Sélection film d’animation : Les Mal-aimés, ces animaux dont on ignore à peu près tout, sauf de s’en méfier

Rendez-vous au cinéma sans faute à partir du 16 septembre pour ces quatre court-métrages d’un total de 36 minutes qui montrent avec douceur et tendresse l’univers de certains de ces animaux victimes de leur mauvaise réputation : les mal-aimés …

Rédigé par Julien Hoffmann, le 18 Sep 2020, à 8 h 00 min

Cinéma Public Films n’est pas près d’arrêter de nous faire rêver… Ici, et tout en abordant un sujet particulièrement important que sont les animaux incompris, c’est par le biais de sa réalisatrice Hélène Ducrocq que ces bêtes mises sur le côté arrivent, à raison, sur le devant de la scène.

C’est du postulat qu’il faut bien mieux connaître et comprendre la biodiversité, quelle qu’elle soit, pour pouvoir la protéger efficacement que ces quatre films sont nés… Et ça, chez consoGlobe, on ne peut que soutenir avec ferveur !

Affiche des courts-métrages Les Mal-aimés © Cinéma Public Films

Les mal-aimés : une ode sensible et juste à tous les animaux incompris de l’Homme

Les quatre courts-métrages qui sont proposés là ont vraiment de quoi ravir grands comme petits. La qualité du propos (on pourra remercier Pierre Rigaux pour ses conseils scientifiques) lui donne de la hauteur et permet que l’on s’attache rapidement aux personnages.

Car oui, vous allez vous attacher à ces bestioles que beaucoup oublient ou même combattent. C’est là une des forces de ces quatre films que de se placer du côté même des animaux qui ont si mauvaise réputation.

Leurs noms choisis avec humour vous feront vous y attacher, tout autant que les aventures dans lesquels ils se lancent ou encore les lubies auxquelles ils s’accrochent !

En 36 minutes d’une petite tranche de cinéma qui participera à n’en pas douter à la réhabilitation et à une meilleure compréhension de ces nombreux animaux mis au ban, vous vous régalerez d’un monde vraiment immersif.

L’esthétique choisi et la bande son vraiment géniales, ne pourront que participer à emmener toute la famille en voyage aux côtés de ces animaux (non, non, on ne vous dira pas ici desquels il s’agit) pas si terrifiants au final en en apprenant au passage beaucoup sur leurs rôles dans les écosystèmes.

Une tranche de plaisir entre ludique et onirique qui fait du bien !

Illustration bannière : Les Mal-aimés © Cinéma Public Films
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis