Pourquoi les parfums d’intérieur sont-ils néfastes ?

Rédigé par Jean-Marie, le 12 Aug 2015, à 12 h 45 min

Suite à l’article qui explique comment fabriquer son parfum d’intérieur naturel soi-même, nous avons reçu plusieurs fois la même question : pourquoi faut-il éviter les parfums et désodorisants d’intérieur ?

Des parfums d’intérieur à ne pas respirer !

Les Français aiment les bougies parfumés et les encens. Selon le Creedoc en 2009, près de la moitié des Français en utiliseraient et notamment, pour 9 % des personnes interrogées, au moins une fois par jour et moins d’une fois par mois pour 15 % d’entre eux.

Une étude récente de l’Ineris(1) portant sur 54 produits d’entretien a montré que ces produits contiennent 230 composants distincts :

  • Résultat : du formaldéhyde contenu dans 91 % des composants testés par l’Ineris

Febreze-Coupon-Book-parfum-interieur-nefaste-dangereux-sante

Les toxiques les plus courants dans les parfums d’intérieur

Les parfums d’intérieur contiennent notamment du formaldéhyde utilisé comme conservateur et désinfectant mais qui a a la réputation d’être cancérigène.

  • Le formaldéhyde, on s’en sert fréquemment (mais pas systématiquement) dans les produits d’entretien ménagers comme bactéricide, mais c’est surtout un produit de réaction qui apparaît quand certains éléments du détergent sont mis en contacts avec l’air.
  • C’est le cas avec le limonène, un composant chimique souvent utilisé dans les parfums pour son odeur d’agrume mais considéré comme irritant. Quand le limonène entre en réaction avec l’ozone de l’air, il se forme du formaldéhyde. Or cette substance ne nettoie pas du tout, elle serti juste à « sentir le propre ». On pourrait s’en passer.

On trouve aussi,

  • Du  benzène et du nahptalène qui sont cancérogènes
  • De l’acroléine qui est une substance très dangereuse pour le système respiratoire, si dangereux qu’il fut utilisé pendant la première guerre mondiale comme arme chimique sous forme de gaz de combat.
  • Les muscs synthétiques qui sont des substances odorantes à risque, provoquant des allergies et modifications du système endocrinien.
  • Une étude de 2007, de la Natural Resources Defense Council montrait déjà que 12 des 14 marques de désodorisants analysées contiennent des phtalates,.

Mais en fait la liste des substances à éviter présentes dans les parfums d’intérieur est bien plus longue : lyral, géraniol, acétone, hydroxycitronellal, eugéno, butane, etc.

A titre d’exemple, l’Environmental Working Group, une ONG américaine experte en produits toxiques a récemment relevé 89 substances chimiques dans le désodorisant Febreze, dont des perturbateurs endocriniens et des substances cancérigènes avérées.

  • du benzène, l’un des  COV, les plus dangereux. C’est un hydrocarbure aromatique cancérigène dont le lien avec les leucémies et les lymphomes a été établi.
  • du chloroforme, solvant toxique soupçonné d’être cancérigène.
  • du phtalate de dibutyle, ou DBP, considéré comme cancérigène, mutagène ou toxique pour la reproduction.
  • du formaldéhyde, polluant très présent dans nos maisons alors qu’il est irritant et considéré par l’OMS comme une substance cancérigène certaine.

Même les produits dits « verts » contiennent en moyenne 8 contaminants, contre 38 pour les désodorisants standard. La liste complète des 89 substances toxiques est disponible sur www.ewg.org

Évitez les encens

Les plus dangereux des parfums d’intérieur sont les encens pour la raison qu’ils ne génèrent qu’une combustion partielle, contrairement aux bougies qui, elles, ont une combustion complète.

La combustion incomplète de l’encens crée des substances tout à fait indésirables sans les détruire tout à fait comme le fait la cigarette. L’encens est si néfaste qu’il est même dangereux de n’en respirer qu’une fois par mois !

Les encens les plus polluants sont ceux qui contiennent plus de 2 microgrammes de benzène par m3 et devaient être interdits l’été 2014.

consoGlobe-parfums-interieur-quotidienne

Le problème de la taille

C’est la petite taille des particules qui pose problème car avec 0,001 millimètre de diamètre, ces particules toxiques sont des nano-particules. Elles traversent les éventuels filtrent et pénètrent au plus profond des poumons où elles vont s’accumuler et … y rester !

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. qu’es ce qui est plus nocif dans les grandes viles notre air ou celui des ces parfums l’air ,extérieur pénètre nos apparentement y dépose de fines pellicule cancérigène Nous somme l’ère chimique mais non anciens on toujours tiré l’alarme on continue ce schéma rien de vraiment nouveau la dedans . ce n’es pas les gouttes d’eau qui vont vous sauver de toute façon parfum ou vous n’y échapperais tout est malsains Aujourdh’ui si non il y à aussi les huiles essentielles Mais bon c’est un choix pour chaque individus utiliser ces produits ou pas ça n’aggravera pas moins ou plus la situation

  2. Hop la date de l’article discrètement modifiée pour faire comme s’il était nouveau alors qu’il parle de l’été 2014 au futur…

    Ça pourrait être pas mal de le mettre à jour avant de changer la date ! :p
    Je veux bien savoir ce qui est interdit maintenant, et si acheter de l’encens est « plus sûr » qu’avant ou toujours la même merde ? ^_^

  3. Je n’utilise pas de parfums d’ambiance du commerce car je trouve qu’ils puent !

    Par contre, pour ce qui est de l’encens, j’ai déjà vu qu’il était dangereux.

    Pourtant, dans les édifices religieux on en utilise. Le pire, ce sont les temples bouddhistes.
    Pourtant, à ma connaissance, les moines qui y vivent n’ont l’air d’être plus malades que les autres.
    J’aimerais comprendre.

  4. C’est la petite taille des particules qui pose problème … pénètrent au plus profond des poumons où elles vont s’accumuler et … y rester !

    Et pourtant les voitures équipées de « filtre à particules » sont homologuées propres alors qu’elles rejettent des micro poussières ,c’est pas beau ça ?

  5. http://www.aubonsens.fr/entretien/355-papier-d-armenie-carnet-triple.html

    les indigens font bien l’encens ^^

  6. Je suis gouvernante chez des particuliers, et je suis stupéfaite de savoir qu’il y a des parfums d’ambiance et autres cochonneries dans toutes les pièces sans exception….. j’ai beau leur expliquer la dangerosité de ces produits….il n’y a pas plus sourd qui ne veut entendre !!!!!
    Et moi aussi, je respire cela….

  7. Je recommande donc aussi parfum d interieur bio et bougie bio artisanat francais. c est une merveille. et toujours sur le site au coeur des racines qui vend vraiment que de la qualité.

Moi aussi je donne mon avis