Les bons usages de l’huile de cuisson usagée

Que faire de son huile de cuisson une fois qu’elle est usagée ? Malheureusement, il n’existe pas de solution miracle. Évitez simplement de la jeter dans les canalisations.

Rédigé par Jean-Marie, le 23 Nov 2019, à 14 h 40 min

Après avoir réalisé votre friture, il vous reste sur les bras une quantité importante d’huile de cuisson usagée. Qu’en faire ? On reste souvent démunis face à ce déchet peu commode.

Jeter l’huile de cuisson : que faire et ne pas faire

Les huiles alimentaires sont des déchets particuliers. Toutefois, il n’existe pas de système de collecte unifié pour l’huile de cuisson des ménages. Et, la filière continue encore de s’organiser pour les professionnels…

On produit environ quatre litres d’huile de cuisson par an et par personne.

Interdiction de jeter l’huile de friture dans l’évier

Il ne faut surtout pas jeter votre huile de cuisson usagée dans l’évier. En effet, en refroidissant, les huiles vont se figer au contact de l’eau, ce qui pourrait boucher vos canalisations.

En outre, elles diminuent la capacité de traitement des stations d’épuration : elles asphyxient les bactéries chargées d’épurer les eaux en formant une pellicule grasse qui empêche l’oxygène de l’air de pénétrer dans l’eau.

Un litre d’huile suffit pour former une pellicule de 1.000 m².

Jeter l’huile à la poubelle

huile decuisson usagée

Logo en déchetterie

L’Ademe recommande d’amener son huile de cuisson usagée à la déchetterie où elle sera traitée et sûrement incinérée.

Appelez la mairie car certaines communes mettent en place un système de récupération de l’huile usagée des ménages, une ou deux fois par an.

Pensez aussi à demander à un restaurateur s’il peut récupérer vos vieilles huiles de cuisson pour les recycler avec les siennes.

Ne versez pas vos huiles usagées dans le compost, surtout si elles ont servi à cuire des produits d’origine animale. L’huile dans le compost peut ralentir le processus de décomposition en réduisant la circulation de l’air. De plus, elle peut attirer des rongeurs.

Si vous êtes un petit consommateur d’huile, vous pouvez aussi la jeter dans les ordures ménagères, dans un récipient bien fermé. II ne s’agit pas d’une solution idéale pour retraiter ses déchets mais cela évitera au moins la contamination de l’eau.

Pour ignorer ce casse-tête, on peut éviter de produire de trop grosses quantités d’huile, en réduisant les fritures, en réutilisant votre huile de cuisson plusieurs fois (en la filtrant bien après chaque usage, on peut l’utiliser pour un maximum de dix cuissons avant d’être irrémédiablement détériorée), ou encore en ayant recours à une friteuse qui utilise peu d’huile.

Et la bouteille d’huile ?

Auparavant non recyclables, les bouteilles d’huile vides sont à présent à jeter avec les déchets plastiques recyclables.

De manière générale, privilégiez les grands contenants, comme les bidons d’huile d’olive ou le vrac dans les magasins spécialisés, à transvaser dans une jolie bouteille en verre. En plus de réduire vos déchets, vous ferez des économies.

Recycler son huile de friture usagée

Et si on récupérait son huile de cuisson pour en faire… du savon ou de la lumière ?

Recycler son huile pour faire du savon ou de la lessive

Le savon est en effet traditionnellement réalisé à partir d’huile végétale. La récupération d’huile de cuisson permet aussi de réaliser du détergent, idéal pour le lavage des sols ou des vêtements.

Pour faire un détergent, réunir :

  • 1 litre d’huile de cuisson usagée
  • 200 grammes de soude caustique
  • 10 litres d’eau
  • 100 grammes d’huile essentielle de lavande

Verser la moitié de l’eau dans un grand contenant, y diluer la soude avec précaution. Ajouter ensuite l’huile de cuisson puis l’huile essentielle tout en remuant. Laisser reposer une journée. Le lendemain, ajouter l’eau restante et continuer à tourner, puis laisser reposer à nouveau. Recommencer pendant 5 jours.

Recycler son huile pour faire des bougies

Il suffit de déposer une mèche en coton retenue par un fil de fer dans un pot en verre, puis d’y verser de l’huile usagée, préalablement filtrée avec un linge, additionnée de quelques gouttes d’huile essentielle.

Pour les professionnels : recycler est une obligation

170 millions de litres d’huile de cuisson sont consommées dans la restauration privée et alimentaire. Ce qui en fait une quantité importante à valoriser ou à recycler !

En tant que bio déchets non dangereux au sens du code de l’environnement, toutes les huiles alimentaires usagées d’origine végétale doivent être collectées et recyclées par des entreprises agréées. Il est strictement interdit de les verser avec les eaux usées, ou de les mélanger avec d’autres déchets. C’est le sens du code de l’environnement (livre V, titre IV) et du code de la santé publique (livre III, titre III) depuis 2012.

huile de cuisson

Les professionnels ont l’obligation de faire recycler leurs huiles de cuisson usagées © Kondor83

Les professionnels doivent pouvoir justifier que leurs huiles de cuisson usagées ont été collectées pour valorisation par un spécialiste agréé (Oleovia, Suez Organique, Efor-recyclage…). À défaut, ils sont passibles de lourdes amendes voire de peines de prison.

Lire page suivante : recycler l’huile comme biocarburant

Illustration bannière : Que faire de l’huile de friture après usage ? – © ben bryant

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

60 commentaires Donnez votre avis
  1. j’ai un thème a propre ça si vous pouvez m’aider svp ?
    Comment traiter et épurer les huile de friture et la valorisation de ces huiles

  2. je suis un collecteur de huile je besoin de vos aide pour connais le bon fournisseur pour vendre

  3. Bonjour,
    Pour ma part, je n’ai pas d’huile à recycler, car pour les frites, j’ai la nouvelle friteuse.Et c’est génial.
    Par contre, je me demande comment solidifier de l’huile non usagée, car l’hiver, je nourrit les oiseaux et comme je n’aime pas utiliser de la margarine, car elle contient de l’huile de palme et je suis contre.
    Car, même si il y en a dîtes bio, cela inclut déforestation et mise à mort des animaux, car leur habitat est détruit.
    Donc, je me demande comment durcir l’huile pour pouvoir faire mon mélange de nourriture pour mes oiseaux
    Merci de vos éventuelles réponses

  4. Pourquoi dans d’autres pays d’Europe les huiles de fritures végétales sont récupérées et recyclées et qu’en France cela ne se fait pas !!! Que fait donc l’Europe !!!! et là je ne parle que des huiles !!! mais combien d’autres choses sont faites ailleurs et nous nous sommes la roue de secours de la charrette ? Ainsi que pour les transports en commun que l’on réduit , je parle de la SNCF qui veut fermer des lignes qui soit disant non rentables , alors qu’à certaines heures les trains sont bondés !!! Ne parlé pas de pollution , car si des lignes ferment les gens devront prendre leurs véhicules , bonjour la pollution !!!!je pense que l’on marche sur la tête !!!!!!!!!!!

    • Bonjour,

      Ca se fait en France aussi….

      Professionnel ? = ECOGRAS ou encore OLEVIA qui te rachète ton huile.

      Particulier ? = Suffit de la mettre dans un bidon que tu aurais jeter et l’amener en déchetterie pour qu’elle soit recycler.

      Faut se renseigner avant de râler !

  5. Je n’ai jamais d’huile à recycler.En fait, je ne fais pas beaucoup de fritures mais ne me sers de cette matière grasse qu’une seule fois, la filtre éventuellement (ce qui ne me laisse, au maximum et très rarement, qu’une cuillerée à soupe de résidu), la conserve au frais et la réutilise systématiquement pour tous les plats en réclamant (faire revenir divers ingrédients : oignons, etc.) Souvent 1 à 2 cuillères à soupe suffisent d’ailleurs. Je fais ainsi depuis très longtemps et cela ne me coûte pas plus cher que d’utiliser plusieurs fois la même huile pour la friture. Mes fritures sont toujours excellentes et, en ce qui me concerne, j’ai résolu le problème.

  6. moi je recycle mes huiles usagées pour en faire du savon! Eh oui: on filtre, on ajoute de la lessive de soude, une fois durcit, on refond avec la méthode de relargage et on obtient une espèce de « semoule » de savon, qui va servir pour fabriquer de la lessive ou de liquide vaisselle maison. Encore plus écolo ( et écono!) puisqu’on touche également d’autres produits au pouvoir polluant qu’on remplace en même temps qu’on recycle les huiles usagées!

    • Bonjour ophélie, je trouve votre idée très intéressante, je dois effectuer une expérience pour un cours de chimie et j’aimerais exploiter votre idée. Serait-ce possible d’en parler par email?

      Merci de votre réponse

    • Pourriez vous m’expliquer la méthode relargage? Je collecte mes vieilles huiles pendant un an puis je vais tout déposer en decheterie. Mais ça en fait des bidons!je suis très écolo,économe, et recyclage. J’aimerais te tenter l’expérience. Merci pour linfo et votre réponse.

    • C’est très intéressant ce que vous dites mais ce serait encore mieux de pouvoir avoir les recettes pour faire tout cela ! Je suis également comme Cathy je ne sais pas du tout ce qu’est la méthode relargage . Pouvez-vous nous indiquer un site qui nous expliquerait tout ça, en détail ?! Merci

    • Bonjour ophélie, je trouve votre idée très intéressante, j’aimerais exploiter votre idée. Serait-ce possible de m’explique en détail

  7. c ‘est une honte! tous ça pour le business du petrole

    • Tout à fait d’accord avec vous Gaillet !!!!!!

  8. Livraison d’huile de friture carburant à 0.85€/l, prête à l’emploi pour rouler. Ci dessous le lien, pratique et pas cher:
    cookingoilpower.com

  9. encore faut-il avoir une cheminée !…. en appart au 11 ème, on balance par la fenêtre ?

  10. En est-il de même pour les huiles végétales des boites de sardines ou thon: récupération et mise en déchetterie?

  11. bon, s’est pas le tout mais j’en fais quoi de mon litre de végétaline ?
    la plupart des gens le balance dans les toilettes en sachant ou pas que ça peut boucher les canalisations mais aller porter tout ça en déchèterie est encore une contrainte que tout le monde n’est pas prêt de mettre en pratique d’autant plus que l’on est meme pas sure que la déchèterie du coin accepte de la prendre et aussi de ce qu’elle va en faire …

    autrement dit écologie pratique sinon rien …

  12. Il existe aussi des collecteurs d’huiles de friture usagées, comme le réseau Mister COLLECT, qui collecte et rachète les huiles aux restaurateurs pour éviter qu’elles soient déversées dans les égoûts et polluent.
    Ces huiles et graisses alimentaires usagées sont ensuite valorisées et notamment par la méthanisation agricole.
    tout le monde est gagnant avec ce principe et surtout le collecteur est à proximité et donc ne parcourt pas des centaines de kilomètres avec un camion qui pollue…pour venir chercher des huiles. Attention, la profession est réglementée et les producteurs de déchets doivent confier leurs huiles usagées uniquement à des professionnels comme Mister COLLECT et autres.

  13. Je stocke l’huile comestible au cour de l’année et je l’utilise comme allume feu dans la cheminée l’hiver, c’est moins polluant que les allumes feux du commerce qui sont à base de pétrole.

    • excellente idée d’utiliser l’huile pour allumer la cheminée

    • génial merci du tuyau que j’ai vu par ailleurs, ça me va! Comment faire, juste un peu d’huile sur le petit bois et hop hop?

Moi aussi je donne mon avis