Le poêle à bois : danger ou alternative ?

Alliant véritable confort de chauffe selon l’isolation de la maison et besoins de chauffage, le poêle à bois est particulièrement simple à installer, puisqu’il suffit qu’il soit raccordé à un conduit d’évacuation.

Rédigé par Hugo Quinton, le 26 Oct 2016, à 16 h 05 min

Offrant des performances de chauffe exceptionnelles qui permettent d’élever la température d’une pièce en très peu de temps, jouissant d’une installation facile et modifiable, le poêle à bois reste-t-il un bon moyen de passer l’hiver au chaud ?

Les performances des poêles au bois

Le rendement d’un poêle à bois est de 60 % à 80 %, en moyenne par rapport aux cheminées à foyer ouvert, dont le rendement ne dépasse pas 20 %. Il permet en effet, une combustion rapide et diffusion rapide de la chaleur.

Toutefois, depuis quelques temps, la question des émissions de particules générées par les poêles et leur impact sur l’environnement et la santé est vivement débattue. Sachez que les anciens poêles à bois rejettent 40 à 80 g de fumée par heure quand les nouveaux appareils, conformes aux normes EPA, n’en produisent que 2 à 5 g par heure.

Ainsi comme n’importe quel combustible, le bois qui brûle crée de la pollution : monoxyde de carbone, particules fines, dioxyde d’azote, composés organiques volatiles… C’est aussi à l’utilisateur de faire en sorte que son poêle soit utilisé dans le respect de l’environnement et de ses proches.

Un poêle à bois non certifié émet autant de particules fines en neuf heures d’utilisation qu’une voiture au Canada qui parcourt 18.000 km dans une année
affirme André Germain, de l'association Environnement Canada.

Mais même le poêle le plus respectueux de la planète est source de pollution s’il est utilisé de façon incorrecte ou s’il est mal installé. Pour éviter la pollution par les particules qui touche particulièrement les jeunes enfants, les personnes âgées et celles aux prises avec des problèmes respiratoires, et optimiser l’emploi du bois, il faut par exemple allumer et remplir le poêle de manière appropriée.

Comment prévenir cette pollution au bois ?

Tout d’abord, il est important de s’assurer que le poêle à bois est installé comme il se doit, et que la ventilation est adéquate. L’entretien est très important également, faites nettoyer et inspecter votre poêle à bois chaque année.

poele-a-bois-ban

Il est très facile de vérifier si un foyer ou un poêle à bois est polluant : si des odeurs associées à la combustion du bois s’installent dans la maison, c’est qu’il y a rejet de polluants nocifs pour la santé. Par ailleurs, la fumée qui sort de la cheminée indique la présence de polluants rejetés dans l’environnement, plus elle est foncée, plus les polluants sont nombreux.

Le meilleur moyen de réduire la pollution consiste à brûler le bois à une température aussi élevée que possible : la combustion est alors plus « propre », prévenant le rejet de polluants partiellement brûlés.

Mais les matériaux que vous brûlez sont tout aussi importants que la façon dont vous les brûlez. Ne brûlez que du bois bien sec qui a été fendu et mis à sécher correctement.

Lire page suivante : choisir son poêle au bois

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

47 commentaires Donnez votre avis
  1. On s’en branle de la pollution! Faut qu’sa fume, faut qu’sa chauffe! et pis on boit des bons canons autour du poèle!

  2. Bonjour,

    Qu’en est-il des poêles de masse type rocket?

    Bonne journée.

  3. Certains vantent l’avancée technologique des poêles récents, je peux seulement apporter mon témoignage que celui de la voisine est une “merveille” de désagréments pour l’environnement immédiat : fumées foncées et malodorantes, les yeux me piquent, la gorge me gratte et le linge ne peut plus sécher dehors dans ces conditions. Nous ne pouvons plus nous tenir dehors, ce qui est un comble en zone rurale !! Nous vivons avec les bouches d’aérations masquées.
    Cette personne utilise des buches. A-elle installé correctement son engin de malheur ? Mystère…
    Alors pour ceux qui respectent le voisinage, pensez que l’avancée technologique n’est pas forcément compatible respect de l’environnement.

  4. BOnjour,
    1. Afin de réduire la pollution, il faudrait mettre un Catalyseur dans le cheminée..
    2. Il faudrait apporter des changements au poêle à bois afin d’améliorer la performance et éviter de chauffer plus le dehors que le dedans…tel que produit dans mon sous-sol.
    Merci.

  5. une pétition pour demander l’interdiction des feux de bois en foyers ouverts dans les zones d’habitation. A signer et surtout à partager (ceux qui n’en souffrent pas devraient se joindre par solidarité) https://www.change.org/p/le-minist%C3%A8re-de-l-ecologie-du-d%C3%A9veloppement-durable-et-de-l-energie-pour-l-interdiction-feux-de-bois-en-foyers-ouverts-dans-les-zones-d-habitation

    • On a pas compris ou on ne veut pas comprendre que peu importe le type d’appareil c’est le combustion de solide qui cause tant de pollution. Vous pouvez ajouter la suie qui se dépose partout même jusque dans nos poumons.

    • ok pour signer la pétition, je suis dans le cas, j’ai 67 ans et je supporte trés mal les rejets nocifs de la cheminée de mon voisin ( foyer bois ).les défenseurs des foyers bois oublient que les vents dominants existent et la géne des odeurs et particules fines sont difficiles à supporter même à une distance de 30 métres et que votre VMC fonctionne. Mon lotissement était classé tout électrique il y a 35 ans aucune cheminée n’existaient, maintemant les cheminée sortent comme des champignons.
      c’est une atteinte à la santé publique
      Je ne cache pas mon nom,il y a urgence pour notre santé et principalement pour les enfants et personnes vulnérables

    • Allez vous faire foutre! chez moi, on roule 4×4 fioul, on consomme de 30 à 50 stères annuelles qui proviennent de nos propres forêts, pour chauffer le manoir familial,également équipé d’un chauffage central fioul, hé oui, on aime à la fois l’odeur du fioul et du feu de bois! Autour de la cheminée principale qui accepte des bûches d’1,50 mètres, on fume (la pipe et les havanes, oui, on est aussi plein aux as), on boit, on rote, on pète, et nous chassons sur nos terres 3 à 5 jours par semaine. On emmerde la réglementation, les écols, et le politiquement correct!

    • Oui c’est ça, je parie que tu roules en vieille clio et habite un HLM minable.

  6. Le chauffage au bois, génial!!! Là où j’habite, c’est à dire en zone rurale connue pour ses forêts, dans un bourg de 3000 habitants, la majorité des habitants se chauffe au bois, je ne vous dis pas l’odeur qui règne dehors, et nous ne pouvons plus ouvrir les fenêtres, car les odeurs de fumées rentrent chez nous et empestent toute la maison en quelques secondes… Quant à laisser son linge sécher dehors, on n’en parle même pas. Je passerai sur la hauteur réglementaire des conduits de cheminées…

    • T’as qu’a rester en ville DUCON! dans ma demeure ancestrale, hé oui, je suis plein aux as, on fume, on boit, on rote, on pète, on boit des canons, et surtout…on chasse le sanglier! je roule en gros 4×4 fioul, je stocke 50 stères de bois chaque année, et je consomme 4000 litres de fioul domestique. J’emmerde les écolos, la réglementation, et le politiquement correct!

    • T’as qu’a rester en ville DUCON! dans ma demeure ancestrale, hé oui, je suis plein aux as, on fume, on boit, on rote, on pète, on boit des canons, et surtout…on chasse le sanglier! je roule en gros 4×4 fioul, je stocke 50 stères de bois chaque année, et je consomme 4000 litres de fioul domestique. J’emmerde les écolos, la réglementation, et le politiquement correct!

    • allez, va mettre tes pneus hiver sur la clio, il est temps

  7. Quand ces cons d’écolos sauront enfin ce qu’ils veulent , on avancera peut être

  8. Quoique l’on fasse le chauffage pollue, mais que faire, chacun ne peut pas avoir une maison aux normes RT2012 ou à énergie positive, isoler par l’extérieur coute très cher et si on n’a pas les moyens financiers…..
    Perso, habitant dans le sud, consommant peu, isoler ma maison ne serait absolument pas rentable.

    • Pour info, le fait de “ne pas avoir les moyens” ne te donne pas le droit de piétiner les autres. Il y aussi des gens qui non, non seulement pas les moyens d’être proprio (comme toi), et qui en plus n’ont pas les moyens de respirer autre chose qu’un air pollué (à cause de mec égoïste comme toi)

    • a via: la personne qui fume dans la maison ou ailleurs pollue plus qu’un poêle à bois et enfume tous ceux qui ne fume pas, lui piétine aussi la santé des autres, ne vous en déplaise.

  9. Bonjour je vous déconseille un site a 100 % poêle à bois maison une fois commandé plus personne impossible de communiqué par tchat mail téléphone ils vous promette livraison dans les 2 3 jours ouvrables avec les produits en stock et au bout de dix jours ils font toujours le mort site pub 100 % mensongère

  10. ce n’est pas pour moi mais pour une amie qui a des problèmes respiratoires depuis son installation

  11. Je pense que le poel à granule est d’une technologie trop complexe qui n’offre pas aujourd’hui assez de garanties pour être utilisé dans un lieu de vie.
    Impossible de vérifier son innocuité pour les émission de particules à l’extérieur et surtout à l’INTERIEUR, ou les dégradations de ses performances dans ce domaine, sans dépenser des fortunes ou d’avoir un technicien à demeure (si tant est que les technicien sont compétents dans ce domaine).
    Investir des milliers d’euros pour un poël qui demandera des centaines d’euros d’entretien et pour lequel on ne sera jamais sûr de rien sur ses risques de pollution ne me paraît pas être une bonne affaire.
    D’autant plus que vous allez apprendre quelques années plus tard que la technologie et que les performences ou la sécurité a évolué mais, à ma connaissance, aucun fabricant n’offre de “mise à jour” gratuite.
    Attendez-vous donc à vous sentir forcément frustrés.
    Je pense en revanche que cela peut être une bonne affaire en chaudière, dans un local clos.

  12. Cles moteur thermique sont de moins en moins polluants, cherchez l’erreur?

  13. La cheminée aune technologie de l’âge des cavernes,le poêle à bois remonte à l’âge du fer, c’est de la haute technologie pour un écolo !
    Conséquence, les émissions de fumées toxiques des foyers ouverts polluent comme environ 100 voitures sans filtres à particule!
    Le filtre à particule des moteurs diesel diminuant par au moins 100 l’émission de suies, un foyer ouvert pollue comme 10 000 voitures, donc 100 foyers polluent comme l’ensemble des voitures de Paris !
    Les meilleurs poêles à granulés de bois, polluent encore comme 10 vieux diesel, 100 récents et 1000 avec FAP !
    Le mieux serait de distiller le bois et d’utiliser les combustibles gazeux, liquides (méthanol) qui brulent bien mieux que le bois !

  14. bonjour
    nous sommes en 2015 j’ai un poêle à granules depuis 14 mois en chauffage principale maison de 75m2 habitable c’est vrai que l’hiver dernier n’a pas été froid 730kg de granules pour l’année 2014 à0.338€ le kg 246.74€ pour chauffer ma petite maison neuve RT 2012 un petit chauffage d’appoint électrique(sèche serviettes ) dans la salle de bains .
    nous n’avons jamais froid (deux retraités )pour nous c’est du bonheur d’abord pour le porte monnaie..nos retraites sont pas a la hausse… et pour le confort .pour ce qui est de la pollution je n’en sait rien .mais je peux vous dire dans ma vie j’ai tout connu le fuel,l’électricité le pétrole et le bois buche dans cheminée cassette y’a pas photo

    bonne année

  15. Le polêle à bois est peut-être un chauffage d’appoint pour l’utilisateur mais une source de pollution pour le voisinage, fumées, odeurs, suies… surtout quand la hauteur de cheminée n’est pas conforme aux normes DTU 24.1, 24.2.1 et 24.2.2 qui imposent une hauteur de cheminée supérieure de 40cm minimum au faitage de toiture ou tout autre hauteur présente dans un rayon de 8m. De plus, en Ile de France, l’arrêté du 22 janvier 1997 qui précise dans l’article 23 :La combustion du bois commercialement sec est autorisée à condition qu’elle ne provoque pas de nuisance dans le voisinage et implique deux ramonages par an. Pourtant informés des ces règlementations et habitués aux obligations puisque Monsieur est un “IPI”,inspecteur principal aux impôts, il n’est pas possible de les faire mettre en conformité sans je pense faire une saisine en justice. Que faire pour faire stopper cette pollution, avez-vous des solutions? merci

    • Quelque soit le débordement par rapport au faîtage, la hauteur du sommet de la cheminée influe beaucoup: il est suicidaire de faire fonctionner un feu de bois en chauffage principal dans des pavillons de cinq ou six mètres de haut!

    • déménager

  16. Bonjour,

    Ma voisine à un poèle à granules lorsque j’ouvre la porte pour aller dehords la fumée entre dans la maison et les yeux me chauffent et la gorge est-ce dangereux côté santé?
    Que faire?
    Merci de me répondre
    Jacline

    • Ce qui veut dire qu’elle relargue du monoxyde de du dioxine donc fortement polluant, peut être une installation limite (mais autorisée)qui ne retraite pas tout ça.

  17. Le bois est le combustible qui produit LE PLUS d’oxydes d’azote, vous savez, ces saloperies de gaz avec lesquels on emmerde les automobilistes pour qu’ils roulent dans des voitures trop chères car équipées de pots catalytiques, et donc d’injection et d’électronique d’allumage.

    Déjà que ça ne choque aucun escrologiste que le chauffage collectif urbain au fuel ou au gaz naturel ne soient pas équipé d’équipements catalytiques, mais ça n’en choque pas un non plus d’utiliser chez soi un combustible, le “bois énergie” (quel nom con) qui rejette 126 g de NOx par GJ là où même le charbon ne fait que 90 g. Une future ville de feu, à l’image de la ceinture de feu, bientôt en plein centre ville ?

    L’écologiste est en général un imbécile qui se rallie à des causes surrannées sans jamais en connaître les aboutissants réels car en général totalement ignare en culture scientifique.

    Bref, tant qu’il y aura des escrologistes pour vendre à des écolos, la connerie aura de beaux jours devant elle. Quant à moi, je continue à rouler sans pot catalytique parce que moi aussi j’ai le droit de faire respirer ma merde aux autres et je continue à prôner le nucléaire, seule énergie réellement propre et efficace.

    • Merci de nous faire part de votre étroitesse d’esprit, mais malheureusement ca ne fait pas vraiment avancer le shmilblik, sortir des chiffres de votre chapeau non plus, en effet pour un meme combustible le type et le rendement de l’appareil doit, je pense grandement varier.
      Je me chauffe au bois (je dois donc faire parti de ces escrologistes) avec un poele recent (rendement affiché 76%), d’apres ce que j’ai pu lire un foyer ouvert aurait un rendement de l’ordre de 20%. la question que je me pose est :
      la pollution est elle proportionnelle au rendement?
      j’espere que quelqu’un a l’esprit ouvert pourra éclairer ma lanterne.
      voir meme donner des liens vers chiffres documentés ou des études scientifiques.

      merci

    • Avant de vous emballer sur le nucléaire, vous devriez aller faire un tour dans les hôpitaux du côté de Tchernobil (des enfants continuent de naître avec des malformations ! 30 ans aprés la catastrophe)Aller en voyage aussi en Afrique (au Nigéria par exemple) dans les mines d’uranium (matière première pour les centrales nucléaires), condition de travail, pollution et espérance de vie…Sinon plus près, développement de cancer pour toutes personnes irradiées (même très peu de temps)Les personnes qui interviennen directement dans les centrales, etc…etc…

    • Je suis parfaitement d’accord avec cette analyse. Il ne s’agit pas le moins du monde d’étroitesse d’esprit, mais de simple bon sens pour ceux qui ont la chance d’avoir un cursus technique.
      C’est dommage pour les ignares en Physique et les trop nombreux crédules à la merci des escrologiques…

    • Et encore, vous êtes gentil, il faut dire que les pouvoirs publics dans leur navigation à très court terme et a but electoraliste s’en fout un peu et même beaucoup.

  18. re bonsoir , pour les poeles a granules ….ok , il est + facile de mettre un sac de granules dans la tremie , que de scier , fendre , …. les troncs ….mais ..si panne , greve d e d f , sans groupe electrogene …..pas de chauffage !!!! et oui il faut quand meme un peu d electricite !!!!! cordialement …noux

    • Peut-être bien inversement proportionnel au rendement (haut rendement= moins de pollution?????,on sait faire, il faut juste mettre le prix et la législation au service de la non pollution atmosphérique et au bien être de nos congénères.

  19. bonsoir , nous nous chauffons au bois depuis + 28 ans et cela pour une surface de 90 m2 habitable , sauf pour la salle de bain ( chauffage electrique , a quartz )nous avons 20 a 25 degres dans les pieces de vie et 19 a 20 dans les chambres ,nous avons depuis 26 ans env un poele FRANCE TURBO ? mais les 1er, genre : brule tout :et bien nous l avons appelé .. notre bon poele!! et en 26 ans de bon services …120 euro ,de frais ( la cloche du turbo ) ets CAUFOURIER

  20. Tres bon article , et c’est assez rare pour souligner, car il y a un vrai travail editorial, avec des infos qui corroborent celles données par les spécialistes

  21. @AUdrey
    Les anciens poeles ont de tres mauvais rendements ce qui veut dire qu’ils poluent plus (ce qui n’est pas brulé et transformé en chaleur est libere dans l’air)
    L’entretien est similaire

    Par contre d’un point de vue pratique et ecologique, les poeles à granulés prennent le dessus. Bien sur cela depend des situations et les poeles a bois restent leaders sur le marche (devant les cheminées et inserts!) mais les ventes de poele pellets explosent et c’est justice.

    • Les poêles à bois modernes, à double et triple combustion, sont aussi de véritables bijoux technologiques. Grâce à la première entrée d’air, la combustion primaire du bois a lieu, tandis que la deuxième entrée d’air active la combustion des gaz qui n’ont pas été brûlés à la première combustion. Les rendements obtenus vont de 70 à 85 %. Et le taux de rejets polluants dans l’atmosphère diminue d’autant. Ils peuvent véritablement servir de chauffage principal comme vous le soulignez. Les modèles proposés par les catalogues des fabricants sont très variés et conviennent à tous les intérieurs.
      Pour en savoir plus sur les poêles à bois, je vous recommande ce site : .poelebois.org/les-appareils/poele-a-bois.html

    • Je pense qu’il faut eviter de comparer les tout premier poele granulés aux poêles d’aujourd’hui. Les technologies ont carrément évolué, et la sécurité particulièrement. C’est plutot coté tarifs que j’attendrais une certaines evolution !

    • Le prix d’installation et du matériel est équivalent par contre, je ne sais pas si l’entretient de poêle à pellets n’est pas plus rigoureux et donc une facture d’entretien plus élevé ?

    • bonsoir , Eric , notre poele a un economiseur de bois en rebrulant les gaz avant qu ils ne partent par le conduit , grace au turbo FRANCE TURBO nos enlevons les cendres que tous les 2 mois , et cela fais presque 3 decenies que nous l avons .cordialement …noux

  22. Quel est la difference pour la santé, la securité et la facilité dentretien entre un poele a bois ancien et un recent?

  23. Je suis d’accord pour les granules seulement comme chauffage d’appoint et ce relie au compteur electrique un peu comme la bienergie .Avec un filtre de particule +sonde antipolluant incluse dans un covertisseur catalytique ,controle par ecu pret a intervenir lors d’emmission exagere

  24. Le poele à granulés est effectivement un bon moyen de chauffage qui optimise la combustion avec un rendement de 90%.
    De plus, les granules, issus de la récupération de sciure séchée et compactée, sont très hautement energetiques.
    Les risques d’intoxication au monoxyde de carbone sont infimes avec les nouvelles installations.

    • oui mais dans les granules il y’a de la colle!!!! ne croyez pas que ce n’est que de la sciure compactée c’est FAUX!! sinon au fond du sacs il n’y’aurait que de la poudre et une grosse perte de pellets….
      j’ai étudié les granulés fin 1998 à l’école, les essais de l’époque étaient sur de gros ronds d’environ 10cm de diamètre sans colle simplement pressés au verrin, ça ne tenait pas alors imaginez sur des truc de 5mm d diamètres!
      tout ça pour vous dire que le escrologiste savent vendre leurs merdes sous couvert d’ecologie… à quand un article sur les phénomènes de colle des granulés sur la santé?

Moi aussi je donne mon avis