Comment savoir si un grain de beauté est suspect ?

Pour reconnaître un grain de beauté suspect, la méthode ABCDE peut être très utile. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour effectuer un auto-examen de votre peau correctement.

Rédigé par Marie Mourot, le 7 Apr 2018, à 12 h 28 min

D’après les données de l’Institut National du Cancer, 11.176 nouveaux cas de mélanomes de la peau ont été recensés en 2012, dont 49 % survenant chez l’homme. Depuis 1980, ce cancer est en constante augmentation chez l’homme comme chez la femme. Les campagnes de détection précoce ont tout de même permis de ralentir la croissance de l’incidence de ce cancer de la peau.

Reconnaître un grain de beauté dangereux grâce à la méthode ABCDE

Pour repérer un grain de beauté suspect, les dermatologues recommandent la méthode ABCDE qui permet de faciliter l’auto-examen de la peau.

grain beauté dangereux, reconnnaitre

Des grains de beauté © Stella Photography

La méthode ABCDE, qu’est ce que c’est ?

Le mélanome est la forme la plus grave de cancer de la peau. Cependant, détecté rapidement, le mélanome peut très bien se soigner. C’est pourquoi il est essentiel d’examiner sa peau régulièrement. Idéalement, l’auto-examen de la peau doit être réalisé trois fois par an. Il est important de savoir que dans 7 cas sur 10, le mélanome ne survient pas sur un grain de beauté. Il faut donc être vigilant lorsqu’une nouvelle lésion apparaît. Pour vous aider à repérer précocement un mélanome, les spécialistes recommandent la méthode ABCDE. Chaque lettre correspond à un critère à surveiller :

  • A pour asymétrie : un grain de beauté qui n’est pas symétrique
  • B pour bords irréguliers : les bords du grain de beauté sont irréguliers, mal délimités
  • C pour couleur polychrome : un grain de beauté à la fois noir, marron, rouge et blanc par exemple
  • D pour diamètre : un grain de beauté supérieur à 6 mm
  • E pour évolution : une lésion qui a grossi, changé de forme ou de couleur

Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un dermatologue.

Comment examiner sa peau ?

grain beauté dangereux, auto-examen, mélanome

Un auto-examen de grains de beauté © ivan_kislitsin

Placez-vous devant un miroir, dans une pièce suffisamment bien éclairée. Demandez de l’aide à un proche pour examiner les grains de beauté que vous ne pouvez pas bien voir, notamment ceux placés dans le dos ou dans le cuir chevelu. Vous pouvez aussi vous servir d’un miroir à main pour faciliter l’examen.

Regardez chaque partie de votre corps sans rien oublier : pensez aussi aux oreilles et sous les seins si vous êtes une femme. Asseyez-vous pour examiner les parties intimes difficilement accessibles. Prenez le temps qu’il faut pour réaliser un examen minutieux.

Pour mieux suivre leur évolution, vous pouvez prendre des photos de vos grains de beauté les plus gros afin de voir s’ils ont changé quelques mois plus tard.

Consulter un dermatologue une fois par an

Si vous avez beaucoup de grains de beauté, il est vivement recommandé de consulter un dermatologue une fois par an. Ce dernier pourra ainsi contrôler vos grains de beauté en examinant l’ensemble de votre peau. Il pourra s’aider d’un dermoscope et prendre également des photos.

Au moindre doute, il pourra pratiquer une biopsie et ôter un grain de beauté gênant ou suspect. Enfin, il évaluera avec vous vos risques de développer un mélanome et vous donnera toutes les précautions à prendre pour protéger au mieux votre peau.

grain beauté dangereux, examen dermatologue

Un grain de beauté examiné par un dermatologue © wavebreakmedia

Du 14 au 18 mai 2018 aura lieu la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau organisée par le Syndicat National des Dermatologues et Vénéréologues (SNDV). À cette occasion, un dépistage gratuit sera proposé, rendez-vous sur le site du SNDV pour en savoir plus.

Attention au soleil

Le SNDV rappelle également régulièrement les précautions à prendre avant de s’exposer au soleil, et cela même en ville. En effet, les UV sont dangereux, notamment pour la peau des plus jeunes et augmentent le risque de développer un cancer de la peau.

Il est donc essentiel d’éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes (entre 12h et 17h). Appliquez une crème solaire à indice 50 et + toutes les deux heures minimum et n’hésitez pas à porter des vêtements protecteurs.

Chez les enfants : chapeau, lunettes et tee-shirt à manches longues sont essentiels pour leur assurer une bonne protection face aux rayons UV.

Illustration bannière : Un grain de beauté – © Albina Glisic
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis