Réapparition du castor d’Europe en Île-de-France

Disparu presque partout en France, le castor d’Europe est de retour. Il a d’ailleurs refait apparition en Île-de-France.

Rédigé par Perrine de Robien, le 29 May 2017, à 9 h 55 min

À la suite de prospections réalisées pendant ce printemps aux abords des berges situées en Essonne, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a confirmé, le 19 mai, le retour du castor d’Europe. Plusieurs indices ont en effet permis d’attester sa présence.

Plus d’une soixantaine d’indices attestent la présence du castor

Alors que le castor d’Europe avait quasiment disparu en France depuis le XXe siècle, le plus gros rongeur européen, qui vit aux abords des cours d’eau, refait son apparition. Cet animal pourvu d’une queue plate ne doit pas être confondu avec le ragondin, qui est plus petit avec une queue ronde et surtout, est classé comme nuisible. Déjà présent dans 51 départements, le castor est également de retour en Île-de-France.

castor d'Europe

L’habitat du castor © Igor Grochev

C’est l’Office National de la Chasse et de la faune sauvage (ONCFS) qui s’est vu confier il y a 30 ans le suivi de l’espèce au plan national par le Ministère chargé de l’environnement, qui a organisé une vaste campagne de prospection durant le printemps 2017. Cette dernière s’est déroulée en moins d’un mois et a permis de relever plus d’une soixantaine d’indices sur près de 90 km de berges, de cours d’eau et d’étangs. Empreintes, crottes, écorçages, etc… ont ainsi permis d’attester la présence du rongeur.

Un rongeur protégé depuis 1968

L’indice de présence le plus révélateur est un terrier-hutte, érigé dans le marais du Grand Montauger dans la commune de Lisses“. La construction qui sert d’habitation au castor (repos, reproduction) laisse présager “l’installation d’une famille dans les prochains mois“, estime l’ONCFS. Ce dernier suivra donc de près ces secteurs “afin de confirmer le premier cas de reproduction du castor en Île-de-France depuis plus de deux siècles“.

Lire aussi : À cause de sa mauvaise réputation, le putois est menacé de disparition

Sur les communes où le castor d’Europe est présent, un arrêté préfectoral interdit l’utilisation de certaines catégories de pièges. En effet, ce rongeur est protégé depuis 1968 au niveau national. L’animal devrait pouvoir reconquérir ce territoire qu’il occupait déjà au Moyen-Âge, puisque selon l’ONCFS, “l’occupation humaine et la pollution organique des eaux ne sont pas des facteurs limitants“.

Illustration bannière : Le castor d’Europe – © Hugh Lansdown
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis