Obésité, asthme : la santé des adolescents empire… sauf pour les dents !

Même si l’on note des progrès en termes de santé bucco-dentaire et de couverture vaccinale, globalement les adolescents sont en moins bonne santé aujourd’hui qu’il y a dix ans, apprend-on d’une étude de la DREES.

Rédigé par Anton Kunin, le 29 Aug 2019, à 10 h 20 min

En 2017, 5,2 % des élèves de troisième souffrent d’obésité, contre 3,8 % en 2009. La surcharge pondérale gagne également du terrain (18 %, contre 17 %).

1 adolescent sur 10 déclare avoir déjà eu des sifflements dans la poitrine

Globalement, l’état de santé des adolescents empire : telle est la conclusion que l’on peut tirer d’une étude de la DREES, le service des statistiques du ministère de la Santé(1).

La surcharge pondérale gagne du terrain, désormais quasiment 1 adolescent sur 5 est concerné, la progression est surtout marquée chez les filles (20 % en 2017, contre 17 % en 2009). L’obésité progresse également et concerne, en 2017, 5,2 % des élèves de troisième, contre 3,8 % en 2009.

Les troubles respiratoires connaissent eux aussi une progression inquiétante. En 2017, 12 % des élèves de troisième ont déclaré avoir eu des sifflements dans la poitrine au cours des douze derniers mois, contre 10 % en 2009. Et 16 % ont déclaré avoir déjà eu une crise d’asthme dans leur vie. À noter que les sifflements concernent davantage de filles que de garçons (15 %, contre 9 %).

Ces évolutions sont marquées par de fortes inégalités sociales © drees.solidarites-sante.gouv.fr

7 adolescents sur 10 passent plus de deux heures par jour devant les écrans

Autre sujet de préoccupation : les adolescents passent trop de temps devant les écrans. Alors qu’en 2013, l’Académie des sciences recommandait aux adolescents de limiter leur temps quotidien devant les écrans à deux heures par jour, 73 % des élèves dépassent aujourd’hui ce seuil. La moitié des adolescents déclarent passer au moins 6 heures par jour devant un écran, et 10 % déclarent même y passer 11 heures par jour ou plus.

Lire aussi : TV dans la chambre des enfants : +30 % de surpoids

Des bonnes nouvelles aussi !

Cette étude nous réserve néanmoins deux bonnes nouvelles. La santé bucco-dentaire est en nette amélioration, puisque 68 % des adolescents ont des dents indemnes de caries en 2017, contre 56 % en 2009.

La couverture vaccinale progresse également : en 2017, 92 % des adolescents sont à jour de leur vaccination contre la rougeole, contre 84 % en 2009. Par ailleurs, 18 % des filles ont été vaccinées contre le virus du papillome humain (VPH), contre 11 % en 2009.

Illustration bannière : Les ados français de plus en plus en surpoids – © majivecka
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. C’est normal, avec toute la pollution de l’air, de l’eau, de la terre et toutes ces sal……… qu’on donne à manger aux enfants (qu’aujourd’hui on nomme « l’Enfant ROI » puisque on lui laisse tout faire et c’est lui qui décide « quoi » et « quand » manger) il ne faut pas s’étonner !!!

Moi aussi je donne mon avis