En Gascogne, la grue cendrée est sur le départ

Rédigé par Vincent, le 13 Jan 2014, à 11 h 12 min

Envie d’une sortie en nature ? Prévoyez un gros pull, une bonne paire de jumelles et partez observer les grues de Gascogne en famille ou entre amis  jusque la fin du mois de février !

Cette large zone du sud ouest de la France, constituant la région naturelle des Landes de Gascogne, s’étend sur 1,5 million d’hectares bordant l’océan Atlantique. L’endroit est le théâtre entre l’automne et le milieu de l’hiver, des vacations de la grue cendrée, qui vient en nombre tous les ans, profiter d’une escale de quelques mois lors de sa migration vers le sud.

L’observation des grues cendrées, un moyen de protéger l’espèce

grue cendrée, dite "la dame grise"

grue cendrée, dite “la dame grise”

 De 2 mètres d’envergure, environ 1,20m de hauteur, la grue cendrée est l’un des plus grands oiseaux d’Europe.

Des sorties pédagogiques sont organisées, pour sensibiliser le public à l’importance de la préservation du milieu naturel, et pour permettre l’observation de ces animaux majestueux.

Depuis des années, elles viennent inlassablement se reposer ici, dans ces landes humides et rases, propices à leur stationnement. Or, le milieu a été restreint, comme beaucoup d’autres espaces naturels, notamment depuis la fin du 21ème siècle, ici par le drainage des marais vers les cultures et le boisement généralisé de la région.

Les véritables espaces encore intacts se trouvent aux abords de camps militaires comme celui dit “du Poteau”. C’est un site essentiel pour l’accueil des oiseaux. Près de 10 % des populations hivernales de grues cendrées viennent se poser ici chaque année.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Animateur du blog consommerdurable, j'aime rédiger des articles plus informatifs et pour cela, je suis ravi de pouvoir contribuer sur consoGlobe. Cela me...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis