Intolérance à l’histamine : insaisissable mais bien réelle

Rédigé par Emma, le 19 Sep 2013, à 15 h 14 min

Rougeurs, démangeaisons, maux de tête, gonflement des muqueuses nasales… juste après avoir bu un verre de vin, croqué un carré de chocolat ou mangé du fromage ? Vous êtes peut-être intolérant à l’histamine. Quels sont les aliments qui la provoquent ? Qui sont les personnes à risque ? Voilà de quoi en savoir un peu plus sur cette intolérance méconnue et peu grave, mais qui peut être gênante.

Une molécule utile mais réactive

L’histamine est une molécule naturellement produite par le corps et apportée par l’alimentation. Certains aliments en contiennent plus que d’autres : les aliments fermentés (choucroute, bière, fromages, etc.) et les aliments périmés.

Quel est le rôle de l’histamine ?

histamine L’histamine un neuromédiateur, impliqué dans les phénomènes inflammatoires et allergiques et se trouve dans les poumons, le foie, les parois de l’estomac. Elle est produite en 3 endroits dans le corps :

  • par les cellules responsables de la réponse immunitaire (les globules blancs) en cas d’introduction de substances étrangères : elle est libérée en cas d’intoxication et joue alors un rôle sur la contraction des muscles lisses (favorise le vomissement), sur la constriction des bronches et sur la vasodilatation au niveau de la peau.
  • par les cellules des parois de l’estomac : elle régule les secrétions d’acide gastrique et chlorhydrique.
  • par le cerveau : elle maintient l’état de veille.

Pourquoi y a–t-il intolérance à l’histamine ?

Il y a intolérance  – on parle plutôt de pseudo-allergie alimentaire – à l’histamine quand elle est en excès dans le corps parce que celle qui est produite et celle qui est apportée par l’alimentation ne sont plus totalement détruites.

Normalement, toute cette histamine est détruite par une enzyme dédiée, la diaminoxydase. Les personnes souffrant de cette intolérance ont une activité enzymatique réduite qui ne réduit l’histamine que partiellement ou plus du tout, ce qui provoque des troubles.

Quelles personnes sont touchées ? 

symptomes histamine– L’intolérance à l’histamine touche surtout les femmes à partir de 40 ans.

– Les personnes souffrant d’une maladie inflammatoire de l’intestin ou d’une allergie alimentaire croisée ont un risque plus élevé.

– Très peu de personnes sont atteintes d’un déficit enzymatique congénital.

Autres facteurs déclencheurs d’une augmentation rapide du taux d’histamine :

  • un effort physique
  • un stress émotionnel soudain
  • des fluctuations hormonales : les femmes développent souvent des réactions allergiques avant le début de leurs règles
  • des maladies infectieuses
  • certains médicaments.

Un excès d’histamine peut être provoqué  de deux façons :

1- par des aliments qui sont eux-mêmes riches en histamine,

2- par les libérateurs d’histamine qui induisent une sécrétion d’histamine par les cellules du corps.

Les signes de l’intolérance à l’histidine  :

Ce sont des signes spécifiques de l’intoxication à l’histamine, surtout liés à son effet vasodilatateur :

  • rougeur du visgae
  • éruption cutanée,
  • oedème du visage,
  • bouffées de chaleur,
  • sensation de brûlure dans la gorge,
  • démangeaisons,
  • picotements de la peau. 

histamine-diffusionIls peuvent être accompagnés d’autres signes généraux comme : des maux de tête, des palpitations cardiaques, des étourdissements.

Enfin des symptômes secondaires, de nature gastro-intestinale, peuvent aussi apparaître : nausées, maux d’estomac, vomissements, diarrhée.

Durée des symptômes : Ils apparaissent très vite (de quelques minutes à quelques heures). Ils disparaissent spontanément en quelques heures. Ils peuvent durer plusieurs jours dans les cas les plus graves, mais c’est exceptionnel. La complication ultime est le choc anaphylactique, comme dans toute allergie, mais elle reste elle aussi exceptionnelle.

Le cas typique de l’intolérance à l’histamine :

Le gonflement des muqueuses nasales suite à la consommation de vin rouge ou de fromage.

Ces produits sont en effet très riches en histamine et contiennent beaucoup de libérateurs d’histamine. Attention donc au repas “tout fromage”, arrosé de vin rouge !

Quel est le traitement ?

– Les antihistaminiques.

– L’évitement des produits alimentaires déclencheurs.

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

39 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Faisant face à des gros problèmes d’intolérances alimentaires, qui me limitent de plus en plus, je souhaiterais si possible échanger avec Philippe qui habite en Nouvelle Calédonie, car c’est aussi mon cas.
    Merci de faire signe le cas échéant !

  2. A

  3. A

  4. bonjour, il y a 4 ans en faisant du sport, je me suis retrouvé avec de l’urticaire mais il est passé au bout de 20 minutes , ca a recommencé plusieurs fois par la suite mais un jour beau soleil température 24 degrés , une super forme je pars courir et là en arrivant a la maison impossible de garder mais vêtements , ma peau me brulait ,des picotements partout , la peau rouge vif , avec des cloques d’eau sur tout le corps et la plus de son ni d’image , je me suis retrouvé aux urgences , inconscient : rapport des médecins urticaire cholinergique avec choque anaphylactique stade 3 , une personne sur 500000 peut avoir un urticaire cholinergique a ce stade. J’ai donc vu un allergologue qui avait vu que deux personnes dont moi en 30 ans de carrière mais ne connaissait pas la solution a par Atarax qui a deux effets antihistaminique et anxiolytique donc impossible de prendre ce médicament. c’est là après plusieurs passages a l’hôpital que j’ai découvert mon problème , mon alimentation était rempli d’histamine et le fait de faire du sport était le moyen a mon corps de la libérer ce qui m ‘était celui si en alerte (urticaire ),depuis mon régime antihistaminique et la prise d’un antihistaminique la veille de faire du sport , ma vie a changé et plus de passage aux urgences , j’espère que ca continuera !!!!!

  5. Bonjour je pense être allergique à lhistamique j ai beaucoup de symptômes je suis allée voir deux allergologues il n écoute pas ce que vous dite,je n en peu plus ..qui je peu voir pour me diagnostiqué ce que j ai ?les médecins on l air de nous prendre pour des abrutis si quelqu un peu me conseiller merci

    • Bonjour je suis allergique au gluten fruits à coques et moutarde depuis un 1 mois et 4 semaines et depuis vendredi mon allergologue m a dit en plus intolérance à l histamine voilà pourquoi je faisais des oedèmes tout le temps

  6. Si je prends des médicaments qui contient de la codeïne, j’ai de crampes terriblement douleuresses. Je sais que le médicament contient de la codeïne car je ressens un goût très especial dans ma bouche. Lors de mes chirurgies, la morphine ou de sous produits de la morphine ont fait le même effet. La seule chose qui me calme, c’est le Benadryl. C’est l’étrange goût dans ma bouche qui précède les effets qui confirme la présence de codeïne dans le médicament.

  7. Bonsoir
    en effet en lisant tous ces commentaires sur la libération d’histamine , je dirais plutot la dégrannulation des celules centinelles de notre système immunitaire qui se nomment les ” mastocytes ” je vous dirige sur le site d’une association créer à cette maladie ” d’activation mastocytaire idiopatique ” qui se trouve au CHU de Grenoble , AFSAM. Vous pourrez vous reconnaitre , apprendre et vous adhérer afin de pouvoir si vous le désirez consulter sur place et enfin avoir un traitement adéquoit , comme moi . il existe aussi un flyer à imprimer, afin que lorsque vous êtes en difficulté lors d’une hospitalisation ou autre vous ne pouvez dire ce que vous avez ,celui ci explique votre mal et bien sur et surtout cela mettra en garde les médecins sur la prise de médicaments à donner ou prescrire activants la libération de l’histamine comme les AINS anti inflamatoires , la cortisone , les antibiotiques ( certain) ect…Jocelyne 😉

    • bjr veuillez me communiquer le lien , en ce moment je souffre enormement des allergies dues a la liberation de l’histamine merci

  8. Bonsoir à tous et à toutes, cet article est très bien écrit, cela faisait 5 ans que nous ne trouvions pas ce que j’avais on avait d’abord cru à de l’asthme et on a enfin trouvé ce que je faisais, de l’urticaire chronique profond je fais des angio-œdèmes et j’ai des maux d’intestins avec des gonflements aux yeux et aux lèvres je dors toute la journée avec la réaction..
    Attention s’il y a des gens dans le même cas évitez le Medrol ( cortisone )
    ça empire la situation
    Bonne soirée à vous

  9. Salut 🙂

    S’il vous plaît excuser mon mauvais français. Je suis de l’Allemagne et un étudiant de ingénierie du logiciel. J’ai programmé une application pour les personnes souffrant d’intolérances alimentaires.

    Vous pouvez les télécharger gratuitement. Il ya un site à ce sujet ici: http://all-i-can-eat.com
    Ou directement pour Android ici:
    https://play.google.com/store/apps/details?id=info.cr3ative.allicaneat

    Et pour iOS ici:
    https://itunes.apple.com/fr/app/all-i-can-eat-food-intolerance/id963223272?mt=8

    Je serais heureux si vous aimez l’application et si la peut vous aider 🙂

  10. idem …je découvre une réaction a l histamine ..,
    qui se traduit surtout par une fatigue anormal ..envie de fermer les yeux …pas le courage d avancer …et une fatigue mentale …je dirais confusions. brouillard !! impossible de faire travailler ma tête …même un simple appel téléphonique me semble insurmontable , alors qu en général ce n est absolument pas un problème .
    ainsi que gonflement visage et corps … visage bouffie ….dégrafer tout ceinture st gorge….
    et comme par hasard quand je fais le bilans de mes repas je retrouve toujours une accumulation d histamine
    galère total …

    • bjr je vous serai reconnaissante de me communiquer le lien psur mon portable si possible O55OO2267O merci

  11. je ne savait pas ce que j avait ,,mon médecin vient de me prescrire un médicament qui contient de la vitamine d et calcium,,depuis deux jours j ai commencé a les prendre ,j ai mal au foi et douleurs abdominales,,j ai les memes malaises quand le mange des oeufs et des bananes symptomes chaleurs gonflements nasale,,douleur a l abdmen palpitation et hyperventilation ,,, qu en penser vous je souffrirais depuis quelque année de histamine,

  12. Bonsoir,
    Voilà plus de 25 ans que je suis constamment avec le nez qui coule, des démangeaisons et une énorme fatigue.Bien évidemment, tests allergiques négatifs.J’ai essayé diverses méthodes, ostéopathie, homéopathie, métamédecine, et j’en passe…mais par hasard je viens de comprendre que certains aliments pouvaient générer de l histamine, jamais un médecin a soulevé le problème.Existe t-il des test allergiques pour ce problème?
    Je vais me mettre moi-même au régime.Si quelqu ‘un se reconnaît dans cette longue lutte contre les rhinites chroniques, avec plaisir je veux bien recevoir de l’aide…
    Merci.

    • bonjour
      voila moi j’ai eu la même chose que toi il ya une vingtaine d’année toujours le nez qui coule, les yeux qui pleurai et finalement on a trouvé c’est mon docteur homéopathie ma tres bien soigné. debut mars tous les ans je fais un traitement pour le pollen allergie.

      depuis je n’ai plus eu le nez qui coule moi je croyais c etait le rhum a lepoque. ilya 10 ans j’ai fais une allergie aux fraises
      cetait le latex donx dans certain fruit ilya du latex il fallait faire un regime triste pendant 1 moi suprimer tous le fruits roug
      et le kiwi le chocolat gruyere jai eu des comprime a prendre des cremes a passer sur la peau ilya 20ans jai fais cette allergie aujourdhui il me revien des plaques sur le sjambes et les bras il faut je fase un regime pauvre en histamine pendant 1 moi et rebelote voila je pense dans les aliments que nous mangeons notre corps ne suporte plus.je te conseille deje de voir un homeopathe. tu verras il te soignera deja tes rhinites .fais des bilans sanguins. tu me donneras ta reponse.

    • Merci pour ton message d’encouragement mais j’ai essayé l homéopathie sans succès.Je vais me motiver pour un régime en supprimant les aliments qui contiennent de l histamine, je te tiens au courant des résultats.
      Bon courage à toi aussi.

    • environ trois mois après une chimio, huit mois de traitement pour une leucémie
      Je me suis retrouvé avec une inflammation chronique des muqueuses.
      Et des sécrétions qui me tomber dans les poumons je vie un véritable enfer.
      J’ai tout de suite pensé à une allergie environnemental, pollution, pollen
      Aucun médecin n’était capable de me diagnostiquer, ou pour me dire que je faisait des remontées gastriques.
      Ils se sont déclaré tous incompétents pour mon problème, surtout que je leur disait avoir contacté, une candidose chronique(candida albican)
      Dernièrement un médecin m’a dit que je faisais une allergie à l’histamine.
      J’habite en Nouvelle-Calédonie, j’ai l’impression que les médecins français ne sont pas trop au fait,contrairement aux Américains, et anglo-saxons, qui ont un type de population obèse,
      Les américains disent que le candidat est la maladie du XXIe siècle et que plus de 80 % de la population mondiale en souffrent, Moi je suis immunodépressif
      Je vais partir la semaine prochaine en Australie pour faire une batterie de tests
      Pour le candida albican, et l,histamine. Ils ont tous les deux les mêmes intolérance
      Aux mêmes aliments, surtout le sucre la Graisse, les levures
      Je vous conseille de vous documenter sur le candidat Albican

  13. Ceux qui ont des problèmes de ce genres sont les intolérants au gluten qui produit des inflammations sur les intestins et limite la production d’enzymes spécifiques qui détruisent l’histamine , donc régime sans blé !

  14. On en apprend…..merci à tous !

  15. Bonjour

    après des années de souffrance en particulier à cette époque de l’année Migraines maux de vente avec vomissement ou nausée, grande fatigue, je crois enfin détenir le coupable : la tomate. Et c’est presque par hasard, la veille je n’avais mangé le soir que des tomates en salade. Dans la nuit la réaction fut très violente douleur dans le bas du ventre qui irrigue le long de la cuisse avec des nausées. Enorme fatigue le matin, tête dans un étau. Repensant à ce que j’avais mangé la veille, je vais sur le net et là je vois que nous pouvons être intolérant à la tomate. Or c’est mon agrume préféré et l’été j’en mange en quantité importante. Or très souvent mi août, début septembre je tombe malade cela ressemble à une gastro qui s’éternise avec perte de poids. Je mettais cela sur le compte de la chaleur mais il est bien possible que ce soit la tomate ! a suivre…

  16. Bonjour,
    Je pense également avoir une intolérance à l’histamine. En tout cas dès que je suis un régime strict (poulet / bœuf / riz / pommes de terre / mais / pommes…cela va mieux. Bonjour la déprime. Surtout que, sur Paris, aucun médecin ne me croit et ne se donne la peine d’approfondir.

    Savez vous si il existe un test pour détecter cette maladie?
    J’essaye en parallèle vitamine B6, probiotiques,enzyme DAO (médicament qui vient d’autriche). Aucune amélioration. D’autres idées?

    Merci de votre aide!!

    • Bonsoir,

      Je me demande aussi si je n’y serais pas allergique. J’ai vu qu’il y a aussi la vitamine C et l’acide cromoglicique (contenue dans du collyre) qui diminuent et empêchent un taux important d’histamine dans le corps.

      Bon courage

    • 15 09 2014 mon dr m’a envoyé chez un allerguologue et mes rougeurs et bouffées de chaleur en fin d’après midi sont le résultat de l’intolérance à l’histamine c’est à moi d’équilibrer ma journée de repas en aliments que j’adore et très riche en histamine je suis en ce moment en train de faire des recherche sur internet et j’ai des analyses de sang à faire et l’allerguologue m’a donné un dédoc en cas de grosses crises

    • Bonjour,
      Un conseil, allez voir un Etiopathe.
      Bonne journée.

    • Bonsoir,
      Essayer la menthe poivrée

    • patricia: qu’elle est la dédoc dont tu parles et quelle rapport sanguin je devrais demander à mon médecin?

      je suis du Québec et je n’ai aucune ressource… moi et mes 2 bébés de moins de 3 ans ont une intolérance à l’Histamine et je suis sans ressource

      svp m’écrire sur mon courriel bianka_mc@hotmail.com
      Merci beaucoup

  17. Bonjour à tous,
    Pour moi ca fait bientôt 3 ans qu’à force de tâtonnements et enfin une allergologue qui m’a prise au sérieux j’ai découvert mon intolérance à l’histamine. Mon alimentation je commence à bien la maitriser par contre le stress physique et psychique je ne maîtrise pas encore très bien

  18. Depuis que j ai subi l ablation de la vesicule j ai mal au ventre à à moindre voitures ingéré .J ai. L impression que mon estomac c est agrandi.Qui peu repondre.

  19. Histamine : j’ai entendu ce mot en vacances, après une enième réaction allergique. Maintenant je peux mettre un nom sur les “allergies” diverses dont je souffrais. Pour l’instant, je réagis à beaucoup d’aliments et de façon diverses. Comme d’autres, j’ai connu l’air dubitatif de certains médecins devant l’explication de douleurs gastriques dues au chocolat et au vin, on attribuait même cela à des problèmes psycho-somatiques.
    Depuis que j’évite les aliments libérateurs ou simplement qui contiennent de l’histamine et ça marche ! mais c’est très lourd et déprimant. Il est temps que les médecins connaissent mieux cette intolérance car on se sent vraiment isolés et démunis

    • Bjr,étant moi même aussi intolérante a l histamine,je me retrouve trllrment ds ton témoignage!ces intolérances dont pour moi degrnue un fardeau,le moindre écart alimentaire,la fatigue et le stress rigoureux quasi quotidien ne m aide malheureusement plus a avancé positivement actuellement!je fais des chocs avec gonflement de la gorge,rougeur extrême haut du corp,palpitations terrible.c est usant et si pénible!j espere comme toi qu une avancée sera de mise rapidement sur cette intolérance car au quotidien c est devenu un fardeau!courage a vous

  20. Je confirme que lorsque j’ai de l’eczema, la seule chose qui le fasse partir durablement est un régime faible en histamine et sans laitages.
    On ne le dit pas assez souvent, mais les personnes souffrant d’eczema devraient essayer.
    De même, en cas d’alimentation très riche en histamine (surtout fromage et charcuterie) pendant une période prolongée, j’ai une crise d’eczema qui pointe le bout de son nez. Il m’a fallu longtemps avant de trouver la solution alimentaire, pourtant si simple.

    • Tout à fait, je ne prends plus de laitages (à part du beurre) et mes poussés ont énormément diminuée….j’ai fait de nombreux tests de moi-même pour en arriver à savoir que c’était un facteur aggravant.Les médecins trouvent cela ridicule mais ça ce voit qu’ils n’ont pas notre problème pour réagir ainsi.

    • Regarder du côté du candida albican

  21. Bonjour,

    Je suis heureux d’enfin mettre un nom sur une gêne que j’ai et qui s’accroît depuis 4 ans.

    Ce qui est le plus génant dans mon cas c’est que ce phénomène ne se produit que de temps en temps, et que seuls certain aliments sont systématiquement la cause du problème.
    Si je prend du vin alors j’ai le problème mais si je prend un yaourt alors cela depend de la marque du yaourt et c’est pareille pour les jus de fruit; un jus d’orange XX ne passera pas et un autre d’une autre marque passera.

    Tu parle de traitement Claude mais faut il encore savoir ce que j’ai car je ne parle pas de la liste d’examens que j’ai fais avec toujours le même airs dubitatifs des médecins.

    A la lecture de l’article il ne semble pas que j’ai exactement ce problème. Le vin m’affecte mais pas la tomate, pourquoi?

    En tout cas Bravo pour cet article.

  22. Bon article Bravo pour le site !

  23. J’ai connu ces difficultés. Il devient difficile de se nourir sans un traitement. je réagissais particulierement aux tomates..Depuis 2 mois , plus rien. J’ai ete traite par la medecine chinoise…sans etre sure que cela soit pour cette raison que les boutons ont disparus.

    • Bonjour Claude,
      Vous pouvez essayer la tisane d’ortie. Vous commandez d’abord 100g d’ortie piquante séchée en pharmacie, une cuillère par tasse à infuser 10 minutes. Mini 3 tasses par jour. Et vous en rachetez si ça vous convient! Pour moi, plus de medocs!

    • Bonjour,

      je suis également intolérant à l’histamine. Est ce que ton traitement par la Médecine Chinoise a été efficace à long terme ? Et pourrais tu me donner les coordonnées de ton praticien en Médecine Chinoise stp ?
      Merci

Moi aussi je donne mon avis