Plantes aromatiques – Comment planter du persil ?

Planter, entretenir et récolter les herbes aromatiques que ce soit en pleine terre ou sur votre balcon c’est vous donner la possibilité d’accommoder bon nombre de petits plats avec des senteurs bien particulières. Découvrez ici comment vous débrouiller pour vous occuper d’un pied de persil !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 2 Mar 2020, à 16 h 25 min

Les plantes aromatiques sont connues et utilisées par les humains depuis des millénaires et dans presque toutes les civilisations. Sumériens, Chinois, ou encore Égyptiens ont laissé des traces sur le sujet, montrant que les herbes aromatiques ont autant d’intérêt en médecine que dans la cuisine traditionnelle. Mais pour utiliser les bienfaits gustatifs des plantes aromatiques comme le persil encore faut-il savoir le cultiver.

Planter du persil – Le guide complet

Vous voulez faire pousser le persil au jardin, sur une spirale aromatique ou sur un balcon ? Suivez nos conseils pour débuter.

Planter le persil en pleine terre

Le persil est une plante de la famille des Ombellifères, comme la carotte, largement cultivé dans le monde entier même si certains pays comme le Liban, ont une tradition culinaire tout particulièrement liée à cette plante.

Ceci revient donc à dire que le persil se cultive grosso modo dans n’importe quel type de terre si tant est que l’on respecte quelques règles et notamment celle de l’implanter dans un endroit à la fois ensoleillé et à l’ombre selon la journée.

Un persil bien entretenu, qu’il soit plat ou frisé, peut produire de manière étonnante © videsign

Le sol est la seconde chose à bichonner pour parvenir à cultiver du persil. Il doit en effet être riche et profond et il vous faudra lui apporter une bonne quantité de compost avant le semis, ce dernier étant la seule façon viable et efficace d’obtenir des pieds de persil – les transplantations ne fonctionnant pas très bien.

On peut commencer les semis au mois de mars, en maintenant la terre humide pendant plusieurs semaine. Ne baissez pas les bras si jamais il ne prend pas tout de suite : le persil à tendance à avoir une levée capricieuse !

Planter persil sur un balcon

Comme pour la plantation en pleine terre, le persil a avant tout besoin d’une terre de bonne qualité à la fois riche et capable de garder l’eau le plus longtemps possible. Pour cette dernière raison préférez une jardinière rectangulaire et assez profonde à un pot rond, et n’hésitez pas à réaliser un paillage fin une fois que votre persil aura levé.

Comment entretenir un pied de persil ?

Que ce soit en pleine terre ou en pot, le persil a vraiment besoin d’un apport en eau régulier sans quoi il séchera vite, perdra de son goût et n’aura qu’une croissance en pointillés.

Un paillage fin, avec du foin coupé par exemple, donnera un peu plus de résistance à votre persil lors de la fin de saison et vous permettra d’en récolter plus longtemps.

Rappel des propriétés principales du persil

Vitamines B1, B2, C et E côtoient magnésium, fer, calcium et phosphore en quantité dans le persil ! Purifiant le sang, le persil est excellent pour la digestion et possède des propriétés diurétiques intéressantes.

Quand cueillir et comment couper le persil

La récolte du persil peut se faire toute l’année au fil de vos besoins ce qui est particulièrement pratique.

Au moment de vos récoltes, observez bien votre persil et récoltez-en un peu partout, ne coupez pas une grosse partie d’un seul coup. En réalisant une coupe « stratégique » comme cela vous permettrez à votre persil de se régénérer plus rapidement et donc de produire bien plus.

Comment conserver le persil ?

Le moyen le plus efficace et le plus simple de conserver votre persil est de le congeler. Récoltez-le et coupez-en les tiges pour ne garder que les feuilles en faisant en sorte d’en conserver au maximum entières, et non ciselées.

Le persil décongelé se réchauffe très vite © Svetlana Foote

Au moment de son utilisation, ceci étant vrai d’ailleurs aussi pour le persil frais mais d’autant plus pour le congelé qui aura perdu un peu de son goût, ne l’ajouter à vos plats qu’à la toute fin. En effet la cuisson du persil lui fait perdre beaucoup de son goût… et de ses bienfaits.

Illustration bannière : Facile à faire pousser le persil plat ou frisé en régalera plus d’un © Maksud

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis