs veulent le prouver

Certains sont convaincus de leur existence, d’autres en doutent. Pourtant, l’existence d’un sixième sens, “magnétique”, a déjà été prouvée chez nombre d’espèces animales, notamment tous les migrateurs. Alors, pourquoi pas chez l’homme ?

Rédigé par Valérie Dewerte, le 30 Jun 2016, à 18 h 19 min

Il fallait au moins un géophysicien pour tenter de prouver l’existence d’un sixième sens chez l’homme. Joe Kirschvink, qui travaille à l’institut de technologie de Californie, s’est lancé dans un programme expérimental destiné à prouver que l’homme dispose de la capacité de ressentir les champs magnétiques. De les ressentir, mais surtout, de les interpréter !

Le cerveau humain réagit aux champs magnétiques

Pour prouver l‘existence d’une capacité physiologique à ressentir le magnétisme, Joe Kirschvink soumet des cobayes humains à des champs magnétiques mobiles et mesure simultanément leur activité neuronale. Surprise ! En fonction de la position des électro-aimants créant le champ, que les cobayes ne peuvent évidemment pas voir, l’électroencéphalogramme est modifié de manière significative.

L’homme pourrait avoir perdu ce sixième sens lors de son évolution

Seulement voilà : ce n’est pas parce que des neurones réagissent manifestement aux champs magnétiques, que le cerveau est capable d’interpréter cette information. L’une des hypothèses scientifiques courante, c’est que l’être humain serait équipé, ou aurait été équipé, de capteurs du magnétisme, mais que sa capacité à interpréter les signaux provenant de ces capteurs aurait été perdue au cours de l’évolution de l’espèce. Ce qui rendrait probable une autre hypothèse, à savoir qu’un nombre limité d’être humains soit encore doté de cette capacité d’interprétation de ces signaux, le plus souvent sans le savoir…

Photo de bannière : 6ème sens© Nejron Photo
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Moi qui est été médium pro durant des années je doute beaucoup sur le réel intérêt des scientifique à ce sujet tous les 5 ou 10on nous ressort cette ch

Moi aussi je donne mon avis