Rentrée 2017 : le coût de la vie étudiante en augmentation

Le coût de la vie étudiante devrait augmenter de 2 % pour cette rentrée 2017.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 24 Aug 2017, à 9 h 40 min

Alors que les frais d’inscription à l’université et le prix du ticket RU (restaurant universitaire) sont gelés, le coût de la Sécurité sociale est passé de 217 à 215 euros. Cependant, le logement et les transports restent les premiers postes de dépenses des étudiants, selon la dernière enquête de l’Unef. Le portefeuille des étudiants sera particulièrement amputé dans onze villes de France, avec une hausse des loyers et des transports.

Le loyer, premier poste de dépense des étudiants

Le coût de la vie étudiante calculé par l’Unef s’élèvera de 2,09 % pour la rentrée 2017, alors que l’inflation estimée par l’Insee est de 0,7 %. Le principal poste de dépense des étudiants est le logement, qui représente près de 53 % de leur budget. La hausse des loyers pèse donc inévitablement sur leur budget total. Paris reste la ville où les loyers sont les plus chers, avec 824 euros mensuels pour l’année universitaire 2017-2018, précise l’Unef. Les loyers sont plus raisonnables dans le reste de la France, puisqu’ils s’élèvent à 412 euros en moyenne.

Autre chiffre pointé par l’Unef : seuls 7,4 % des étudiants sont logés dans une résidence CROUS, qui offre des tarifs abordables. Près des trois-quarts d’entre eux ne bénéficient pas d’un système d’aide comme les bourses. Selon l’Unef, le nombre d’étudiants concernés par les bourses est insuffisant, d’autant plus qu’elles ne sont versées que 10 mois sur 12. Le syndicat appelle à réformer rapidement le système, pour augmenter le nombre de boursiers et revaloriser les montants versés.

vie étudiante

Dans la Cité Internationale Universitaire de Paris – © Dreamer Company Shutterstock

Une hausse des tarifs des transports

Si l’Unef salue le gel du prix d’un ticket au restaurant universitaire, à 3,25 euros, ainsi que de celui des frais d’inscription qui s’élèvent à 184 euros depuis 2014, elle dénonce le coût des transports. Le prix des abonnements aux transports en commun va augmenter dès la rentrée 2017. Le pass Navigo coûte désormais 342 euros par an, alors que dans certaines villes comme Tours, Rennes, Dijon et Lyon, il faudra débourser plus de 300 euros par an pour se déplacer.

Pour assumer leurs dépenses, 46 % des étudiants exercent une activité rémunérée en parallèle de leurs études, comme le montre l’enquête OVE publiée en avril 2017. Plus de 17 % d’entre eux constatent que cela a un impact négatif sur leurs résultats scolaires. L’Unef appelle donc le gouvernement à agir contre cette « précarité étudiante« .

Illustration bannière : Deux étudiants – © sirtravelalot
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis