Laver ses vêtements grâce au soleil : utopique ou vraiment réalisable ?

Rédigé par Eva Souto, le 23 Aug 2014, à 15 h 11 min

Laver vos vêtements sans lessive et… sans machine à laver, vous y avez peut-être déjà songé dans vos divagations les plus excentriques ? Sachez que cela sera peut-être possible dans un futur proche. Zoom sur une innovation qui pourrait faire plus d’un heureux !

La lumière du soleil : l’astuce pour remplacer machine à laver et lessive ?

Linge étenduSelon de récentes études menées par la revue Materials & Interfaces, publiée par la Société américaine de chimie, il semble que des scientifiques aient mis au point un nouveau tissu capable de se nettoyer et de se déodoriser en étant tout simplement exposé à la lumière du soleil.

Ainsi, exit machine à laver, assouplissants, agents blanchissants et autre désinfectants.

Laver ses vêtements grâce au soleil : comment ça fonctionne ?

Linge suspenduGrâce à un revêtement spécifique fait de dioxyde de titane, il serait possible de profiter des propriétés photocatalytiques des rayons ultraviolets en matière de propreté.

Et pour cela, nul besoin d’attendre le soleil des mois de juillet ou d’août.

Le secret ? La capacité autonettoyante du dioxyde de titane qui, en fonction de la longueur d’onde du rayonnement solaire, serait capable de pulvériser et de débarrasser des microbes.

Laver le linge grâce au soleil : une découverte made in China

SoleilLa découverte a eu lieu en Chine. De nombreuses tentatives ont été réalisées sur des matériaux autonettoyants mais le dioxyde de titane s’est révélé être le matériau qui réagit le mieux au spectre de la lumière.

Cette recherche effectuée par les scientifiques s’est voulue d’ordre pratique : une nappe composée de ce tissu autonettoyant a été maculée d’orange puis exposée à la lumière du soleil.

picto-etoile-paragraphe Laver ses vêtements grâce au soleil : utopique ou vraiment réalisable ?Résultat : grâce à l’action du dioxyde de titan et des rayons du soleil, la tache a disparu.

L’utilisation des capacités photocatalytiques n’est pas une nouveauté

Utiliser des matériaux et revêtements bénéficiant de capacités photocatalytiques n’est pas une nouveauté totale. En effet, ce type de produits existe déjà dans le commerce.

fleche-Laver ses vêtements grâce au soleil : utopique ou vraiment réalisable ?Leur principal attrait ? Ils libèrent de l’oxygène et mangent ainsi la pollution aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur d’une pièce.

Alors, sera-t-il possible de se passer des produits ménagers demain et de rendre le futur plus écologique ? Cela vous inspire-t-il ?

La photocatalyse
La photocatalyse est souvent utilisée pour minéraliser de nombreux composés organiques en phase liquide ou gazeuse. Elle peut être employée dans le traitement de l’eau, de l’air, pour la désodorisation et aussi, comme agent antibactérien. La photocatalyse est déjà employée dans le traitement de l’air, son assainissement, sa désodorisation et peut trouver un autre champ d’action dans le domaine médical pour lutter contre les cellules infectées.

*

jeveuxtemoigner Laver ses vêtements grâce au soleil : utopique ou vraiment réalisable ?

A lire sur la même thématique :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. Le plus drôle, c’est que le soleil ne “lave” pas mais aseptise réellement… pas besoin d’un nouveau matériau! …mais il décolore 🙁 L’eau, quant à elle, seule, est à 60% détergente;

    eau + soleil?

  2. Une belle (nouvelle) saloperie de plus parmi tant d’autres sur le marché pour les plus paresseux, mais qui n’a rien a partager avec l’écologie et moins encore avec la santé? Les chinois peuvent la garder!!!
    Le dioxyde de titane a été classé le 10 mars 2006 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) parmis les cancérogène (catégorie 2 B), d’impact toxicologique pulmonaire accompagnée d’ inflammation pulmonaire chronique, d’une diminution des mécanismes de défense (antioxydants), d’une altération des cellules (au niveau d’ADN, donc on parle aussi de Génotoxicité), d’une prolifération cellulaire et de fibrose!!!
    Qu’est ce qui ne se fait pas aujourd’hui pour ce p***n de fric!!!
    Il faut comprendre que la vrai écologie doit se faire avant tout sur les méthodes de production pour commencer. Si la production d’un nouveau produit soit-disant “écologique” pollue 10 fois plus que le produit que l’on cherche a remplacer, alors je ne vois vraiment pas ou se trouve l’intéret…!

    • tout a fait d’accord avec vous ! surtout qu’ils ne parlent pas non plus des allergies possibles à ces nouveaux tissus révolutionnaires !!! ha ça pour trouver des produits toujours mieux certains sont là mais l’impact sur la terre, la pollution ou sur la santé ça, ça ne rentre jamais en ligne de compte alors que ce devrait être placé en tête de liste au contraire !!!

  3. Cancéreux mais avec des vêtements propres grâce aux nanoparticules !

  4. Ce n’est pas nouveau, une fibre autonettoyante au soleil et qui ne sent pas : ça s’appelle LA LAINE ! et c’est sans élément de type nanoparticule comme les composants à base de titane !

  5. Ce matériau ne ferait-il pas du bien à notre peau ? Car le vêtement est tout de même porté à fleur de peau. C’est pourquoi que je viens vous poser la question.

    • Les boissons de type “Tang” contiennent de l’oxyde de titane et étaient interdites en France.
      Mais ce qui me parait le plus dangereux, ce sont les fibres d’usure qui seront respirées.
      Le titane, c’est un peu comme l’aluminium qui augmente les réactions allergiques.

  6. lorsque je vois un COCORICO annonçant quelque chose présenté comme révolutionnaire, comme un grand progrès, je me méfies et je regarde derrière le miroir ! qu’est-ce que cela va provoquer en positif et en négatif ! pour ce linge qui se lave seul, je me dis “attention” ! quelle sera la nocivité sur notre peau, dans notre corps, de ce tissu traité au dioxyde de titane ? quelles seront les conséquences sur notre environnement lors de la production de celui-ci ? quelles seront les conséquences dans la nature de ces tissus qu’il faudra certainement recycler, de ces tissus qui seront parfois jetés dans la nature ?
    et puis… quelles seront les conséquences économiques ? plus de lave-linge, plus de lessive et la quirielle de petites boîtes qui fermeront et viendront alimenter le taux de chômage ! voyons, tout cela n’est pas si simple ! regardons à long terme ! Donc : MÉFIANCE !

  7. Justement aujourd’hui ou l’on voit partout que les nouvelles fibres peuvent être mauvaises pour la santé???????????????????????????
    Annie

  8. tant qu’on pollue pas c très bien

    • Il faudrait peut-être réfléchir avant d’écrire, non ???
      Le dioxyde de titane pas polluant ? Mdr

  9. Quand on nettoie le dessus d’une armoire, on constate la quantité de fibres ayant pour origine nos vêtements.
    Ce sont donc des fibres que l’on respire et que nos poumons doivent évacuer.
    Autant pour des fibres naturelles (coton, lin) ce n’est pas grave, mais avec des oxydes de titane, ça va poser plus de problèmes de santé que le gain en lessive.

    • On aura tout vu, tout entendu ! On ne sait plus quoi inventer pour faire de l’argent !
      On est déjà obligés de supporter la plupart de nos vêtements teintés avec des produits chimiques cancérigènes … et personne ne fait ni ne dit rien ! J’en suis vraiment révoltée.

      J’utilise le soleil pour les taches récalcitrantes sur du linge en coton. Il suffit d’imprégner de savon noir et d’exposer la tache au soleil pendant 1 jour ou 2. la tache s’envole…

    • Merci à poule rousse pour le truc !
      Je suis quand même surpris de l’absence de regard critique de Conso globe sur ce genre de nouvelle.
      De toute façon les chinois sont trop nombreux, alors qu’ils portent leur vêtements en dioxyde de titane et grand bien leur en fasse !

  10. Le dioxyde de titane est aussi utilisé depuis plusieurs années sur les vitres auto-nettoyantes.

Moi aussi je donne mon avis