Pourquoi et comment recycler le verre ?

Le verre est un matériau qui a un cycle de vie pouvant être infini. Voici donc pourquoi, et comment bien recycler le verre.

Rédigé par Jean-Marie, le 9 May 2017, à 14 h 10 min

Recycler le verre est l’un des gestes écologiques les plus simples et efficaces que l’on puisse faire. En effet, le verre met 3 ou 4 millénaires à se décomposer dans la nature (mais on ne sait pas vraiment, en vérité), et créer du verre « neuf » à partir de verre recyclé consomme beaucoup moins d’énergie : une tonne de verre recyclé permet d’économiser une demie-tonne de CO2.

Pourquoi recycler le verre ?

Si les emballages sont indispensables à la protection de la nourriture et des boissons, ceux en verre assurent une bonne conservation, une livraison sûre et une présentation attrayante  pour un vaste éventail de produits de consommation, fourni aux marchés européens et mondiaux. Que ce soit pour les boissons, la nourriture, les cosmétiques, les parfums ou les produits pharmaceutiques…

recycler le verre

Le tri du verre, un bon réflexe © SJ Watt

Le verre recyclable à 100 % et à l’infini, est inerte et préserve le goût originel des produits qu’il contient : c’est un produit idéal.

Le recyclage du verre en France

Le taux de recyclage du verre en France en 2014 était de 74,6 %, soit plus de 3 bouteilles sur 4(1), contre 58,7 % fin 2010 : 2 millions de tonnes de verre ont été collectées puis recyclées. 80 % de la collecte du verre provient de l’apport volontaire, 20 %  du tri sélectif ou en porte à porte.

Des progrès ont été réalisés – depuis 1974 , date depuis laquelle on recycle le verre en France – mais il demeure encore une importante marche à franchir afin de ne plus voir de déperdition énergétique, même s’il présente plus d’avantages que le plastique.

Recycler le verre, comment ça marche ?

Lorsque le verre est recyclé, il est trié une première fois par le consommateur (voir plus bas nos conseils). Mais attention, malgré toutes les bonnes intentions du citoyen, il faut de nouveau trier le verre collecté. En effet, tous les déchets de type « verre » ne sont pas recyclables.

Developpement durable article

Le processus de recyclage du verre

Les éléments métalliques sont retirés par tri mécanique et un tri optique permet (grâce à un rayon infrarouge) d’éliminer les éléments non transparents comme la céramique, qui n’est pas recyclable. Un souffleur retire les éléments trop légers : bouchons et étiquettes

Le verre est ensuite broyé. Contrairement à d’autres pays, en France, la collecte se fait sans distinction de couleur, de sorte qu’avec le verre recyclé, on ne peut faire que du verre coloré.

Et la céramique, on la recycle comment ?

Les déchets céramiques collectés dans les centres de tri du verre ne représentent qu’une infime part de ce qu’on appelle les « déchets inertes« , essentiellement issus de l’industrie du B.T.P.  (20 millions de tonnes) et des travaux publics (280 millions de tonnes produites par an selon l’ADEME).

Ces déchets, constitués de bétons, gravats, bitumes, matériaux d’isolation, … sont soit réutilisés à hauteur d’environ 60 %, soit déposés en décharge.

Recyclage du verre, ce que le consommateur doit faire

Premier maillon de la chaîne du recyclage, le consommateur (nous) est responsable de la quantité mais aussi la qualité du verre collecté : en effet, les verres d’emballage que l’on dépose dans les bacs ou conteneurs à verre, seront recyclés à 100 %, et à l’infini. Donc attention de ne déposer que les verres d’emballage, c’est-à-dire les bouteilles, les pots, les bocaux, et les flacons .

À trier :

Le casse-tête : bouteilles, pots de confitures, pots de yaourts, flacons de parfum en verre sont recyclables.

Les flacons pharmaceutiques sont à mettre dans les bacs à verre sous condition qu’ils soient vides (sinon les déposer en pharmacie).

Faut-il jeter les bouchons ?

Developpement durable articleCertains affirment que oui, car ils ne peuvent pas être recyclés. D’autres répondent que de toute façon, ils seront retirés lors du tri optique ou du tri par souffleur. Dans tous les cas, pensez à ne jeter des bouteilles bien vidées, plus propres pour les ouvriers des centres de tri.

À ne pas recycler :

  • Toute la vaisselle culinaire « en verre » (vaisselles et plats transparents), qui est en vérité une céramique transparente fondant à une température bien plus élevée.
  • Pas de verres spéciaux, tels que les verres armés, les vitres cassées, les pare-brise, les écrans de télévision, les ampoules et néons d’éclairage, les lampes, le cristal, le verre opaline, les miroirs brisés, le verre non transparent et coloré, la vitrocéramique, les plateaux de micro-ondes…
  • Pas de porcelaine, faïence, grès, carrelage, terre, pierres, graviers, ciment, bois, métaux…

Autre solution pour faire des économies et réduire les déchets, la consigne. Malheureusement, à la différence de l’Allemagne ou de la Belgique par exemple, le système de consigne n’a pas résisté à l’automatisation de l’industrie en France. Toutefois, de nombreuses initiatives, telles Jean Bouteille, voient le jour et on pourrait très bientôt y revenir !

Illustration bannière : Recycler le verre – © NatchaB
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

83 commentaires Donnez votre avis
  1. CON

  2. bonjour

  3. PAS DE COMMENTAIRES SEULEMENT M’AIDER AVEC LA FORMULE ET QUOI UTULISER POUR FONDRE OU RECYCLER LE VERRE

  4. Le but de cette citation n’est évidemment pas d’approuver Sieyès, dont on sait ce qu’il faut penser de la trajectoire politique, mais de constater que pour lui et son auditoire, il était bien clairement établi qu’un gouvernement représentatif-électif n’a rien à voir avec la &l©a;o;&nbspudÃqmocratie ». Au moins c’est clair ! Dans l’esprit de ces gens, il ne fallait pas que le peuple soit majeur et prenne la parole.

  5. moi j’aime les patates

  6. ce site est tres bien quoi qu il manque des imformations

  7. nous non

  8. Nous travaillons sur le recyclage de tout mais plus sur le verre Bientôt le carnaval et quelque uns seront déguisés en du verre

  9. super merci des conseille

  10. nul

    • Binetou wahabine ball du c’est interessant

  11. Recyclage du verre la plus belle arnaque??? pour l’Écologie
    Suivons une bouteille de la silice au consommateur
    Extraction – transport vers Verrerie Industrielle pour fabriquer la bouteille – transport vers conditionneur – Transport vers grossîtes et détaillants – transport chez le consommateur.
    Toutes ces étapes ont une empreinte Carbone plus ou moins importante selon l’étape.
    Dans un souci écologique l’on pousse le consommateur à mettre cette bouteilles dans des bacs afin de les recycler donc : Enlèvement des bouteilles – transport vers centre de recyclage – broyage – transport vers verrerie industrielle pour refondre et fabriquer des bouteilles et le circuit repart vers le conditionneur les grossistes etc…
    Donc notre bouteille aura une empreinte carbone multipliée par le nombre de fois qu’elle sera recyclée.
    Pourtant dans beaucoup de pays Européens il existe un système qui divise l’empreinte carbone au minimum par 2 CELA S’APPELLE LA CONSIGNE en effet le client final ramène les bouteilles au détaillant (et récupère le montant de sa consigne) qui la remet au conditionneur lors d’une livraison de ce dernier le Conditionneur lave la bouteille et s’en ressert. Sous couvert d’écologie les verriers s’enrichissent sur le dos des consommateurs car l’emballage n’a jamais été gratuit et ils en profitent pour vous vendre plusieurs fois la bouteille. Dans les pays ou la consigne est pratiquée le produit est vendu à son juste prix et la consigne ajoutée si vous ramenez la bouteille vous ne payez que le prix du produit.

  12. merci pour ses conseil jèaime bien votre pages 🙂

  13. merci de me répondre les jours qui viennent svp …

  14. reçycle t’on tous les objet en verre de la méme maniére

Moi aussi je donne mon avis