TV dans la chambre des enfants : +30 % de surpoids

Selon une récente étude conduite au Royaume-Uni, les enfants qui ont une télé dans leur chambre ont 30 % plus de risques d’être en surpoids.

Rédigé par Anton Kunin, le 9 Jun 2017, à 10 h 55 min

« Plus les écrans sont devenus fins, plus gros sont devenus les enfants », plaisantent les auteurs d’une étude réalisé à l’University College London(1).

Le surpoids lié à la télévision touche davantage de filles que de garçons

Le lien entre la présence d’une télévision dans la maison et le surpoids a déjà été mis en évidence de nombreuses fois. Mais voilà que des chercheurs britanniques sont parvenus à le quantifier. Pour ce faire, ils ont suivi 12.000 enfants nés en 2000 et 2001, de l’âge de 7 ans jusqu’à leurs 11 ans. Plus de la moitié d’entre eux avaient une télévision dans leur chambre. Afin d’exclure l’obésité provoquée par d’autres facteurs, les chercheurs ont également regardé les données sur le poids et la taille de ces mêmes enfants lorsqu’ils avaient 3 ans.

enfants tele

Les filles seraient plus touchées que les garçons ©HTeam

Les conclusions des scientifiques sont sans appel : le fait d’avoir une télévision dans la chambre augmenterait le risque de surpoids de 30 %. Autre élément étonnant relevé par les chercheurs : plus les filles passeraient de temps devant la télévision, plus elles souffriraient de surpoids. Cela peut paraître étonnant, mais une telle relation n’était pas systématiquement observée chez les garçons. De la même manière, le fait de jouer à des jeux d’ordinateur ne provoquerait pas nécessairement de surpoids.

Bannir certaines publicités et poursuivre les études

Concrètement, le fait d’avoir une télévision dans la chambre dès l’âge de 7 ans paraît favoriser le développement du surpoids quatre ans plus tard. Et ce, quelle que soit la masse corporelle de l’enfant à l’âge de 3 ans.

Ce risque serait dû non seulement au mode de vie sédentaire auquel pousse la télévision, mais aussi aux publicités de produits de grignotage dont abondent les émissions destinées à ce jeune public. À ce titre, des voix s’élèvent pour bannir ces spots des écrans avant 21 heures. La communauté scientifique souhaite également que soient menées des études du même type sur la possession par les enfants d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.

Illustration bannière : Une jeune fille dans son lit avec une télécommande – © Duplass
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis