La déforestation dans le monde en 10 données clés

Malgré la mobilisation mondiale depuis quelques décennies, la forêt continue à reculer dans le monde. Les chiffres de la déforestation sont difficiles à analyser ; en voici un bref résumé.

Rédigé par Jean-Marie, le 5 Oct 2018, à 8 h 00 min
La déforestation dans le monde en 10 données clés
Précédent
Suivant

La déforestation a des conséquences dramatiques sur plusieurs aspects : perte de la biodiversité (faune et flore), accélération du changement climatique, perte de l’habitat et du moyen de subsistance des populations…

Les conséquences de la déforestation dans le monde

La forêt est un aspirateur de gaz carbonique. Les arbres, en grandissant, absorbent du gaz carbonique et rejettent de l’oxygène : une action indispensable pour le bon fonctionnement de la planète… et l’air que l’on respire. Or la déforestation inverse ce processus, et participe à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, et au réchauffement climatique.

7 – La forêt est un puits de carbone… qui a ses limites

La biomasse forestière emmagasinait de 1990 à 2005 environ 283 Gigatonnes (Gt) de carbone, mais avec une diminution enregistrée à l’échelle mondiale de 1,1 Gt par an. Moins la forêt est dense et non touchée par l’Homme, plus elle perd ses capacités d’absorption du carbone.

7 – La déforestation est responsable de 12 à 20 % des émissions de gaz à effet de serre

Les chiffres diffèrent, mais les faits sont là : la déforestation a pour conséquence d’augmenter les émissions de GES, notamment à cause des incendies. On peut retenir le chiffre le plus récent de 12 %, cité par Greenpeace en 2016, s’appuyant sur le rapport du GIEC.

deforestation dans le monde

La déforestation due aux plantations d’huile de palme en Thailande ©Richard Whitcombe

La déforestation provoque également une modification locale du climat, avec davantage de sécheresse dans les pays touchés par la perte de leur forêt. Le climat peut augmenter jusqu’à 10°C dans les zones touchées par la déforestation ! De même, elle aggrave l’érosion et la pauvreté des terres agricoles ; elle serait également un facteur d‘augmentation des maladies infectieuses.

8 – La déforestation possède des conséquences économiques importantes

La forêt est la source de revenus d’une grande partie de la population mondiale, de façon directe ou indirecte. Pour les pays en développement, le manque à gagner économique lié à la déforestation est estimé à 10 milliards de dollars.

9- La forêt fait vivre des millions de personnes

L’activité issue de la forêt représente 600 milliards de dollars, soit 0,9 % du PIB mondial. 12,7 millions de personnes vivent de la forêt (2010 – FAO), dont 79 % en Asie. Sans pour autant faire de toutes les forêts des zones de sanctuaire, on peut faire de la gestion durable des forêts un objectif à atteindre au niveau mondial. En effet, une forêt sur pied possède bien plus de valeur économique qu’une région déforestée.

De même, il est difficile de chiffrer la perte estimée en termes de médecine. Sachant que la majorité des principes actifs des médicaments que l’on utilise, encore aujourd’hui, sont issus de la forêt, la déforestation engendre des processus de disparition irrécupérables pour certaines espèces d’arbres et de plantes. il s’agit parfois de végétaux qui n’ont même pas été recensés par la pharmacopée, ni même par les botanistes : le remède anti-cancer est peut-être déjà parti en fumée à cause de la déforestation en Amazonie

Article mis à jour et republié
Illustration bannière : Amazonie – © streetflash
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. wwww

    $

  2. Bonjour moi je trouve que la déforestation c’est pas cool alors faut tuer les gens qui brulent tout vous allez me trouver vache mais moi je trouve pas

  3. et bah de rien ma belle on se voit ce soir ramène ton postérieur pour ne pas être vulgaire

  4. vous dites « De son côté, la France fait également partie du top 10 des pays les plus reboisés, avec un gain annuel net de 113 milliers d’hectares. » reboisés par rapport à quelle période ? c’est bizarre quand on sait que dans la période 10000 ans avant notre ère, elle était recouverte de forêt!! et puis les forêts actuelles ne sont plus des forêts primaires.

  5. En France, la forêt occupe 28 % du territoire 15 millions d’hectares de forêt en France à vocation de production de bois : croissance de la forêt en France. Pourtant, l’Aquitaine a été durement touchée par des phénomènes de déboisement et de reboisement, principalement à cause de la tempête Klaus en 2009. En Chine aussi la forêt gagne du terrain : la politique de reboisement massive menée depuis plus 25 ans porte ses fruits, notamment sur les terres menacées de désertification.

    Les forêts existantes se sont étoffées d’environ 1.200 km2 par an. Au total 54 millions d’hectares reboisés, soit quasiment la surface de la France.

Moi aussi je donne mon avis