En Gascogne, la grue cendrée est sur le départ

Rédigé par Vincent, le 13 Jan 2014, à 11 h 12 min

La grue cendrée sous observation

En décembre 2013, 17 551 grues étaient à Arjuzanx.

grues cendrées dans le

Les grues cendrées apprécient particulièrement le climat humide des landes à cette époque de l’année

L’observation douce de ces animaux est organisée, lors de multiples sorties et week-end organisés jusqu’en février 2014 par la Chambre d’Agriculture, le Conseil Général de Landes, la LPO Aquitaine (ligue protectrice des oiseaux), la fédération des chasseurs des Landes, le parc naturel régional des Landes de Gascogne, les réserves d’Arjuzanx et de l’étang de Cousseau, regroupés sous l’égide de Grus-Gascogna.

Observation de grues cendrées sur le site de Captieux

Observation de grues cendrées sur le site de Captieux

L’observation organisée de ces animaux est un moyen efficace de sensibiliser le public à la connaissance de l’espèce et des phénomènes de migration.

Ainsi, de quelques heures au lever ou au coucher des grues, à une journée complète ou un week-end entier en compagnie d’ornithologues, plusieurs formes d’écotourisme sont proposées.

Différenciation des adultes et des jeunes, alimentation des oiseaux, description de leurs comportements… en famille ou entre amis, il faudra compter environ 30 € par personne pour une journée de sortie avec un repas compris.

La diversité du terrain, un effet positif sur la biodiversité

fleche-suiteLe maintien des conditions d’accueil du terrain est tout aussi dépendant de la sensibilisation du public à cette richesse écologique. Ainsi, de nombreux efforts de réhabilitation écologique ont été consentis pour préserver un habitât propice au stationnement des oiseaux dans les Landes. Certains sites particuliers offrent une dimensions importante et des paysages diversifiés, abritant un écosystème riche.

  • de plans d’eau étendus, aux caractéristiques biologiques particulières : acidité de l’eau, pauvreté en éléments nutritifs
  • d’ensemble de mares nommées « bassines »
  • de pelouses sèches sur des terrains argileux ou sableux
  • de landes humides, vestiges non affectés d’une ancienne exploitation minière

Prochains rendez-vous : les samedi 11 janvier et le dimanche 26 janvier.

Les contacts se trouvent directement sur le site des grues des landes de Gascogne.

*

Je veux témoigner

Sur le même sujet

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Animateur du blog consommerdurable, j'aime rédiger des articles plus informatifs et pour cela, je suis ravi de pouvoir contribuer sur consoGlobe. Cela me...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis