L’association UFC-Que Choisir donne l’alerte sur 1.000 produits cosmétiques indésirables

L’association UFC-Que Choisir vient d’actualiser sa liste sur des cosmétiques aux substances jugées indésirables. Elle a d’ailleurs mis en évidence le fait que 23 produits contiennent des substances interdites, dont l’association demande le retrait immédiat.

Rédigé par Hugo Quinton, le 8 Jun 2017, à 10 h 55 min

Encore une fois, l’association UFC-Que Choisir dénonce les produits cosmétiques toxiques. Cette fois, 1.000 produits se retrouvent dans cette liste dont 23 d’entre eux contiendraient des substances interdites.

UFC-Que Choisir dévoile sa liste actualisée des cosmétiques jugés toxiques

Pour établir cette liste UFC-Que Choisir a répertorié les nombreux signalements et a effectué sa propre enquête sur certains produits de cosmétiques. Résultat, plus de 1.000 produits cosmétiques contenant des ingrédients indésirables figurent dans cette liste. Potentiellement toxiques, trompeurs, voire carrément illégaux, certains devraient disparaître du marché au plus vite.

 

Parmi cette liste des 1.000 produits, trois groupes se distinguent particulièrement :

  • Les cocktails détonants : selon UFC-Que Choisir, ces cosmétiques renferment plusieurs perturbateurs endocriniens, ce qui peut donner un effet cocktail sur votre organisme.
  • Les faux doux : ce sont les produits où il est mentionné « peau sensible », « apaisant », « hypoallergénique », mais parmi ces produits, certains contiennent un allergène des plus redoutables, la methylisothiazolinone (MIT), qui provoque des poussées d’urticaire ou d’eczéma.
  • Les illégaux : l’association a repéré 23 produits incorporant dans leurs formules des substances « rigoureusement interdites » et pourtant toujours vendues sur le marché.

L’association met à disposition de nombreux outils permettant aux consommateurs de se méfier de certains produits mis en vente. Grâce à ces outils, comme par exemple, une carte repère, des fiches explicatives sur les composants à éviter, des listes de produits qui en contiennent, les consommateurs apprennent à faire leur choix dans les rayons cosmétiques. En mars dernier, les consommateurs éclairés ont envoyé des centaines de signalements,  ce qui a permis de pointer 400 références dans la base de données d’UFC-Que Choisir.

Néanmoins, cette liste est amenée à évoluer car les fabricants sont susceptibles de reformuler leurs produits, les retirant alors des rayons pour en mettre d’autres sur le marché.

Illustration bannière © Dimitri Ma – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis