Pourquoi certaines personnes restent jeunes toute leur vie ?

Certaines personnes parviennent à rester jeunes, même après 80 ans. Des chercheurs américains viennent peut-être de découvrir pourquoi.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 6 Apr 2017, à 10 h 20 min

Comment expliquer que le déclin cognitif ne soit pas le même chez toutes les personnes âgées ? Le mystère n’est pas encore élucidé mais la réponse serait à chercher du côté du cortex cérébral.

L’épaisseur du cortex cérébral explique le ralentissement du déclin cognitif

Si le vieillissement s’accompagne souvent d’un déclin cognitif et d’une certaine perte de mémoire, certaines personnes auraient les capacités de défier les lois du temps et de conserver une santé cérébrale intacte, même au-delà de 80 ans. Des chercheurs de l’université Northwestern de Chicago se sont intéressés à ces « super-seniors » et à leurs facultés extraordinaires.

Dans une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), ces chercheurs expliquent avoir découvert que l’épaisseur du cortex cérébral serait lié à ces capacités hors normes. Pour parvenir à cette conclusion, ces derniers se sont intéressés à 24 personnes âgées, considérées comme étant des « super-seniors », et les ont confronté à 12 personnes du même âge, du même profil, mais ne présentant pas les mêmes capacités cognitives. Tous ces participants se sont prêtés à divers examens pendant 18 mois, afin de mesurer leur évolution cognitive.

super seniors

© dubassy Shutterstock

Les chercheurs entament une deuxième phase de leur étude

Durant cette étude, ce sont les analyses obtenues grâce à l’imagerie médicale qui ont montré ces résultats : au terme d’un an de recherche, le cortex cérébral, qui qualifie la matière qui recouvre les hémisphères cérébraux, des « supers-seniors » n’avait diminué que de 1,06 % contre 2,24 % pour les participants témoins.

« Nous avons constaté que les ‘supers-seniors’ étaient plus résistants au taux normal de déclin du cerveau que nous observons dans la moyenne des personnes âgées », ont confirmé les auteurs de cette étude. « Ces personnes parviennent à rester en bonne santé en vieillissant, avec vraiment une bonne qualité de vie et profitant pleinement des dernières années de leur vie ». Reste désormais à étudier les phénomènes biologiques qui sont à l’origine de ce processus, une tâche à laquelle comptent s’atteler désormais ces chercheurs.

Illustration bannière : – © Ruslan Guzov Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis