Consternation en Allemagne : le premier bison sauvage aperçu depuis 250 ans a été abattu

Les Allemands n’ont pas vu de bison sauvage sur leur territoire depuis près de 250 ans. Le 13 septembre, un spécimen a été aperçu puis abattu.

Rédigé par Maylis Choné, le 21 Sep 2017, à 11 h 10 min

Un bison sauvage aperçu en Allemagne non loin de la frontière polonaise a été abattu le 13 septembre. Et pourtant, cela faisait plus de deux siècles qu’on n’en avait pas vu dans ce pays.

Un bison sauvage abattu en Allemagne, le WWF s’indigne

Les autorités ont décidé que l’animal représentait un danger pour la population. Pour cette raison, un bison sauvage a été abattu le 13 septembre par un chasseur, mandaté par la police du pays. Un geste condamné par les associations de protection des animaux, dont World Wide Fund for nature (WWF). L’ONG compte aujourd’hui près de cinq millions de membres et oeuvre dans 100 pays pour défendre la nature au niveau mondial : protéger la biodiversité, lutter contre le changement climatique et réduire l’empreinte écologique sont leurs priorités.

Le bison d’europe (Bison bonasus) est une espèce protégée en Allemagne et dans de nombreux pays européens. Alors, pourquoi l’avoir abattu ? Le porte-parole de WWF, Chris Heinrich, a expliqué qu’ils allaient porter plainte contre le responsable ayant ordonné l’acte. En effet, l’animal qui est le plus gros mammifère terrestre d’Europe, n’est pas considéré comme dangereux pour l’homme, mais plutôt comme vulnérable.

bison d'Europe

Bison d’Europe © Marek Velechovsky

Comment le bison s’est-il trouvé là ?

Tout ce que les autorités ont su faire, c’est le tuer. (…) Lui tirer dessus est malheureusement l’expression de l’impuissance des autorités quant à ce qu’elles devraient faire lorsqu’elles se retrouvent face à un animal sauvage“, s’est encore indigné Chris Heinrich dans un entretien accordé au journal The Local.

Si l’Allemagne n’a pas vu de bison sur son territoire depuis 250 ans, comment cet animal se trouvait-il là ? Aperçu non loin de la frontière polonaise près de la rivière Oder, à quelques kilomètres de la ville de Lebus, la bête se serait vraisemblablement échappée du parc polonais Ujście Warty National Park qui compte de nombreux bisons sauvages.

Illustration bannière : Bisons d’europe en Pologne – © Piotr Krzeslak
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




6 commentaires Donnez votre avis
  1. Hélas non, c’est moins fois moins égal plus.
    Genego, voyez vous une quelconque circonstance pour ces assassins ?

  2. Dans quel monde de tarés vivons-nous, c’est affligeant!
    Un plainte doit être déposée contre la personne qui l’a abattu.
    RIP le bison.

  3. Vu les comentaires lamentables, désolé, ne faudrait-pas plutôt se poser la question de savoir quel IMBECILE a permis de tuer cette bête alors même qu’elle est protégée?
    Et d’exiger des sanctions!!!

  4. l’humain est une pure vermine qui tue tout ce qui n’est pas lui, et encore…. à mort les chiasseurs, les assassins n’ont rien à faire sur cette planète

    • Si vous tuez les assassins, vous devenez vous-même assassin !

    • Peut-être Genego mais les deux s’annulant, le geste est salvateur (moins plus moins égale plus) !

Moi aussi je donne mon avis