La déforestation dans le monde en 10 données clés

Malgré la mobilisation mondiale depuis quelques décennies, la forêt continue à reculer dans le monde. Les chiffres de la déforestation sont difficiles à analyser ; en voici un bref résumé.

Rédigé par Jean-Marie, le 5 Oct 2018, à 8 h 00 min

Le suivi de la déforestation mondiale est réalisé par plusieurs organismes et n’est souvent correctement évaluée qu’avec quelques années de recul. Entre les pertes et les gains de surfaces, de combien recule réellement la forêt dans le monde ? On a décortiqué plusieurs études pour répondre.

Déforestation : ce sont les forêts tropicales les plus menacées

Les forêts sont une ressource importante dans le monde, puisqu’elles recouvrent environ un tiers des terres émergées, soit 4 milliards d’hectares (Chiffre : Food and Agriculture Organization – FAO). Toujours selon la FAO, environ 13 millions d’hectares de forêts disparaissent tous les ans, soit le quart de la superficie de la France. Ce chiffre prend en compte les disparitions nettes de la forêt, sans intégrer les surfaces de forêt replantées.

On peut également citer ce chiffre du WWF : entre 1990 et 2015, la déforestation s’élève à plus de 240 millions d’hectares. 170 millions d’hectares risquent encore de disparaître d’ici à 2030.

1 – Les zones les plus touchées par la déforestation

Ce chiffre recouvre en outre une réalité très inégale : alors que dans certaines régions, la surface des forêts avance, dans d’autres la déforestation est très marquée : c’est le cas en Amérique centrale (-19 %) et du Sud (-6,6 %), et en Afrique (-9 %). En Union Européenne, elle a augmenté de 7,3 % pour la même période (de 1990 à 2005).

Une campagne de mesure menée par Landsat et Google Earth met en évidence d’autres « hot spots » de la déforestation : de nouvelles régions du globe sont durement touchées, comme le Paraguay, la Colombie-Britannique (Canada) et la Sibérie.

2- Le Brésil champion du monde… de la déforestation

C’est encore au Brésil que l’on déforeste le plus, en Amazonie notamment. Si la déforestation avait connu une accalmie, elle a repris de plus belle ces dernières années avec la crise économique et politique que connaît le pays. D’après le WWF(1), 1/5 de la forêt amazonienne a déjà disparu et 40 à 55 % de sa superficie va disparaître d’ici 2050. Entre 2014 et 2015, la déforestation a augmenté de 15 % : ce sont 5.831 km² de forêt qui ont disparu en un an.

3- Les forêts tropicales sont les plus touchées

Toujours d’après le WWF, « Le développement des terres agricoles en zone tropicale est la première cause directe de la déforestation. » Ce sont les pays d’Amérique du Sud, d’Afrique centrale et d’Asie du Sud-Est qui en pâtissent. La faute aux monocultures intensives de soja, d’huile de palme ou l’élevage, qui grignotent des forêts dans ces pays.

4- Les forêts replantées ne remplacent pas les forêts primaires

Dans ce cadre, il est plus juste de parler de « reboisement » plutôt que de « reforestation ». En effet en général, les politiques de reboisement visent à ne planter que quelques essences d’arbres. Il est très difficile de parvenir à la complexité et à la richesse en termes de biodiversité que représente une forêt primaire.

foret amazonienne

La forêt amazonienne ©Filipe Frazao

1 milliard d’arbres sont replantés en moyenne tous les ans. D’après la FAO, « La superficie de forêt plantée a augmenté de plus de 105 millions d’ha depuis 1990″(2)Depuis cette date, 3 à 5 millions d’hectares de forêt sont plantés chaque année.

5- La forêt naturelle perd du terrain

Un bon indicateur de la déforestation dans le monde -hors coupe de bois replanté, bois pour l’industrie… peut être la perte de forêt dite naturelle, en comparaison à la forêt plantée. Entre 2010 et 2015, la forêt naturelle a connu une perte nette de 6,5 millions d’hectares par an. Une perte importante, mais moindre que dans les années 1990, où le taux de perte moyen était de 10,6 millions d’hectares. Une maigre consolation !

6- Quel est le pays qui est le plus reboisé ?

Ce classement de la FAO va vous surprendre. Le pays qui gagne le plus de superficie forestière entre 2010 et 2015 est la Chine, avec un gain annuel net de 1.542 milliers d’hectares. Reste à voir quel type de « forêt«  replante la Chine, et si elle protège les rares forêts primaires qui lui restent.

De son côté, la France fait également partie du top 10 des pays les plus reboisés, avec un gain annuel net de 113 milliers d’hectares.

Lire page suivante : les conséquences de la déforestation dans le monde

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. En France, la forêt occupe 28 % du territoire 15 millions d’hectares de forêt en France à vocation de production de bois : croissance de la forêt en France. Pourtant, l’Aquitaine a été durement touchée par des phénomènes de déboisement et de reboisement, principalement à cause de la tempête Klaus en 2009. En Chine aussi la forêt gagne du terrain : la politique de reboisement massive menée depuis plus 25 ans porte ses fruits, notamment sur les terres menacées de désertification.

    Les forêts existantes se sont étoffées d’environ 1.200 km2 par an. Au total 54 millions d’hectares reboisés, soit quasiment la surface de la France.

Moi aussi je donne mon avis