Les plaintes contre le stérilet Mirena explosent

De plus en plus de femmes se plaignent d’effets secondaires lourds depuis la pose d’un stérilet hormonal des laboratoires Bayer : le Mirena. La réputation de ce contraceptif qui paraissait révolutionnaire est écornée.

Rédigé par Maylis Choné, le 10 May 2017, à 11 h 30 min

Mirena est un stérilet des laboratoires Bayer. Il libère des hormones provoquant l’arrêt des règles, et donc du cycle féminin. Problème : les effets secondaires sont nombreux et graves.

La longue liste des effets secondaires du stérilet Mirena

Sur les réseaux sociaux, les femmes sont de plus en plus nombreuses à se plaindre d’effets indésirables. Ces plaintes font boule de neige et un nombre important d’utilisatrices réalisent que leurs récents troubles de santé proviennent de la pose de leur stérilet Mirena. Car il semblerait que les médecins ne soient pas très réceptifs aux remarques de leurs patientes.

sterilet

Le stérilet fait partie des méthodes de contraception courantes ©JPC-PROD

Les patientes témoignent de l’absence total d’écoute et d’intérêt de leur gynécologue lorsqu’elles tentent de faire le lien avec leur stérilet. Vertiges, pilosité excessive, calculs de la vésicule biliaires, douleurs lors des rapports, migraines fréquentes, irritabilité, dépression, perte de libido…. la liste des effets secondaires ne cesse de s’allonger. Aux États-Unis et en Espagne notamment, les plaintes s’accumulent aussi.

Le silence des autorités sanitaires

Pourquoi un tel silence face aux plaintes des principales concernées ? Gérard Lévy, gynécologue et président de la Commission éthique du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français explique à TV5 Monde « Vous savez, aujourd’hui, c’est de plus en plus à la mode de trouver des effets secondaires curieux à tous les dispositifs et tous les produits« , avant d’ajouter : « La libido, c’est tellement multifactoriel, que pour dire que c’est le Mirena qui est en cause, il faut se lever tôt. Pour la libido, ce n’est sûrement pas le Mirena qui est cause« .

La perte de libido et beaucoup d’autres effets secondaires (allant jusqu’à la perforation de l’utérus et le cancer du sein) sont pourtant indiqués sur la liste de la notice délivrée avec le stérilet. De nombreuses femmes disent ne pas en avoir eu connaissance lors de la pose du stérilet par leur spécialiste. De son côté, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) n’a pas encore réagi et délivre encore des autorisations pour le stérilet Mirena. Affaire à suivre…

Illustration bannière : Stérilet – © Beate Panosch
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




10 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour les filles,

    je vous laisse un signalement de mise en danger des femmes de manière toute à fait intentionnel et je vais écrire aux organismes de la santé internationaux, pour leur signaler le danger de ce STÉRILET MINERA
    c’est du « empoisonnement »
    j’ai 50 ans et j’ai d »j’ai pris toutes sortes de contraceptives, pendant 30 ans et j’ai choisi moi meme de poser le Mirena, à cause des regles abondantes metrorragies,

    j’ai été paralysée
    mes membres inférieur ne répondaient, depression, nausée, et metroragie toujours ++
    comme tous, la gyneco m’a dit, ce n’a rien avoir avec Mirena
    mais comme, moi meme je suis sage-femme, j’ai tout de suite fait le rapport avec ce POISON
    et après quatre mois, je me suis libéré de cet angin de la mort

    je vous mets en garde
    c’est un élément qui provoquera sur le terme, le cancer des ovaires
    il altère le fonctionnement des ovaires et contribue au vieillissement précoce de système hormonale et tout l’organisme
    dessèchement de la peau, altération de la vue, effet sur le cerveau et la mémoire, attention avec minera vous perdez la force de décision,
    ne vous laissez pas vous imposer ce poison
    retirez le avant que les effets secondaires soient irréversibles et
    avant que vous soyez atteints des maladies plus graves
    orienter vous vers les traitements avec les plantes, une alimentation saine, éviter à TOUT PRIX me micro-onde, ne l’utiliser pas
    éviter les plaques induction et vitro-céramique au max
    manger beaucoup d’ail,gingembre,curcuma frais et les mixer dans un blinder
    mettre dans un pot et en mettre dans vos repas, sur les tartines
    manger bq d’huile d’olive
    et vous verrai que votre vie va changer et vos organes génitaux iront à merveille

  2. Bonjour
    En lisant vos commentaires je me rend compte que j’ai perdu plus de vingt ans de ma vie de femme j’ai fais toutes sortes d examens pendant des années pour savoir ce qui etait arrivé chez moi après avoir mis le stérilet mirena j’ai perdu la totalité de mon système pileux.Les médecins et ma gynécologue mon dit que ça n avait aucun rapport mais avec tout ce que je constate je vois que je me suis bien fais roulé dans la farine.Je vais l enlever dès que possible.

  3. ah le géant bayer, inébranlable celui la… ca me dégoute ! avec l’argent,on a tout les droits et avec l’aide de nos politiques. tout le monde s’en fout plein les fouilles,l’argent a bien plus de valeur que la vie !

  4. je regrette également ce type d’article qui, selon moi, discrédite un contraceptif qui a fait ses preuves thérapeutiques et contraceptives chez de très nombreuses femmes…Pour moi, il m’a permis d’éviter une hystérectomie à 32 ans!! Il m’a été posé à visée thérapeutique, cela reste un traitement hormonal local!! je ne prends donc pas les hormones per os.

  5. Bonjour,
    Merci pour cet article.. Je viens de passer deux ans d’enfer qui ont commencé 6 mois environ après la pose d’un mirena (et je précise que ma gynécologue ne m’a à aucun moment parlé des effets secondaires possibles). Deux ans de malaises violents, de vertiges, tachycardie, de douleurs violentes à la poitrine, fourmillements dans les mains (tellement violentes qu’un jour j’ai appelé les pompiers car je croyais faire un avc !), un état dépressif soudain, sans parler des douleurs atroces aux ovaires et des contractions intenses de l’utérus à chaque règles (sachant qu’avec un mirena on est censées ne plus avoir de règles). Aucun des médecins que j’ai vu (y compris ma gynéco) ces deux dernières années n’a jamais fait le lien, moi non plus d’ailleurs. Il y a 2 mois, les douleurs pelviennes étaient devenues tellement intenses, je sentais mon utérus se contracter et essayer d’expulser le stérilet, j’ai donc décidé de me faire retirer le mirena. Depuis, mes malaises et vertiges soudains ont disparus, la tachycardie et les douleurs aussi et je n’ai plus les violentes crises d’angoisses que j’ai subi pendant deux ans. Quand je suis tombée sur cet article (et d’autres), ainsi que tous les témoignages d’autres femmes, j’ai enfin fait le lien. Je ne suis pas un cas isolé, nous sommes très nombreuses à avoir vécu cet enfer! Oui, je dis bien enfer! Certaines se sont retrouvées en dépression sévère du jour au lendemain et en ont même perdu leur emploi !
    Je vais d’ailleurs rejoindre le collectif qui est en train de se former pour une action en justice.

  6. En fait, c’est exactement ce que l’on appèle UN PERTURBATEUR ENDOCRINIEN. Le fait que toute les femmes ne ressente pas les même éffets est normale, nos gènes ne son pas les mêmes, on ne produit pas la même hormone de quantiter idem (pilositer, douleur…), même pour une mollécule qui a les mêmes fonctions chimique si la conformisation change légèrement, les éffets peuvent passer d’un antibiotique à un placébo, d’une drogue à un poison. De plus, le meillieur contraceptif, c’est le PRESERVATIF. Et la, il n’y a aucun éffets secondaire.

    • Il en existe un autre, l’ovule spermicide, qui en plus a l’intérêt de prprolonger les préliminaires (10 minutes, c’est pas trop demander). Et ça marche. Il faut juste être en phase avec son partenaire.

  7. Bonjour,
    j’ai lu votre article avec attention car je porte le stérilet mirena depuis plus de 10 ans et je n’ai jamais eu d’effets secondaires. Au contraire, cela a améliorer certains désagréments (douleurs intenses pendant les règles ou les rapports) et l’endométriose dont je souffrais est mieux gérée.
    Pour moi, le mirena est super

  8. Bonjour consoglobe.

    Je trouve certains de vos articles intéressants. Cependant celui là me déçoit beaucoup.

    En effet aucune source c’est citée dans votre article, à part une citation isolée d’un médecin à TV5 monde qui, malgré son poste, est loin de représenter l’avis générale de la profession à ce sujet.

    Car tous les effets que vous décrivez sont en effet connus et d’ailleurs présents sur la notice du médicaments et sur le vidal.

    Un DIU de type MIRENA est un médicament. Il ne faut pas l’oublier.
    Aujourd’hui il n’existe pas de contraception efficace qui ne comporte aucun effet indésirable.
    La meilleure option serait plutôt donc de laisser la femme choisir en connaissance de cause.
    Certaines femmes n’ont aucun effet indésirables du DIU Mirena et sont très bien avec, il s’agit aussi d’une contraception très efficace.
    Si la femme en question a des effets indésirables, il est important de pouvoir lui délivrer une information de qualité et de pouvoir lui laisser le choix de pouvoir en changer. La tolérance des moyens de contraception en fonction des femmes est très différentes d’où l’importance de choisir sa contraception et d’en changer quand elle est mal tolérée.

    La seule manière de n’avoir aucun risque d’effet indésirable reste les méthodes dites naturelles. Il faut savoir que leur efficacité est bien moindre avec un indice de pearl très médiocre. Le risque de grossesse est important même bien conduites.

    A chaque femme de choisir alors..

    En attendant qu’on trouve une contraception parfaite …

    Je vous laisse consulter le VIDAL, le COLLEGE des enseignants de gynécologie et le site .gouv sur la contraception qui délivrent des informations intéressantes sur le sujet.

    PS : Pour ce qui est du cancer du sein le port d’un DIU mirena n’est pas un facteur de risque à l’heure actuelle. Si vous voulez vous avancer sur ce point trouvez un article scientifique qui le démontre.

    Le seul point où je vous rejoint est le manque parfois d’ouverture de certains médecins pour changer de contraception devant des effets indésirables ..

    Je regrette le manque de nuance et de sources dans votre article. Le diu doit rester une option pour les femmes en terme de contraception.

    • Tout à fait d’accord avec Claireg
      La tendance actuelle est de discréditer les moyens de contraception, les uns derrière les autres. Quels sont les effets secondaires d’une grossesse non souhaitée? Dans le choix d’une contraception, on fait la balance, entre les avantages de la méthode,les inconvénients, le taux d’efficacité, les risques potentiels,la tolérance par la personne qui l’utilise…Et c’est donc différent pour chacune, de plus un moyen peut convenir à un moment de la vie et plus à un autre…Je regrette moi aussi la teneur de votre article

Moi aussi je donne mon avis