Les 5 règles d’or du pique-nique écolo

Un pique-nique à prévoir ? Pourquoi ne pas faire un pique-nique écolo ? Voici les 5 commandements pour bien le préparer et se régaler sainement.

Rédigé par Aurore, le 24 May 2017, à 15 h 15 min

La fin du printemps marque le début de la saison des pique-niques ! Profitez des rayons de soleil pour organiser un pique-nique écolo. En effet, ce n’est pas parce qu’on mange dehors qu’on oublie nos bonnes habitudes ! C’est possible d’emporter des produits de saison et de diminuer ses déchets. Pourquoi ne pas même essayer un pique-nique zéro déchet ?

Règle n°1 : un trajet propre tu privilégieras

Le pique-nique est souvent synonyme de détente, d’un moment convivial au coeur de la nature… Mais à quoi bon partager un bon repas sur l’herbe, si c’est pour polluer en y arrivant ?

Il n’est souvent pas nécessaire de parcourir des kilomètres pour trouver un joli parc, un joli coin de verdure près de son domicile ou de son lieu de vacances afin d’étaler un morceau de tissu sur lequel pique-niquer tranquillement.

pique-nique-ecolo-transport-velo

Vélos, transports en commun ou petite marche à pieds, pensez à des modes de transport plus propres pour vous rendre sur votre lieu de pique-nique.

À deux, en famille ou entre amis, cette balade avant repas vous permettra d’encore mieux apprécier votre pique-nique écolo.

Lire page suivante : règle n°2 pour un pique-nique écolo

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Naturellement, il est de bon augure, d’avoir une présence responsable dans la nature, un pique-nique propre et bien ordonné, c’est la moindre des choses, tout de même !

  2. Il y a quelques années encore nous faisions des marches en circuit tous les week end. Les repas étaient pris en pleine nature loin de tout bruit et on n’entendait que les chants des oiseaux et de temps en temps un bruit d’une bête qui passait à proximité.Bien entendu nous nous efforcions à ne pas laisser de déchets sur place puisqu’elle nous était reservée pour une autre sortie. Mais vu l’âge il ne reste plus que les souvenirs hélas, et quels souvenirs….

    • C’est tout à fait vrai. Changeons donc de comportement afin de protéger notre environnement en renouant avec le passé….

Moi aussi je donne mon avis