Les Français de moins en moins portés sur les produits d’hygiène

La tendance des produits sains et naturels se ressent aussi au rayon hygiène. Les Français achètent de moins en moins de déodorants, de gel douche ou de mousse à raser.

Rédigé par Aurélien Savart, le 30 Jan 2018, à 11 h 35 min

L’image du Français qui ne se lave pas à encore de beaux jours devant elle ! C’est une étude réalisée par Kantar World Panel et publié dans la magazine Challenges qui le confirme : ils achètent de moins en moins de produits d’hygiène.

Les Français achètent moins de produits cosmétiques

« On se maquille moins, on se rase moins, et même parfois, on se lave moins ». Ce constat vient de la directrice marketing de l’institut de sondage Kantar World Panel. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes : 2,2 % de ventes en moins sur les cosmétiques, gels douches et autres déodorants l’année dernière. Un recul amorcé depuis quelques temps déjà selon l’intéressée : « Il s’agit d’un déclin lent et régulier ».

Les perturbateurs endocriniens en cause

Si la guerre des prix que se livre la grande distribution tire les ventes vers le bas, c’est l’image même de ces produits qui est à remettre en cause. Les associations de consommateurs fustigent régulièrement ces produits et alertent l’opinion sur leur dangerosité et leur rôle de perturbateurs endocriniens.

© Kantar World Panel

Les magazines Que Choisir, 60 millions de consommateurs ou encore consoGlobe.com publient régulièrement des révélations sur la nocivité de tel ou tel produit cosmétique ou sur les bienfaits des alternatives naturelles.

Mais le manque de confiance des consommateurs français reste plus forte qu’ailleurs en Europe. C’est tout le rapport à l’hygiène qui en prend un coup, surtout du côté des jeunes. Une réelle tendance vers tout ce qui touche au naturel imprègne la société actuelle et l’intérêt grandissant pour éviter le gaspillage n’arrange pas les fabricants. Si certains produits comme le maquillage pour le visage ou le blanchiment des dents fonctionne encore, les produits d’hygiène du quotidien ne font plus recette. La mode, tenace, de la barbe chez les garçons plombe également le marché des rasoirs et des mousses à raser.

Fabriquer ses produits d’hygiène, une tendance de plus en plus nette.

La défiance vis-à-vis des cosmétiques engendre par conséquent de nouvelles pratiques. Comme dans l’alimentaire, le bio cartonne. Malgré leur retard, les grandes marques essaient difficilement de rattraper leur retard en sortant des gammes bio, végétales, sans parabens, sans colorants… Mais elles peinent à convaincre.

produits d'hygiène, cosmétiques maison

© Syda Productions

Cette enquête révèle surtout un intérêt grandissant pour les produits à fabriquer soi-même. 62 % des consommateurs considèrent qu’ils sont meilleurs pour l’environnement et pour la santé. Une aubaine pour des marques comme Fleurance Nature, Aroma-zone, So’Bio étic ou Léa Nature, spécialisés dans les cosmétiques bio.

Illustration bannière : Les Français achètent de moins en moins de produits cosmétiques ©  Kaspars Grinvalds
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Il faut utiliser des savons solides qui ont fait leurs preuves mais il ne sont pas pratiques et hygiéniques , faut arrêter avec les conseils puérils des institutionnels , mettre dans une chaussette les bouts de savons , faire fondre , …., on n’est pas des boeufs !!!! Faut prendre des moyens et outils modernes : larapeasvon.fr , certe commerciale mais d’utilité environnementale
    Merci.

  2. beaucoup de produits même bio comme ceux de Fleurence Nature par exemple contiennent du dioxyde de titan….Alors que cet ingrédient a été retiré dans les aliments bio

  3. Je ne suis pas certain que les explications mises en avant soient forcément les plus collées à la réalité. Le do-it-yourself est très en vogue mais demeure une niche, pas si développée.
    Quand à l’hypothèse d’une moindre importante apportée à l’hygiène, elle semble être avancée dans le seul but de défendre les intérêts de l’industrie. En réalité, les sociétés, notamment occidentales, ont été poussées à surconsommer des produits d’hygiène et de beauté, et à accepter des prix parfois totalement décorrélés du coût réel de fabrication.
    Peut-être ce recul des ventes (en nombre de produits ou en valeur ?) correspond-il à une baisse de l’efficacité du marketing des grandes entreprises du secteur. Au lieu d’avoir 2 fois trop de produits dans leur salle de bain, les français se contentent d’en avoir 1,9 fois trop… On ne peut y vois qu’une bonne nouvelle. D’autant que, si les composants de ces produits sont souvent sujet à caution, leurs emballages sabotent notre futur.

  4. bonjour , ça fait des années que je n’achète plus de produits de beauté en grande surface , de grande marque ou par vpc tout ce qui est chimique dangereux pour nous les humains et nos chers animaux , et abeilles etc… on a tout compris et je ne vois pas pourquoi on continuerais a acheter de pourris produits dangereux .j utilise le savon d’alep ou autre savon et je lave pas moins . l huile nature est bien meilleur pour notre peau , ce que font les indiennes ( en inde) elles sont magnifiques et n utilise que du naturel et on les comprend ! en france ce sont les patrons qui veulent nos frics et nous pourri la vie avec des produits malsains , et qui sont eux meme( patrons ) malsains aussi . comment peut-on faire confiance si ils nous manipule ?
    que ce soit alimentations , produits de beauté , vetements ou meme meubles etc.. sont devenus de pietres qualités c’est désolant ! et puis la mode change sans arret , ça suffit la . j’achète moins de chose a cause de la mauvais qualité , nous ne sommes pas dupes ! on doit se contenter de ce qu on a déjà et acheter quand c’est necessaire . j’ ai lu un livre lagom ( l ‘art de vivre suedois ni trop , ni trop peu ) est un très bon exemple … moins de produits de beauté avec moins de flacons a jeter dans la nature , vive les savons et shampooing solide et fait maison , VIVE NATURE !

  5. Si les Français sont de moins en moins portés sur les produits d’hygiène, cela signifie que les Français deviennent beaucoup plus intelligents que leurs homologues mondiaux… et fabriquent eux-mêmes leurs produits d’hygiène… «  » » » »« On se maquille moins, on se rase moins, et même parfois, on se lave moins ». Ce constat vient de la directrice marketing de l’institut de sondage Kantar World Panel. » » » » » cette femme préfère insulter les Français plutôt que de les élever au-dessus du stade de « PANTIN » comme sont les autres???! Maintenant on trouve tout pour faire soi-même à partir de savons d’Alep son gel douche, à partir de l’huile de coco, son dentifrice, ainsi que son démaquillant avec de l’huile de coco, ainsi que l’adoucissant pour la peau, après la douche avec de l’huile de coco…, avec des petites serviettes découpées dans une ancienne serviette de bain, on se fait des serviettes pour se démaquiller. C’est ainsi qu’il faut le comprendre, et non avoir la vision obtu : « tu n’achètes pas la mer2 que l’on te vend, alors ça signifie que tu ne te laves pas…!!! »… C’est vraiment du grand n’importe quoi!!!
    Si on a pas envie de payer pour des produits qui nous empoisonnent au quotidien, c’est notre droit!!! entre les insecticides, pesticides, engrais, eau de javel dans l’eau du robinet, poisons de toutes sortes mis dans tous les produits que l’on peut acheter, et je ne parlerai même pas des NANOPARTICULES…!!!! On est au final, bien plus propre en faisant ses propres produits qu’en achetant toute ces mer….!!!!!
    Les Français ont compris où se trouve leurs intérêts! Eh oui!!! merci pour cet article!!! mais il faudra que quelqu’un change dans les merdias l’image du Français soi-disant sale!!! parce que c’est faux!!! et ça a toujours été faux! mais il suffit d’un rabougri pour salir tout le monde!

Moi aussi je donne mon avis