Les oeufs sont bons pour le développement cérébral des enfants

Une nouvelle étude démontre les bienfaits des oeufs sur le cerveau et cette fois, spécifiquement sur celui des tout jeunes enfants. Durant la diversification alimentaire, ces derniers sont introduits en même temps que le poisson, vers l’âge de 7 mois. Les scientifiques rappellent qu’il est donc d’autant plus important de bien les choisir.

Rédigé par MEWJ79, le 9 Jan 2018, à 10 h 50 min

Selon des chercheurs américains, les oeufs, riches en choline et en omega-3, participeraient au développement des cellules nerveuses des bébés.

L’oeuf participerait au développement des cellules nerveuses

Cette fois, une nouvelle étude menée par la Washington University de Saint Louis aux États-Unis, démontre les bienfaits des oeufs pour le cerveau des jeunes enfants : riches en choline et en acide docosahexaénoïque (que l’on appelle aussi DHA, un omega-3), ceux-ci participeraient au développement des cellules nerveuses et à leur organisation durant les premières années de la vie du bébé(1).

manger des oeufs

Les oeufs sont riches en DHA © Pixavril

« Comme le lait, les oeufs sont indispensables à la bonne croissance de l’enfant : ils contiennent des nutriments essentiels tels que de bons acides gras, des protéines, des vitamines A et B12, du sélénium… Ils sont, en outre, faciles à cuisiner et relativement abordables pour les parents », détaillent les auteurs de l’étude dans la revue American Journal of Clinical Nutrition où ils ont publié leurs travaux.

En outre, les scientifiques rappellent qu’il est très important de bien choisir ses oeufs lorsque l’on fait ses courses. Dans l’idéal, il faut privilégier les « bio » avec un code 0 et un logo AB, car ce sont les meilleures conditions d’élevage. Si cela n’est pas possible, un code 1 et un logo Label Rouge sont recommandés. Sur la boîte, on doit retrouver les mentions « oeufs de poules élevées en plein air » ou « oeufs de poules élevées selon le mode de production biologique » ou encore « oeufs biologiques ».

Les oeufs, riches en protéines et vitamines, sont également bons pour les muscles

Pour rappel, durant la diversification alimentaire, les oeufs sont introduits en même temps que le poisson, vers l’âge de 7 mois. Sauf cas d’allergie alimentaire, le blanc d’oeuf doit être proposé en même temps que le jaune : les nutritionnistes recommandent de commencer par un quart d’oeuf dur au repas de midi, puis un tiers d’oeuf dur entre 9 et 12 mois et un demi oeuf dur à partir de 2 ans.

C’est prouvé, les oeufs sont riches en protéines et bons pour les muscles puisqu’ils sont une excellente source de vitamines D, A, B2 et d’iode. Mais les protéines de blanc d’oeuf auraient un autre rôle à jouer tout aussi essentiel, selon la revue Neuron. Une étude portant sur des acides aminés, semblables à ceux des blancs d’oeufs, a permis de mettre en évidence que ces derniers augmentent l’activité cérébrale.

Menée sur des animaux par des chercheurs des universités de Cambridge, d’Oxford, de l’université McGill (Canada), Aarhus (Danemark) et Stanford (États-Unis), l’étude a examiné l’impact des acides aminés sur des cellules bien spécifiques du cerveau de souris. Chez les mammifères, ces cellules sont situées dans une zone du cerveau appelée l’hypothalamus. Le groupe nourri avec ce mélange montre plus de mouvements et d’activité que le groupe témoin.

Des travaux antérieurs avaient montré que le glucose bloque, au contraire, l’activité de ces cellules. Cela pourrait expliquer pourquoi on a tendance à somnoler après un repas riches en glucides (pain, pâtes, riz, pommes de terre). Dans ces travaux, les chercheurs ont ainsi démontré que, en agissant sur certaines cellules spécifiques du cerveau qui contrôlent l’équilibre énergétique et l’éveil, les acides aminés seraient capables de réduire l’impact du sucre qui, pour sa part, diminue l’activité des cellules. Les protéines de blanc d’oeuf maintiendraient donc le cerveau éveillé, en activant certains de nos neurones.

Où trouver de la DHA d’origine garantie et de qualité irréprochable ?

Illustration bannière : Des oeufs pour les enfants – © Yulia Furman
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis