Animaux : une première interdiction de la fourrure aux Etats-Unis

Rédigé par Alan, le 22 Oct 2013, à 16 h 28 min

Le combat contre l’utilisation de fourrure animale est long et compliqué, mais les opposants peuvent se réjouir d’une petite victoire. Une ville californienne vient d’interdire la fourrure.

Fourrure animale interdite à WeHo

Ce n’est qu’une anecdote mais elle est symbolique. West Hollywood, plus connue sous son petit nom WeHo, est une ville californienne où se trouve le siège du Conseil de l’information sur la fourrure aux Etats-Unis (The Fur Information Council of America). C’est désormais également la première ville à interdire la fourrure aux Etats-Unis.

Aux Etats-Unis, comme un peu partout dans le monde, on trouve en effet des fermes à fourrure. Le principe est le même que pour l’élevage agro-alimentaire, à la différence que le but final est de récupérer la peau des animaux pour en faire des vêtements, ou des ornements.

Non à la cruauté animale

lapin-fourrure-herbe-jardin-02Les militants considèrent que ce type de massacre est totalement inutile, compte tenu du fait que les matières non animales peuvent être chaudes et confortables sans faire le moindre mal aux animaux. Ils ont eu raison à WeHo.

Les fermes à fourrure y sont bien entendu interdites, mais également la vente de fourrure, ou de produits comportant de la fourrure. Le vendeur contrevenant s’expose à une amende allant jusqu’à $800 (presque 600€).

Les vendeurs locaux ne le voient pas tous comme une contrainte, certains accueillant la mesure positivement, tel David Malvaney, cofondateur de laChurch Boutique, pour qui « Nous avons réalisé qu’il y a beaucoup d’autres tissus et de fibres qui peuvent facilement remplacer la vraie fourrure. Nous pensons que le désir de la vraie fourrure va diminuer au fil du temps, et que les gens prennent de plus en plus conscience des méthodes à laquelle les animaux sont soumis, et je crois que plusieurs autres villes vont adopter cette interdiction. »

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est une bonne chose; d’autres villes feront pareils, peut-être.

  2. Il faut à tout prix interdire la mort de ces pauvres animaux s’en défensent et qui ne demandent qu’à vivrent, pour ces « BELLES DAMES » elles peuvent acheter de la fausse fourrure cela est aussi esthétique.

    • Alan

      Que je sache, de « beaux messieurs » utilisent aussi de la fourrure. Par contre, d’accord avec vous sur la fausse fourrure, même si certains considèrent que cela encourage la mode de la fourrure.

  3. bonjour,c’est affreux il faut créer une petition

  4. Des progrès mais il y a encore du boulot concernant la souffrance animale!

  5. il faudrait que tous les pays du monde puisse aussi interdire la vente de la fourrure afin que les pauvres animaux torturés puissent enfin vivre en paix !

  6. Est-ce que cela vous tenterait de porter un vêtement en peau humaine ?
    Moi non, pas plis que celles des animaux !

  7. Enfin, enfin une ville qui interdit le terrible commerce de la fourrure!!!!

    Il faut que cela soit interdit dans le monde entier, les animaux pour la fourrure sont d’abord trapés avec d’atroces pièges o£ù ils peuvent agoniser pendant des jours, puis ensuite eletrocutés, enfermés dans des cages minuscules où ils se mutilent, en Chine ils sont dépecés vivant!!!

    Il faut interdire l’industrie de la fourrure également en Europe, nous européens révoltons nous contre cette atroce industrie!

    Il y a actuellement le projet européen STOP VIVISECTION pour abolir les tests sur les animaux en Europe, signez ce projet, les tests sur les animaux sont inefficaces dangereux et cruels!!!

    IL manque plus que 24 000 signatures signez je vous en prie: http://www.stopvivisection.eu/fr

Moi aussi je donne mon avis