’60 millions de consommateurs’ épingle 86 produits d’hygiène et cosmétique

Comment choisir une crème hydratante, un gel douche ou un dentifrice qui contienne le moins de substances à risque possible et soit le moins nocif pour l’environnement ? Le magazine « 60 millions de consommateurs » a entrepris d’évaluer des produits cosmétiques, et les premiers résultats viennent d’être publiés.

Rédigé par Anton Kunin, le 28 Aug 2020, à 12 h 31 min

Si aucun des produits cosmétiques disponibles dans le commerce n’est immédiatement dangereux, il y en a qui ont une composition plus vertueuse que d’autres.

Des ingrédients problématiques dans certains produits cosmétiques

Et si, à l’instar du Nutri-Score, utilisé pour les aliments, on pouvait tout aussi facilement connaître l’impact négatif éventuel sur notre santé des produits cosmétiques ? C’est précisément cela qu’ambitionne de faire l’Institut national de la consommation (qui édite le magazine « 60 millions de consommateurs ») avec le « Cosméto’Score, » le système de notation qu’il a élaboré(1).

Cosmétique bio, comment choisir ?

Dans le dernier numéro de « 60 millions de consommateurs, » l’Institut national de la consommation fournit les résultats pour une première salve de 86 produits cosmétiques. Et il se trouve que tous les produits ne sont pas vertueux. Certaines crèmes hydratantes et gels douche contiennent de la coumarine et du lilial, deux substances cancérogènes et toxiques pour la reproduction. La plupart des dentifrices contiennent du dioxyde de titane et de la silice hydratée, deux ingrédients susceptibles de contenir des nanoparticules cancérogènes.

Bientôt un « Cosméto’Score » disponible sur tous les smartphones

L’association de défense des consommateurs met en garde contre la composition de certains gels douche – © Eclipse Production

Il se trouve que ni la marque ni le prix ne constituent un indicateur fiable de l’innocuité d’un produit cosmétique. L’analyse menée par l’Institut national de la consommation atteste de la présence d’ingrédients problématiques tant dans une crème hydratante de luxe que dans une crème de douche d’une marque du quotidien disponible dans la grande distribution.

L’Institut national de la consommation travaille actuellement sur le développement d’une application qui s’appellera « Mon assistant conso ». Le « Cosméto’Score » y sera intégré, permettant de connaître le score (sur une échelle de A à E) de l’ensemble des produits qui auront été évalués. La liste de ces produits devrait bien entendu s’étendre dans les mois qui viennent.

Illustration bannière : Ingrédients produits d’hygiène – © Natalia Riabchenko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis