Une pilule contraceptive pour homme bientôt sur le marché

Grande nouvelle pour vous Mesdames, mais surtout pour vous Messieurs, la pilule ne sera bientôt plus réservée aux femmes. Une équipe de chercheurs américains semble avoir fait de grandes avancées en matière de contraception masculine.

Rédigé par Hugo Quinton, le 10 Apr 2016, à 11 h 00 min

Lors de la conférence annuelle de l’American Chemical Society, qui s’est tenue le 13 mars à San Diego en Californie, une équipe de scientifiques américains a annoncé avoir accompli d’énormes progrès vers la conception d’une pilule contraceptive masculine.

Ainsi, plus de 50 ans après la naissance de celle utilisée par les femmes, leurs études pourraient permettre la mise au point dans un futur proche, d’une pilule pour hommes, efficace et sans effets secondaires, toute la difficulté étant de ne pas causer une infertilité définitive.

La pilule contraceptive pour homme, une histoire d’hormones

Les chercheurs de l’Université du Minnesota ont expliqué qu’ils pourraient concevoir un traitement viable à long-terme et facile à suivre donc soluble pour permettre la prise par voie orale, rapporte le Times. Gunda Georg, la responsable de l’équipe de recherche, explique que l’effet de la pilule serait rapide, ne réduirait pas la libido et disparaitrait à l’arrêt du traitement.

Elle ne serait ainsi dangereuse ni pour la santé, ni pour la fertilité, même en étant prise pendant des décennies. Elle pourrait ainsi venir en aide à tous les couples dont la femme ne peut pas prendre la pilule.

Une avancée encourageante donc, et qui s’appuie sur des modifications hormonales. En effet, en apportant en excès de la testostérone ou une autre hormone, la pilule réduirait l’activité de la glande hypophyse, bloquant ainsi la production de spermatozoïdes.

pilule-contraceptive-homme

Comme le rapporte le Parisien, cette pilule pour homme a été validée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et a été testée sur environ 1.500 hommes au cours des dernières années. Il reste néanmoins encore beaucoup de chemin pour que cette pilule arrive sur le marché. Toujours est-il que cette avancée pourrait ainsi soulager les femmes sexuellement actives et contribuerait à responsabiliser les hommes en matière de contraception.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Les femmes veulent l’égalité homme-femme, mais font leur vipère dés qu’elle sentent qu’elles ne peuvent plus avoir le contrôle (Pilule pour l’homme, plus de pression face aux enfants).

    Un homme est tout aussi capable de prendre la pilule qu’une femme. Je vois pas de différence. Vos propos à toutes sont injustes et ne respectent pas ce que vous cherchez, l’égalité.

  2. vu que je ne veux pas de moufflets, je continuerai a gerer ma contraception. maintenant c’est genial pour empecher les mecs de se faire faire un moutard dans le dos!

  3. Augmenter le taux de testostérone dans le sang augmente également le risque de maladies cardio-vasculaires. C’est bien pour ça que les hommes ont plus de risques que les femmes ( non ménopausées) de faire un infarctus.
    Ce type de contraception ne vise pas à stériliser qui que ce soit, il vient plutôt pallier au manque à gagner provoqué par la baisse de consommation de la pilule féminine suite aux récents scandales.
    De toutes façons cette pilule n’est destinée qu’aux occidentaux qui sont en mesure d’accepter de ne plus produire de spermatozoïdes. Il y a des cultures dans lesquelles les hommes refuseront de ne plus être fertiles.

  4. Une astuce de plus venant du complot mondial : stériliser les hommes à long terme. Les spermatozoïdes sont déjà mal en point avec la pollution via les pesticides et autres médicaments chimiques. Par ailleurs, aucune femme ne fera confiance à un homme en la matière ! à votre santé !

  5. Belle Arlésienne que cette contraception masculine

  6. Voilà encore que l’être humain se met à jouer avec les hormones. On voit les dégâts que cela produit déjà sur les femmes et dans l’environnement en général. Pourquoi donc continuer dans cette voie ? Qui voudrait s’empoisonner avec ce type de traitement hormonal ? C’est du délire absolu. Comme si l’homme n’avait pas déjà assez de testostérone….

    Les méthodes de contraception mécaniques actuelles sont déjà très efficaces, je ne vois absolument AUCUN intérêt pour un poison sorti tout droit de l’industrie chimique dont les conséquences à long terme sont totalement inconnues.

    • Tout-à-fait d’accord avec vous. J’ai fait un mémoire sur l’impact des oestrogènes dans l’environnement, les études sont bien trop insuffisantes et pour cause, le peu qu’il y a montre que les effets sont dévastateurs sur la faune.
      J’ai alors arrêté la pilule pour les contraceptifs mécaniques.
      Malheureusement, ce n’est pas si efficace. Après 2 grossesses sous stérilet j’ai dû me résigner à ajouter des oestrogènes au stérilet.
      Un mal pour un bien sinon je ne sais à combien d’enfants je serai …

  7. Pas certain que les femmes fassent confiance aux hommes.
    C’est bien elle qui prennent le risque de grosses.
    Donc réservé aux couples stabilisés et en confiance.
    Pour les autres, seul le préservatif permet d’assurer la confiance réciproque en ajoutant la sécurité sanitaire.

  8. Les chercheurs ont bien fait. Néanmoins , l’irrésponsabilité de certains hommés (comparativement aux femmes) pourrait mettre en cause les résultats qu’on attendrait de cette nouvelle découverte. Ici mes doutes reposent sur le fait que ce sont les hommes qui en majorité passent leur libres temps dans des cabarets ou autres drogueries. DE TELS HOMMES POURRAIENT- ILS SE SOUVENIR DE PRENDRE QUOTIDIENNEMENT SA PILURE ?

    • Et bien, vous avez une sacrée vision des hommes ! Je vous invite à aller voir ailleurs que dans les cabarets ou drogueries (sic !) pour rencontrer des hommes…
      Par ailleurs, ne vous en déplaise peut-être, mais les femmes ne sont pas toutes des saintes et certaines “piègent” les hommes avec un enfant.
      Donc si certains hommes peuvent maîtriser leur fertilité je pense qu’ils le feront.
      Par ailleurs, pendant des années, nous leur avons reproché de ne pas se préoccuper des conséquence de leur fertilité, de laisser aux femmes la responsabilité de la contraception et/ou des enfants.
      Alors pourquoi être si négatif à présent qu’une solution existe ? (même si perso cette solution n’est pas top d’un point de vue environnement / hormones chimiques)

  9. voilà l’avenir et la solution pour éviter les massacres et le génocide de bébés dans le ventre de leur mère.
    Au lieu de promouvoir l’abject, immoral, criminel avortement de masse, de cette culture de mort.

Moi aussi je donne mon avis