Amazon – De nouveaux emballages tout sauf recyclables

Les nouveaux emballages utilisés par Amazon pour ses envois Prime outre-Manche sont censés être recyclables. Mais dans les faits, ce n’est pas le cas, alertent les associations de défense de l’environnement.

Rédigé par Paul Malo, le 26 Aug 2019, à 10 h 15 min

Le géant du commerce en ligne multiplie les polémiques. Cette fois, ce sont ses emballages que les défenseurs de l’environnement mettent en cause en Grande-Bretagne.

Amazon – De nouveaux emballages non recyclables

On lui reproche souvent de tuer toute forme de petit commerce, et même de grand, partout où il passe. Le Gengis Khan de la vente ne se fait pas que des amis, loin s’en faut. Cette fois, ce sont les associations de défense de l’environnement qui s’en prennent à Amazon. La raison : les nouveaux emballages non recyclables désormais proposés au Royaume-Uni.

Outre-Manche, les consommateurs alertent sur cet énorme pas en arrière, vu les volumes de ventes du géant en ligne. En effet, fini les enveloppes en carton recyclables, place à des enveloppes plastifiées et rembourrées de papier bulle pour les envois Prime.

Les nouveaux paquets non recyclables chez Amazon – Capture d’écran amazon.co.uk

Pourquoi ? Apparemment, ces nouveaux emballages prennent moins de place, sont plus légers et permettent donc de charger plus de colis dans un camion de livraison. Bref, c’est, encore et toujours, plus rentable, quitte à polluer plus…

4 à 5 milliards de colis expédiés chaque année

Voilà une absurdité écologique de plus pour Amazon, déjà épinglé récemment pour la destruction des stocks de produits neufs invendus, et qui vient de s’engager à cesser cette pratique. Paradoxalement, Amazon fait aussi partie des 181 compagnies ayant signé, la semaine dernière aux États-Unis, un pacte pour s’engager à défendre des pratiques plus écologiques et respectueuses de l’environnement.

Colis livrés devant la maison – © Photo Kit / Shutterstock

Ces nouveaux emballages impossibles à recycler constituent aussi une forme de régression, alors qu’Amazon expédie 4 à 5 milliards de colis chaque année à travers le monde. En effet, les  emballages plastiques utilisés pour envoyer les colis sont censés remplacer les cartons pour les livraisons du e-commerce. Mais ces enveloppes, elles, ne se révèlent absolument pas recyclables en pratique : trop épaisses, elles bloquent même les machines des centres de recyclage !

Illustration bannière : Colis livrés devant la maison – © Photo Kit / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis