Fumer tue… l’environnement !

On connaît les effets du tabac sur la santé, on connaît moins ses effets sur l’environnement. Fumer n’est pas uniquement néfaste pour l’homme !

Rédigé par Pauline Petit, le 31 May 2017, à 15 h 32 min

L’OMS a publié le 30 mai dernier son premier rapport sur l’impact environnemental du tabac(1). Ses conclusions ? Le tabac a des conséquences néfastes sur l’environnement, en termes de déchets ou de gaz à effet de serre.

Fumer nuit gravement à l’environnement

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac le 31 mai, l’OMS a mis à jour certains de ses indicateurs sur le tabac. Elle rappelle que fumer tue 7 millions de personnes par an dans le monde, et coûte 1.400 milliards de dollars en dépenses de santé. Elle publie également le tout premier rapport sur les conséquences environnementales de la cigarette.

Fumer, une source de pollution

La première chose qui nous vient à l’esprit en termes de pollution liée à la cigarette, ce sont les mégots jetés par milliers dans la nature. En effet, l’OMS rappelle que 10 milliards de cigarettes, sur les 15 milliards vendues dans le monde, finissent chaque jour dans la nature.

En outre, les mégots de cigarette sont les déchets que l’on retrouve le plus lors du nettoyage des villes ou de côtes : ils représentent 30 à 40 % des déchets ramassés. Or un mégot n’est pas biodégradable : il met un à cinq ans à se dégrader dans la nature.

Lire aussi : la durée de vie des déchets dans la nature

Fumer provoque également des conséquences indirectes sur l’environnement. La production de tabac nécessite d’une part des milliers d’hectares de terres agricoles : la culture de tabac est la principale cause de déforestation dans certains pays comme le Malawi. C’est la forêt tropicale qui est rasée pour permettre les cultures. En outre, cette production nécessite souvent l’utilisation de pesticides et désherbants en quantité.

La culture du tabac a également des conséquences sociales : l’OMS souligne : “ l’insécurité alimentaire et la pauvreté sont présents dans plusieurs des plus grands pays producteurs de tabac, étant donné que la culture de tabac remplace les cultures vivrières “. Les producteurs de tabac sont souvent en-dessous du seuil de pauvreté, et souffrent de problèmes de santé liés à l’utilisation de pesticides.

champ tabac

Un champ de tabac à Cuba ©Kittisun

Après récolte, le tabac a ensuite besoin d’être séché, ce qui nécessite, selon l’OMS, la combustion d’11,4 m³ de bois. C’est sans compter le bois qui est coupé pour la production de papier à cigarette. 

L’industrie du tabac émet des gaz à effet de serre

Rouler les cigarettes, les mettre en paquet et les transporter jusqu’au lieu de consommation produisent également des gaz à effet de serre non négligeables. L’OMS estime que les émissions de gaz à effet de serre dues au tabac représentent 8,76 millions de tonnes équivalent CO2, soit “près de 3 millions de vols Paris-New York”. 

Enfin, le fait même de fumer provoque des émissions polluantes. Ce sont des milliers de tonnes de substances cancérogènes et de gaz à effet de serre qui sont répandues chaque année dans l’atmosphère par les fumeurs. Des substances qui ont un impact sur la qualité de l’air tant intérieur qu’extérieur. En outre, les déchets du tabac sont toxiques pour l’environnement. Il contiennent plus de 7.000 substances dangereuses qui finissent parfois directement dans les sols ou les cours d’eau.

En résumé, l’industrie du tabac pollue à grande échelle. Si vous ne souhaitez pas arrêter de fumer pour votre santé, faites-le pour l’environnement !

Illustration bannière : un mégot de cigarette dans la nature ©schankz
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Le tabac est un vrai fléau, c’est sûr. Mais comment faire pour arrêter de fumer ? Un ami m’a parlé de QuitteTabac.com – je suis allé voir, évidemment… c’est un site qui recense des livres et méthodes, des produits de substitution, des e-cigarettes, bref tout un tas de solutions pour arrêter de fumer. A chacun de choisir (moi j’ai acheté un livre pour commencer).

    • Le site dont je parle a changé, c’est devenu un blog !

  2. donc le tabac c’est le chemin des maladies et puis la mort

  3. est-ce nefaste pour notre santé si l’on fume une cigarette par mois?

    • Si on te dit que la cigarette contient tant de produits chimiques, c’est que même si en très petite quantité elle ne fait pas beaucoup de dégâts, elle est tout de même nocive.

    • OUI ! Fumé une cigarette dans toute sa vie est nocif !

  4. Il vaut mieux fumer la pipe 🙂

    Au moins c’est du vrai tabac si l’on choisit bien biensur sans additif et il ne reste qu’un cendre donc pas de déchet toxique car la cendre est un engrais même pour les fleurs.

    Certe pour du tabac brun il faut du bois pour le torréfier mais il faut aussi du bois pour se chauffer, et à la limite on peut fumer le tabac brun sans meme le torréfier donc pas de pollution 🙂

Moi aussi je donne mon avis