Richard Branson souhaite développer les énergies renouvelables aux Caraïbes

Richard Branson a vécu l’ouragan Irma et constate aujourd’hui le désarroi des habitants devant leurs îles ravagées. Il a décidé d’oeuvrer afin de mobiliser les gouvernements et de grands groupes pour reconstruire des Caraïbes, sur un mode durable.

Rédigé par Maylis Choné, le 6 Nov 2017, à 11 h 10 min

Après avoir constaté les dégâts causés par l’ouragan Irma, le milliardaire Richard Branson veut participer à la reconstruction des îles caribéennes en favorisant le développement des énergies renouvelables.

Développer les énergies durables dans les Caraïbes

Le président de Virgin, Richard Branson était réfugié dans le cellier de sa maison située sur une des îles vierges britanniques lorsque l’ouragan Irma dévastait les Caraïbes en septembre. Sur son site et les réseaux sociaux il a posté de nombreuses photos pour montrer les paysages de désolation. Irma a ravagé les maisons, les installations et la végétation des îles vierges britanniques et les Caraïbes de manière plus générale. 

Aujourd’hui, le milliardaire veut aider à la reconstruction et pas seulement celle de son île privée. Son constat est le suivant : 24 heures après le passage de l’ouragan, les panneaux solaires étaient de nouveau en marche alors que des milliers de foyers étaient privés de l’électricité distribuée par des fournisseurs locaux.

Un plan Marshall pour reconstruire les îles

« Nous voulons faire passer les pays des Caraïbes dans l’énergie propre et les rendre plus durables, ce qui rendra le traitement des ouragans beaucoup plus facile. Les chefs d’État des Caraïbes sont d’accord pour dire que c’est une bonne idée ». Richard Branson, fervent militant écologiste, souhaite mettre en place un plan Marshall(1), comme ce qui avait été instauré pour reconstruire l’Europe au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. 

Les chiffres de la production mondiale d’énergie solaire sont sur le Planetoscope

Il a ainsi rencontré Christine Lagarde, la directrice du Fond Monétaire International (FMI), pour inclure cette instance dans d’éventuelles négociations pour la reconstruction des Caraïbes. Christine Lagarde se serait dite favorable pour faciliter les rencontres entre les créanciers et les pays responsables de la reconstruction. Les efforts seront axés autour des énergies renouvelables.

Illustration bannière : Richard Branson en mai 2017 – © drserg Shutterstock
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis