Le ‘tabagisme ultra-passif’ aussi mauvais pour la santé

Une nouvelle étude alerte sur les risques encourus par celles et ceux qui côtoient des fumeurs, juste en respirant l’odeur de tabac froid… Après le tabagisme passif, voici le tabagisme ultra-passif.

Rédigé par Paul Malo, le 14 Mar 2020, à 9 h 35 min

Fumer nuit gravement à la santé ? Ce n’est pas qu’une phrase inscrite sur les paquets de cigarettes. Dans la réalité, c’est un fait, et plus encore que l’on ne pourrait le supposer.

Le tabagisme ultra-passif… au cinéma

C’est en effet ce que vient de prouver une étude menée par des chercheurs de l’université de Yale aux États-Unis. On connaissait déjà les dangers du tabagisme passif, mais voilà que l’on découvre que même l’odeur de tabac froid peut en fait nuire à la santé.

Les chercheurs mettent donc en garde contre ce qu’ils appellent le « tabagisme ultra-passif ». Cette étude s’est penchée sur les caractéristiques de l’air dans un cinéma de Mayence, en Allemagne, qui avait interdit à ses visiteurs de fumer depuis déjà plus de 15 ans.

tabagisme ultra-passif

L’odeur de tabac froid dans une pièce présente des risques pour la santé © seeshooteatrepeat

35 produits chimiques plus présents

Normalement, les différents composants de la fumée de cigarette sont censés avoir totalement disparu du bâtiment. Mais même la simple venue de fumeurs amateurs de cigarettes suffisent pour altérer la qualité de l’air. La cause ? Ce que les chercheurs ont choisi d’appeler la « fumée tertiaire ».

Dossier pour vous aidez à arrêter de fumer : le tabac, parlons-en  !

Cette fumée est en fait présente sur la peau, les cheveux et les vêtements des fumeurs. En contrôlant la qualité de l’air au moment des entrées et des sorties du cinéma, les chercheurs ont ainsi repéré une augmentation de la présence de pas moins de 35 produits chimiques faisant partie de la composition de la fumée de cigarette.

tabagisme ultra-passif

Les enfants, premières victimes du tabagisme ultra-passif © Zabavna

Un tabagisme ultra-passif qui représente l’équivalent d’une à dix cigarettes

Dit autrement, c’est comme si les fumeurs créaient autour d’eux un risque de «  tabagisme ultra-passif », l’équivalent d’une à dix cigarettes suivant les substances. Le danger de cette nouvelle forme de tabagisme doit maintenant s’ajouter à ceux du tabagisme passif, déjà responsable selon l’OMS de 600.000 décès prématurés par an.

« Cette contamination des environnements non-fumeurs en intérieur via des tiers fumeurs est un problème de santé important et peu connu du grand public », ont estimé les chercheurs.

Illustration bannière :L’odeur de tabac froid pourrait représenter un risque pour la santé © sruilk

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis