L’huile de friture bientôt légale pour rouler à la place du diesel ?

L’huile de friture peut être utilisée pour rouler avec des voitures diesel, surtout anciennes. Une pratique légale dans plusieurs pays européens, mais pas en France. Un amendement écologiste vise à changer les règles.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 21 Jul 2022, à 10 h 13 min
L’huile de friture bientôt légale pour rouler à la place du diesel ?
Précédent
Suivant

La pratique est courante bien qu’elle soit interdite en France : utiliser de l’huile de friture usagée pour remplacer tout ou partie du carburant. De quoi faire des économies et même réduire la pollution, et une potentielle solution pour protéger le pouvoir d’achat des Français. D’ailleurs, un amendement au projet de loi sur le pouvoir d’achat prévoit de rendre cette pratique totalement légale…

De l’huile de friture dans les moteurs diesel français

Julien Bayou, député écologiste, est à l’origine de l’amendement qui pourrait enfin rendre légal le fait de rouler avec de l’huile de friture en France. Car si la pratique est connue, dans l’Hexagone elle est considérée comme une fraude aux carburants. Donner un cadre légal à cette pratique permettrait donc de la généraliser, mais aussi de protéger les automobilistes qui l’utilisent déjà.

Surtout, et c’est l’avantage principal, l’huile de friture coûte moins cher que le diesel. Julien Bayou reprend l’argumentaire des défenseurs de la pratique : l’huile de friture peut être mélangée au diesel jusqu’à 30 % (et même remplacer complètement le carburant avec des modifications du moteur). Des économies d’échelle, surtout pour les gros rouleurs, et un recyclage bon pour la planète : l’huile de friture, qu’il est possible de transformer en carburant à 80 % (8 litres de carburant pour 10 litres d’huile) émet moins de CO2 que le gasoil.

Utilisation des biocarburants issus d’huiles végétales usagées pour les automobiles – Que dit la législation ?

En France, l’utilisation des huiles végétales pures (HVP) et des huiles alimentaires usagées (HAU) comme carburants n’est pas autorisée en règle générale. En effet, l’arrêté du 22 décembre 1978 modifié, qui fixe la liste des carburants autorisés, ne reprend pas ces produits. On ne peut mettre dans un véhicules uniquement les carburants homologués et listés dans le code des douanes.

Automobile du futur  : bientôt un carburant à hydrogène aux airs de dentifrice ?

Une utilité surtout pour les vieux diesels

La pratique n’a pas que des avantages : sur les moteurs de nouvelle génération, plus complexes, utiliser l’huile de friture est plus compliqué, bien que ce ne soit pas impossible. Mais ce sont surtout les moteurs diesel anciens, des années 80-90, qui supportent particulièrement bien l’huile de friture. Et ils sont aussi les plus polluants et les plus visés par les restrictions de circulation dans les agglomérations.

Bon à savoir – Le diesel émet des oxydes d’azote et des benzopyrènes, particules fines cancérigènes, causes d’allergies et autres maladies respiratoires

La France est par ailleurs en retard sur ce sujet : en Europe, plusieurs pays proposent déjà un carburant à base d’huile de friture mélangé à des huiles végétales : le « diesel bleu ». S’il n’est pas forcément moins cher, il a un avantage considérable  : des émissions de CO2 réduites de 90 %, des émissions de particules fines réduites de 85 % et même zéro émission d’oxydes d’azote.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. super ! au lieu de donner à manger à ceux qui en manquent, raser, tournesols, betteraves, blés pour notre biocarburant (bio ???) et enfin lorsque l’huile de friture aura bien encrassé votre moteur et qu’il sera mieux de changer de véhicule que de moteur, ou encore faire des changement sur son moteur, toujours consommer au détriment des autres ! dites les marques automobiles, faut passer au moteur à eau, c’est le moment ! non ??

Moi aussi je donne mon avis